Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
étude d'inventaire
Auteur de la notice : Bardel Stéphanie
Année de rédaction : 2011
Bretagne
Ille-et-Vilaine
Mézières-sur-Couesnon
Chaîne Rambourg (la)
Écart de la Chaîne Rambourg
Vignette
Vue générale de l'ancien manoir de la Chaîne Rambourg

Désignation

Dénomination : écart

Précisions sur la localisation

Numéro INSEE de la commune : 35178
Aire d'étude : Pays de Fougères
Canton : Saint-Aubin-du-Cormier
Latitude : 83.8027965
Longitude : -10.6065248

Eléments de description

Matériau(x) du gros-oeuvre et mise en oeuvre : granite ; moellon ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise
Commentaire descriptif : Toutes les constructions sont élevées en granite, en moellon ou en moyen appareil régulier. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille ou en grand appareil régulier de granite. Pour les bâtiments les plus anciens, les encadrements sont souvent chanfreinés et parfois ornés de boules et/ou d'accolade au niveau du linteau. Les toits sont à longs pans et sont couverts en ardoise.
Plusieurs linteaux de ce village présentent des inscriptions et des dates. Les lettres IHS et MA correspondent respectivement au monogramme du Christ et à celui de la Vierge.

Eléments d'historique

Datation(s) principale(s) : 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle
Datation(s) en années : 1611 ; 1622 ; 1629 ; 1658 ; 1680 ; 1707 ; 1770 ; 1842
Justification de la (des) datation(s) : porte la date
Commentaire historique : Le village de la Chaîne Rambourg est situé au nord-ouest du bourg de Mézières-sur-Couesnon. Il s'agit d'un village composé de plusieurs bâtiments disposés pour la plupart d'entre eux en alignement, notamment ceux situés au nord de la route. Dans ce village on ne trouve pas moins de huit dates portées allant du début du 17e siècle à la première moitié du 19e siècle, 1611 étant la date la plus ancienne relevée sur un linteau de cheminée et 1842 la plus récente. La majorité de ces dates se situe au 17e siècle (cinq), deux au 18e siècle et une au 19e siècle. Ce village a donc une histoire intéressante même si plusieurs bâtiments n'ont pas gardé leur aspect d'origine et ont été remaniés. En effet, il conserve plusieurs éléments architecturaux typiques des époques citées.
Les éléments les plus intéressants sont la maison datée 1622 sur le linteau de la fenêtre du rez-de-chaussée, un alignement de quatre logis dont deux sont datés, IHS 1658 MA et 1842. Cette seconde date correspond à une restauration car l'intérieur présente une cheminée bien plus ancienne. Enfin, un ensemble de plusieurs bâtiments disposés en L et parfois nommé manoir de la Chaîne Rambourg. Cet ancien manoir se compose en alignement de deux bâtiments datés 1611 et 1770. Le premier porte la date sur le linteau de la cheminée, ainsi qu'une inscription : M : IV : TROPES ME. Sa façade présente également des ouvertures de cette époque : porte en plein cintre, baies chanfreinées avec accolade sur le linteau et décor de trois boules, ainsi qu'une corniche décorée de boules comme celle de la cheminée. Le second logis fut ajouté en 1770 comme l'indique le linteau : 12 MAY I : TANVET M : TROPPEE 1770. Un cadran solaire se trouve sur ce logis, celui-ci possède également une inscription : IAN. TROPPEE Sieur de la CHAINE 1707. Le cadran solaire en schiste ardoisier est un élément rencontré plusieurs fois sur ce territoire au 18e siècle.

Statut juridique

Statut de la propriété : propriété privée

Intérêt et protection

Nature de la protection MH : édifice non protégé MH

Documentation

Document figuré
Mézières-sur-Couesnon, section A dite de la Rouezie, en deux feuilles, 1ère feuille, échelle 1/2500e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Bibliographie
BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.
Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

Illustrations

Voir

(c) Région Bretagne. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier