Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du Conseil général d'Ille-et-Vilaine Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
Inventaire préliminaire : Ille-et-Vilaine
Auteurs de la notice : Le Ninivin Anne-Cécile ; Dalibard Sabrina
Année de rédaction : 2004
Bretagne
Ille-et-Vilaine
Brécé
Présentation de la commune de Brécé
Vignette
Vue générale de l'ancien presbytère
Dénomination : généralités
Numéro INSEE de la commune : 35039
Aire d'étude : Ille-et-Vilaine

Introduction

Présentation de l'opération d'Inventaire Préliminaire du patrimoine architectural

La présente enquête a été réalisée entre mars et avril 2004. Il s'agit d'un recensement préliminaire du patrimoine architectural sur la commune de Brécé. C'est pourquoi les dossiers relatifs à l'étude des édifices bâtis avant le milieu du 20e siècle n'ont pas la prétention d'être exhaustifs. Ils sont classés du général, ou thématique, au particulier et contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, matériaux de construction, photographies du bâtiment et localisation cartographique de ce dernier. Près de 70 immeubles sur les 120 recensés par l'Insee en 1946 ont été documentés individuellement. Certains portent la mention oeuvre sélectionnée ou étude souhaitable, c'est-à-dire qu'ils pourront faire l'objet d'une étude plus approfondie par la suite. D'autres bâtiments, bien qu'antérieur au milieu du 20e siècle, n'ont pas fait l'objet de dossier individuel car ils ont subi des modifications importantes, rendant leur interprétation difficile. Cependant, ils sont restitués sur le plan cartographique, au sein d'un dossier regroupant les maisons et fermes non documentées.

Un pré-inventaire des monuments et des richesses artistiques de France avait été réalisé, sous la direction de la Commission régionale de l'inventaire, en 1974 ; les édifices repérés avaient été décrits et photographiés par Jeannick Le Goux. Les illustrations correspondantes en noir et blanc sont restituées dans les notices, elles rendent compte de l'évolution de l'habitat à la fin du 20e siècle.

Présentation générale de la commune

Le nom de cette commune provient sans doute de l'anthroponyme romain ou peut-être gaulois Briccius et du suffixe -acum. Les premières mentions écrites de la localité remontent à l'an 1130, date à laquelle elle appartient à l'abbaye St Melaine. En 1185, la commune, alors nommé Breceium, comptait 800 habitants. Lors du dernier recensement de la population en 1999, le nombre d'habitants à Brécé s'élevait à 1 561. Brécé, qui fait partie du canton de Noyal-sur-Vilaine en 1790, est rattaché en 1801 à celui de Chateaugiron.

Le 12 septembre 1790, la commune de Brécé fut divisée en quatre "traits" pour déterminer la répartition des impôts sur le territoire : ainsi furent distingués le trait du bourg, le trait de la Mazure, le trait de Champelain et celui de la Vilatte, chacun de ces quartiers étant placé sous la tutelle de deux responsables.

L'arrivée du Chemin de Fer - la ligne Paris-Rennes - sous le 2nd Empire marque fortement l'urbanisme du bourg, qui est traversé directement par la ligne ferroviaire. Au début du 20e siècle, beaucoup de Brécééens travaillaient à la fonderie de la localité voisine Servon-sur-Vilaine.

En ce qui concerne les données géographiques, la commune s'étend à 14 Km à l'Est de Rennes, sur un petit territoire de 716 ha., à l'extrémité du District de Rennes. Elle voisine les communes de Noyal-sur-Vilaine à l' ouest, Acigné et Servon-sur-Vilaine au nord-est et au nord-ouest, ainsi que Domagné au sud-est. Le territoire de Brécé est traversé d'est en ouest par la vallée de la Vilaine qui forme partiellement la limite septentrionale de la commune. Elle dessine, au niveau du bourg, un coude qui s'avance vers le sud ; dans le détail, son cours est très sinueux. La commune est également traversée d'est en ouest par la nationale N 157, à quatre voies.

Sur la commune de Brécé, nous pouvons noter que les trente hameaux sont dispersés sur tout le terrritoire.

Les matériaux

Dans cette partie orientale du bassin de Rennes, l'habitat rural est construit avec les matériaux locaux, dont notamment le schiste. Rares sont les maisons en terre. Ce matériau est le plus souvent utilisé pour les dépendances (grange, soue, cellier etc.) avec un solin de schiste. L'habitat brécéen possède donc une certaine qualité architecturale du fait de son appareillage de schiste.

Parmi les maisons répertoriées, sept sont de grandes maisons de plan rectangulaire à un étage carré surmonté d'un toit en bâtière ou en croupe : L'une au hameau de La Lande porte la date 1616, une autre à La Vilatte est datée de 1732, ou encore au Moulin de Brécé portant l'inscription 1826.

Bien que le schiste soit toujours le matériau de base, il est traité différemment suivant les périodes de construction. Aux périodes plus anciennes, on trouve un appareillage de petits moellons allongés traités en blocage (sans joints apparents), tandis que plus tard, au contraire, les moellons sont plus gros et les joints beurrés au mortier.

Enfin, le matériau de couverture principale dans cette commune est l'ardoise.

Documentation

Documents d'archives
A.D. Ille-et-Vilaine. Série O. Travaux communaux, écoles : 2 O40/10 (1849-1900).
A.D. Ille-et-Vilaine. Série O. Travaux communaux, cimetière / concessions : 2 O40/09 (1861-1905).
A.D. Ille-et-Vilaine. Série O. Travaux communaux, presbytère : 2 O40/8 (An XIV-1940).
AD Ille-et-Vilaine 6M 927. Subsistances et ravitaillement. Enquête sur la meunerie : capacité d'écrasement des moulins (mars-mai 1936).
AD Ille-et-Vilaine 2Q 552. Domaine de l'Etat 1800-1940. Domaine fluvial : Vilaine, concessions temporaires, prêt de la locomobile et de la pompe centrifuge de l'administration pour des travaux d'épuisement à effectuer au moulin de Brécé (1920).
AD Ille-et-Vilaine 1Q 673. Domaines nationaux : séquestre des moulins, Brécé (an VI).
AD Ille-et-Vilaine 7S 35. Fonds préfecture. Service hydraulique, moulins et usines : réglementation, prises d'eau, travaux (1821).
AD Ille-et-Vilaine 7S 08. Fonds préfecture. Service hydraulique, moulins et usines : réglementation, prises d'eau, travaux (1844-1929).
AD Ille-et-Vilaine 7S 01. Fonds préfecture. Service hydraulique, moulins et usines : affaires générales et collectives (1809-1929).
AD Ille-et-Vilaine 2per 2966. Annuaire officiel d'Ille-et-Vilaine : administratif, industriel et commercial (1939).
AD Ille-et-Vilaine 2per 139. Annuaire rationnel du département d'Ille-et-Vilaine (1924).
Documents figurés
Brécé. Section B dite du Bourg, 2ème feuille, 2ème. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Brécé. Section A dite de la Vigne, 3ème feuille, 2ème. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Brécé. Section B dite du bourg, 2ème feuille, 1ère. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Brécé. Section A dite de la Vigne, 3ème feuille, 1ère. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Brécé, canton de Chateaugiron, arrondissement de Rennes, département d'Ille-et-Vilaine. Guillauteau, directeur des contributions. Lesné, géomètre en chef. Gaboriaud, géomètre d.
Brécé. Section A dite de la Vigne, 3ème feuille, 3ème. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/2000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine).
Brécé, l'église, carte postale par Mary Rousselière : Rennes, S.D.
Tableau d'assemblage de la commune de Brécé à l'échelle d' 1 à 1O.OOO, 1809. (A.D. d'Ille-et-Vilaine).
Brécé. Section A dîte de Champolain. 9ème feuille, échelle 1 pour 10000. (A.D.d'Ille-et-Vilaine). 1809.
Brécé. Section B1 développé, Polygone I. Gaboriaud, géomètre de 1ère classe, [1850], échelle 1/1000 e. (A.D. Ille-et-Vilaine), .
Brécé, vue générale, carte postale par Mary Rousselière : Rennes, S.D.
Nouvelle prise d'eau et coursier à établir au moulin de Brécé, élévation et coupe, AD Ille-et-Vilaine 7S 08. Fonds préfecture. Service hydraulique, réglementation (1844).
Moulin de Brécé et ses abords, plan, AD Ille-et-Vilaine C 5051. Fonds de la Commission de la navigation intérieure : jonction de la Vilaine avec la Mayenne (sd).
Moulin de Brécé, extrait du plan cadastral parcellaire, AD Ille-et-Vilaine 7S 08. Fonds préfecture. Service hydraulique, réglementation (1844).
Construction d'une minoterie sur le vieux moulin de Brécé, plan du rez-de-chaussée, AD Ille-et-Vilaine 7S 08. Fonds préfecture. Service hydraulique, réglementation (1844).
Bibliographie
INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).
Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.
BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.
OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.
GASNIER, Marina. Le patrimoine industriel en Ille et Vilaine (19e-20e siècles). De l'inventaire à l'histoire. Thèse : Hist. de l'art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 2001.
GASNIER, Marina, INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE, Commission régionale Bretagne. Patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine. Editions du Patrimoine, 2002, (Indicateurs du patrimoine).
FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.
PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.
Mémoires. Le Patrimoine religieux. Publication de l'Association historique du pays de Chateaugiron, n°3, 2000.
BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Ecomusée du Pays de Rennes, 2002.

Illustrations

Voir

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil Général d'Ille-et-Vilaine / Association Pour l'Inventaire Bretagne. (c) Inventaire général. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier