Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du Conseil général du Finistère  Logo de l'observatoire du patrimoine maritime culturel  Logo du projet Geomer  Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
enquête thématique régionale (recensement du patrimoine maritime)
Auteur de la notice : Vincent Johan
Année de rédaction : 2009
Bretagne
Finistère
Clohars-Carnoët
Doëlan
Secteur urbain : zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook
Vignette
Vue générale de la zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook

Désignation

Dénomination : secteur urbain
Partie(s) contituante(s) : maison ; cale ; conserverie

Précisions sur la localisation

Numéro INSEE de la commune : 29031
Aire d'étude : Bretagne
Canton : Quimperlé
Milieu d'implantation : en écart
Latitude : 47.7704955
Longitude : -3.6086661

Elément de description

Commentaire descriptif : Pour le plaisancier qui arrive par mer à Doëlan, la zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook est la première vue qu'il a du port. La maison Rose sert d'ailleurs d'amer à la navigation. A cet endroit, la façade blanche de l'ancienne conserverie Capitaine Cook, en arrière des deux cales Cayenne et Larzul, dessine la ligne d'horizon sur la rive gauche de la ria. Seule derrière cette façade émerge la cheminée de la conserverie et quelques toits de maison. Cette zone portuaire industrielle a conservé son homogénéité et caractérise le port de Doëlan. L'ancienne conserverie Capitaine Cook est l'une des dernières conserveries encore existantes dans un port en Bretagne.

Eléments d'historique

Datation(s) principale(s) : 3e quart 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 20e siècle
Justification de la (des) datation(s) : daté par source
Commentaire historique : La zone portuaire industrielle est placée à un endroit stratégique du port de Doëlan : elle est située immédiatement à l´entrée du port sur la rive gauche, où la profondeur d´eau, même à marée basse, permettait aux pêcheurs de débarquer leur poisson. L´implantation d´une conserverie en 1864 a permis la structuration de cet espace. Pierre Boy, en créant son établissement, a dû construire une première infrastructure portuaire : la cale Cayenne. C´est le dynamisme économique de la conserverie qui oblige à l´extension progressive de cette cale puis la construction d´une deuxième cale en 1960-1961. L´usine a fermé définitivement en 1998.

Intérêt et protection

Nature de la protection MH : édifice non protégé MH

Données complémentaires

REFC : CLC72
THPA : Transit terre/mer ; Activités artisanales et industrielles liées à la mer ; Vie des populations littorales ; Signalisation et surveillance des côtes
MENA : pression immobilière risquant d´entraîner la modification ou la destruction de l´édifice ou du site
PMEN : Le projet de réaménagement du site de l'usine Capitaine Cook risque de profondément modifier l'aspect homogène de la zone portuaire d'activités industrielles.
DREC : peu cité
INGP : intérêt de mémoire ; intérêt paysager et pittoresque ; intérêt artistique
PING : Située à l'entrée du port de Doëlan, la zone portuaire d´activités industrielles liée à l´ancienne conserverie Capitaine Cook possède un incontestable potentiel historique (une des rares conserveries encore préservées au sein d'un petit port breton) et paysager. Avec son phare, son usine et la Maison Rose, elle est l'un des symboles identitaires de Doëlan.
RECO : La zone portuaire d´activités industrielles liée à l´ancienne conserverie Capitaine Cook possède un incontestable potentiel historique et paysager. Les bâtiments de la conserverie Capitaine Cook (fermée en 1998) qui sont encore debout, constituent le dernier élément bâti capable de transmettre concrètement le souvenir des conserveries ainsi que la mémoire du travail des générations successives de Cloharsiens et de Moëlanais qui les ont animées pendant plus d´un siècle. Mais surtout, les bâtiments de la conserverie, associés à la « maison rose » qui sert d´amer et au phare aval, constituent depuis la mer et à l´approche du port par les sentiers côtiers, des repères visuels emblématiques de Doëlan. Qu´un projet immobilier soit mené d´une manière prudente par le promoteur montre l´importance symbolique du site. La reconversion de la zone portuaire d´activités industrielles liée à l´ancienne conserverie Capitaine Cook doit donc faire l´objet d´un réel projet à l´échelle globale de la commune et particulièrement de Doëlan – car la réalisation du projet aura un impact sur l´ensemble du petit port breton de Doëlan. La reconnaissance de la qualité patrimoniale du site, en termes d´histoire, de mémoire du travail et de valeur paysagère exceptionnelle, n´entraverait pas sa nécessaire requalification si celle-ci était conçue dans le respect de l´histoire de ce site de la pointe sud du port et de la construction paysagère forte qui en a résulté ; au contraire elle l´orienterait. La création d´un espace de sociabilité dans cette zone portuaire d´activités industrielles, en réutilisant la façade de l´ancienne conserverie Capitaine Cook, permettrait de créer de nouvelles perspectives pour accueillir les Cloharsiens et les touristes, dont l´affluence serait mieux répartie dans la ria. Un projet de reconversion intégrant différentes activités à valeur touristique et culturelle pourrait très bien être mis sur pied. Les bâtiments rénovés (en façade) et reconstruits (en profondeur) pourraient abriter des services de restauration et de fourniture de boissons dont l´aménagement intérieur des locaux s´inspirerait du cadre industriel du site et qui pourraient éventuellement s´ouvrir sur une terrasse intérieure. Tandis que la reconstruction des bâtiments actuels à toit en tôle offrirait la possibilité d´un espace culturel multimédia ; et pourquoi pas d´une résidence, dont l´édification, tout à fait en arrière du terrain de la conserverie, resterait invisible du large.

Annexe

Annexe 1 : Organisation spatiale de l'espace portuaire de Doëlan  : URL .

Illustrations

Voir

(c) Laboratoire GÉOMER, UMR LETG 6554 - CNRS ; (c) Inventaire général. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier