Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du Conseil général d'Ille-et-Vilaine Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
Inventaire préliminaire : Ille-et-Vilaine
Auteur de la notice : Lauranceau Elise
Année de rédaction : 2005
Bretagne
Ille-et-Vilaine
Andouillé-Neuville
Présentation de la commune d'Andouillé-Neuville
Vignette
Andouillé-Neuville : tableau d'assemblage du cadastre de 1827
Dénomination : généralités
Numéro INSEE de la commune : 35003
Aire d'étude : Ille-et-Vilaine

Introduction

L'enquête

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune d'Andouillé-Neuville a été réalisé, concernant l'architecture, durant le mois de mai 2005 ; il a porté sur l'ensemble des oeuvres bâties avant le milieu du 20e siècle. La présente restitution se compose d'un ensemble de 155 dossiers classés du général, ou du thématique (15 dossiers d'ensemble, 9 dossiers collectifs), au particulier (131 dossiers individuels) et illustrés par quelque 370 photographies. Certaines oeuvres portent la mention 'oeuvre sélectionnée' ou 'étude souhaitable' dans les observations ; elles ont été jugées comme étant uniques ou au contraire représentatives à l'échelon communal et revêtent un intérêt supplémentaire avant qu'une étude comparative à une échelle plus large vienne étayer ce choix. Au contraire, un ensemble de bâtiments ne fait pas l'objet d'un dossier individuel du fait des importantes transformations qui en empêchent l'analyse : ils ont simplement été recensés et cartographiés.

Présentation générale de la commune

Andouillé-Neuville est l'une des quinze communes du canton de Saint-Aubin d'Aubigné. D'une superficie de quelque 1260 hectares, son territoire s'étend entre les communes de Sens-de-Bretagne et Gahard au nord et à l'est, Saint-Aubin au sud, Aubigné et Feins à l'ouest. Il est traversé du nord au sud par le ruisseau des Etangs de Boëssel et d'est en ouest par la rivière d'Andouillé qui s'écoule depuis l'étang du même nom. Vaste étendue d'eau orientée nord-est/sud, ce dernier est situé au nord-est du bourg actuel, au centre d'une légère dépression du relief. Si le sous-sol est constitué par des alluvions modernes le long des cours d'eau, il est majoritairement composé par un granite modifié feuilleté, tandis qu'à l'est et au sud du territoire communal se succèdent d'étroites zones de grès et de schiste (grès armoricain, schiste d'Angers, grès de Saint-Germain-sur-Ille et de Gahard).

Constituée à la Révolution, la commune réunit les territoires de la paroisse d'Andouillé, mentionnée dès le 13e siècle, et de son ancienne trève, Neuville. Deux principales seigneuries y étaient implantées sous l'Ancien Régime : celle d'Andouillé est associée au milieu du 16e siècle au nom du littérateur Noël du Fail, seigneur de la Hérissaye en Plemeuleuc, puis passe aux Perrault, aux de la Haye, puis aux de Montbourcher. Aucun vestige ne subsiste de l'ancien château féodal dont l'emplacement était situé aux alentours de l'église paroissiale actuelle. La seigneurie de la Magnanne relevait de celle d'Andouillé ; elle appartenait aux seigneurs de la Magnanne en 1379 et passa en 1555 aux de Montbourcher jusqu'après la Révolution. Son château, qui possédait un droit de haute justice, a été reconstruit au 17e siècle puis au début du 20e siècle. Classé au titre des Monuments Historiques, il s'agit du principal monument existant sur la commune.

En 1999, Anduillé-Neuville compte 504 habitants, soit le même nombre qu'en 1946, mais sensiblement moins qu'en 1780 où 600 personnes étaient dénombrées. Les ressources de la commune sont essentiellement agricoles, malgré d'implantation de quelques sites artisanaux et industriels. Au milieu du 19e siècle, Marteville et Varin, succédant à Jean-Baptiste Ogée dans la rédaction du Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne notaient que près de la moitié du territoire était occupée par des terres labourables, auxquelles il fallait ajouter 110 hectares de près et pâtures et 20 hectares de vergers et jardins. A cette époque, il existait quatre moulins, dont un à tan. Au 20e siècle (1946), 60,9 % de la population, répartie sur 75 exploitations, vit de l'agriculture ; dans la seconde moitié du siècle, une scierie exploitant le bois des communes voisinnes est implantée au Haut Neuville mais a cessé son activité récemment.

Documentation

Document d'archives
A.D. Ille-et-Vilaine. Série O ; 2 O 3. Andouillé-Neuville. Bâtiments communaux.
Documents figurés
Commune d'Andouillé-Neuville. Section A dite de Neuville en quatre feuilles, 3eme, plan cadastral, [Cheval père géomètre], 1827 (A.D. 35).
Tableau d'assemblage du plan parcellaire cadastral de la commune d'Andouillé, dessin, échelle 1/10000e, Cheval père géomètre, 20 novembre 1827 (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section A dite de Neuville en quatre feuilles, 1ere, plan cadastral, [Cheval père géomètre], 1827 (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section A dite de Neuville en quatre feuilles, deuxième, plan cadastral, [Cheval père géomètre], 1827 (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section A dite de Neuville en quatre feuilles, dernière, plan cadastral, Cheval père géomètre, 1827 (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section B en 3 feuilles, 1re dite d'Andouillé, plan cadastral, [Cheval père géomètre], [1827] (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section B dite d'Andouillé en trois feuilles, deuxième, plan cadastral, [Cheval père géomètre], 1827 (A.D. 35).
Commune d'Andouillé-Neuville. Section B dite d'Andouillé en trois feuilles, dernière, plan cadastral, [Cheval père géomètre], 1827 (A.D. 35).
ANDOUILLE-NEUVILLE (Ille-et-Vilaine). Tableau d'assemblage, dessin, échelle 1/10000e, cadastre révisé pour 1937, SDNC, 1997.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE B. Feuille dressée en 1827, mise à jour pour 1937, plan cadastral.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE A. Feuille dressée en 1827, mise à jour pour 1937, plan cadastral.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE ZC. Feuille remembrée pour 1971. Edition à jour pour 1982, plan cadastral.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE ZD. Feuille remembrée pour 1971. Edition à jour pour 1982, plan cadastral.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE ZI. Feuille remembrée pour 1971. Edition à jour pour 1982, plan cadastral.
35 0 003 ANDOUILLE-NEUVILLE ZL. Feuille remembrée pour 1971. Edition à jour pour 1982, plan cadastral.
Bibliographie
Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, p. 1347-1349.
BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929, t. 1, p. 36-39.
GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884, p. 19-24.
OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et
augm. Rennes : Molliex, 1845, p. 43-44.

Illustrations

Voir

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil Général d'Ille-et-Vilaine / Association Pour l'Inventaire Bretagne. (c) Inventaire général. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier