Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
enquête thématique régionale (fortifications littorales)
Auteur de la notice : Lécuillier Guillaume
Année de rédaction : 2005
Bretagne
Finistère
Brest
Intra et extra-muros
Champ de bataille (août-septembre 1944)
Vignette
Char américain M18 Hellcat dit chasseur de char tirant rue Kerfautras. On distingue trois soldats américains armés de leur fusil à baionnette à côté d'une guérite allemande en béton armé et d'un barrage (probablement un poste de contrôle allemand)

Désignation

Dénomination : champ de bataille

Précisions sur la localisation

Numéro INSEE de la commune : 29019
Aire d'étude : Bretagne Nord
Milieu d'implantation : bâti dense
Latitude : 48.3444573
Longitude : -4.5563381

Elément de description

Etat de conservation : détruit ; vestiges

Eléments d'historique

Datation(s) principale(s) : 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 3e quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle
Datation(s) en années : 1944
Justification de la (des) datation(s) : daté par source
Justification de la (des) attribution(s) : attribué par travaux historiques
Commentaire historique : Après la rupture d´Avranches le 31 juillet 1944, de nombreuses troupes allemandes se replient sur la Forteresse de Brest (la "Festung"). Ce n´est qu´au prix d´une bataille sanglante : "la bataille de Brest", que la ville est libérée par les Américains le 18 septembre 1944. La ville n´est plus qu´un champ de ruines.
Outre le château (Musée de la Marine) et le Cours Dajot qui permettent de se promener sur les remparts dominant la rade, d'autres sites ont été aménagés pour faire découvrir au public les vestiges des fortifications et l'histoire de cette ville maritime. Brest replonge ainsi dans son passé : dans le square Mathon, place de la Liberté, les vestiges de la demi-lune de Landerneau et de la porte Saint-Louis sont ressortis de terre ; face au château, la batterie du Cavalier est devenue un square et belvédère ; le fort Montbarey, un "mémorial" en 1984 ; l'extraordinaire fort du Questel est ouvert à tous depuis plus de dix ans ; les fortifications de Quéliverzan récemment dégagées et débroussaillées sont devenues un parc... En cherchant bien et en suivant la "ligne bleue" sur les trottoirs, on peut encore voir d'autres vestiges au Moulin à poudre (mur d'enceinte, galerie et fossé) et non loin de là, on pourra admirer la porte du Bouguen (détruite puis remontée à 400 mètres environ de sa position initiale).

Statut juridique

Statut de la propriété : propriété de l'Etat ; propriété de la commune ; propriété privée

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre : vestiges de guerre ; à signaler
Nature de la protection MH : édifice non protégé MH

Documentation

Bibliographie
BESSELIEVRE (J.-Y.), "Les bombardements de Brest (1940-1944)", Diplôme d'Etudes Approfondies sous la direction d'Yvon Tranvouez, Université de Bretagne occidentale, Brest, 1998.
CHAPALAIN (J.-L.), Lambézellec pendant le siège de Brest, 7 août - 18 septembre 1944, Brest, Impr. Commerciale et Administrative, 1948, 160 p. (CRBC : D-02649-00).
FLOCH (H.) - LE BERRE (A.) - PAICH (B.) (réalisation des cartes), Album historique. L'enfer de Brest. Brest - Presqu'île de Crozon - 25 août -19 septembre 1944, Bayeux, éditions Heimdal, 2001, 304 p.
FRUTIAUX (C.), "La marine à Brest et la base de l'Atlantique pendant la guerre, l'occupation et le siège de la ville", Mémoire de Maîtrise d'Histoire Moderne sous la direction de Michel Dreyfus, Université Paris IV Sorbonne.
HELLWINKEL (L.), "Brest : base navale de la Kriegsmarine (1940-1944)", Mémoire de maîtrise, Histoire : Brest, sous la dir. de Christian Bougeard, 2000, 122 p. (AM BREST, CRBC : M-07722, SHM BREST : Mem 2000/3, SHM LORIENT : LO-TH-140).
HELLWINKEL (L.), "Brest, base navale de la Kriegsmarine (1940-1944) : organisation, développement et fin d'une base navale allemande dans la France occupée", Thèse (résumé) - histoire contemporaine - Brest - Kiel - 2006 - Université de Bretagne Occidentale-Université Christian Albrechts, 2006, 52-vi p. (CRBC : M-09823-00).
JACQUIN (F.), Les bombardements de Brest : 1940-1944, s.l., Editions M.E.B., 1997, 119 p. (CRBC : M-07175-00) (ISBN 2-9510512-2-0).
KERVERN (A.), Le siège de Brest à Lambézellec, avril 1945, Brest, Libr. Lebreton, 1945, 200 p. (CRBC : D-02752-00).
LAFFERRE (M.), Le siège de Brest (7 août - 18 septembre 1944), Quimper, Le Goaziou, 1945, 162 p. (CRBC : C-00539-00).
LAFFERRE (M.), Le siège de Brest (7 août - 18 septembre 1944), s. l., Editions du Bastion, 2004, 156 p. (CRBC : C-19288-00) (ISBN : 2745502522).
LANNUZEL (abbé), Fonctionnement du service médical de défense passive pendant le siège de Brest (7 août-17 septembre 1944), Brest, s.n., s.d., 50 p. (CRBC : M-08268-00).
LE GOIC (P.), Un jour dans la survie du soldat Erich Kuby : la résistance hédoniste d'un deuxième classse de la Wehrmacht durant le siège de Brest, Brest, Association Les Amis de Fañch Roudaut, 13 p. in Langues de l'Histoire, Langues de la Vie : mélanges offerts à Fañch Roudaut. Brest : Association Les Amis de Fañch Roudaut, 2005 - pp. 441-453. (CRBC : C-19925-36) (ISBN : 2901737684).
MIDDLETON (T. H.), Le siège de Brest (août-septembre 1944), Brest, Edition du service mécanographique de la ville de Brest, 1969, 28 p. (CRBC : M-08266-00).

Illustrations

Voir

Voir aussi

juxtaposé : Bretagne, Finistère, Brest, "Festung" Brest codée "B" (document hors requête)
Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire). (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne, APIB. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier