Logo du Conseil régional de Bretagne Logo de la ville de Vannes Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
Inventaire de la ville de Vannes
Auteurs de la notice : Herbaut Claudie ; Toscer Catherine
Année de rédaction : 2000
Bretagne
Morbihan
Vannes
Lotissements 1947-1967
Vignette
Lotissement HBM militaires, groupe Poignant Lenoble, élévation ouest, signée E. Gemain, 28 février 1949. Doc. OPHLM, Vannes.
Dénomination : lotissements
Décompte des oeuvres recensées : 49 repérés ; 4 étudiés
Aire d'étude : Vannes
Datation(s) principale(s) : 2e quart 20e siècle ; 3e quart 20e siècle
Commentaire historique : Ce dossier collectif concerne les opérations de lotissements réalisées dans les vingt premières années de l'après-guerre, entre 1947 et 1967. La plupart sont de petites opérations de 2 à 6 lots sur des terrains dépendant des propriétés de leurs promoteurs. Ainsi, les lotissements Kersauzon sur des terres dépendant de l'hôtel du même nom rue de Kerozen, Koechlin-Scwartz sur les terrains dépendant du prieuré Saint Guen, Haroche sur le jardin de l'hôtel, ou encore ceux établis sur les terres de la ferme de Kerquer dans la rue de Metz. Cependant, la création du quartier de Kercado amènent dans les années 1960-1970 de vastes opérations de promotion concertées. C'est également l'époque des premières initiatives communales, avec le lotissement Bécel, établi sur d'anciens terrains de l'hôpital. Un autre initiative d'envegure est le foyer vannetais, au sud de la voie ferrée, de type HLM ; les deux derniers lotissements de type HBM, destinés aux militaires, avaient également vu le jour au nord de la gare : prévus avant la 2e Guerre mondiale, ils ne sont réalisés qu'immédiatement après celle-ci.
Quelques créations privées dépassent les 10 lots : celle du baron Fabre établi en 1947 sur les terres dépendant de Liziec, celle de Le Treste de 59 lots rue du Garigliano, avec création de voirie. Les lotissements concertés, plus fréquents qu'aux précédentes périodes, restent cependant rares et cantonnés plutôt dans le quartier de Kercado : il s'agit en général de logement social.
Commentaire descriptif : Parmi les 49 lotissements repérés, seuls 4 ont fait l'objet d'une étude, en raison de leur taille ou de leur signification pour le logement social à Vannes. On notera en particulier les HBM à la structure très caractéristique de maisons partagées : prévus avant la guerre, ils ne sont réalisés qu'après celle-ci, à une époque où déjà l'immeuble collectif prévaut (voir les réalisations Guillou sur le terrain de l'ancienne caserne de la Bourdonnaye).

Illustrations

Voir

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire). (c) Inventaire général ; (c) Ville de Vannes. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier