Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Edito

« Recenser, étudier, faire connaître » André Malraux

Plus de 130 000 dossiers ont été constitués depuis la création du service régional de l'Inventaire en Bretagne en 1964 : textes, photographies, plans, cartes, reproductions de documents anciens alimentent un fonds de données patrimoniales exceptionnel, véritables archives architecturales et formidable outil de connaissance des territoires. 

Compétence de la Région depuis 2004, les enquêtes d'Inventaire sont conduites par des historiens de l'architecture accompagnés de photographes, dessinateurs, documentalistes...

Parce qu'il est essentiel de rendre largement accessible la connaissance produite, le portail patrimoine.bzh permet à chacun d'accéder à ces dossiers. Ceux-ci regroupent des données historiques ainsi que de nombreuses observations relatives à la datation, aux matériaux, au statut de la propriété, à la nature de la protection des édifices répertoriés, à l'intérêt de l’édifice ou de l'objet, et sont abondamment illustrés... Si la méthodologie de l'Inventaire du patrimoine est commune à tous, ces 130 000 dossiers ont été réalisés à des périodes et dans des contextes différents ; la richesse de leur contenu peut donc être variable.

Certains d'entre eux, encore au format papier (avec toutefois des notices succintes dans les bases nationales) feront - dès que possible - l'objet d'une conversion en dossiers électroniques et diffusés sur ce site. 

Focus sur :

 

Inventaire du patrimoine culturel maritime des estuaires de Tréguier et du Trieux

Présentation de la commune de Saint-Hélen

Présentation de la commune de Coatréven

Lycées de Bretagne (enquête thématique régionale en cours...)

Patrimoine des sports (enquête thématique régionale en cours...)

Présentation du patrimoine dansé et vestimentaire de Bretagne

Présentation du patrimoine bâti maritime du Parc naturel régional du Golfe du Morbihan

Présentation de la commune de Tréguier (enquête d'Inventaire en cours)

Les fortifications littorales du milieu du 19e siècle dans les îles de Bretagne Sud (1830-1870)

Inventaire du patrimoine des communes de Rennes Métropole

Inventaire des commanderies templières et hospitalières de Bretagne

Les moulins à marée de Bretagne

Inventaire des fours de goémoniers de Bretagne

Les patrimoines maritimes et estuariens du Pays de Morlaix

Postes d'aiguillage de la gare de Rennes

Yvonne Jean-Haffen et l'Inventaire du patrimoine : regards croisés

Lumière sur

Station thermale, la fontaine-des-eaux-minérales de Dinan (Taden)

Les ruisseaux de Dom Briand, de Poutichot, de la Fontaine-des-eaux forment une seule rivière, celle de l’Argentel qui à travers une vallée très encaissée se jette dans la Rance à Baudouin. Les vertus purgatives de l'eau ferrugineuse sont reconnues dès le 17e siècle comme censées soigner diverses pathologies. La source d’eau minérale jouit d’une réputation grandissante au 18e siècle et les états de Bretagne accordent en 1766 une somme importante afin d’y établir une salle et des commodités. L’ingénieur Even est chargé du projet. La construction se résume à un pavillon en rez-de-chaussée largement éclairé précédé d’un petit pont. Le terrain arboré de trois rangées de tilleuls invite à une promenade tranquille. Pourtant de nombreuses fêtes mondaines s’y dérouleront au 19e siècle. L’aménagement de l’avenue de la Fontaine-des-Eaux et des accès en 1822 contribuent au 19e siècle à faire du lieu un rendez-vous mondain, largement fréquenté par la colonie britannique de Dinan. La mode des bains de mer met progressivement fin à la fréquentation des eaux et le pavillon en 1888 ne sert plus que d’abri. Aujourd’hui le site est abandonné et relégué en lieu de mémoire.

En savoir plus…