Logo du Conseil régional de Bretagne Logo du Conseil général d'Ille-et-Vilaine Logo du service de l'Inventaire général
Inventaire général du patrimoine culturel
Inventaire préliminaire : Ille-et-Vilaine
Auteur de la notice : Dalibard Sabrina
Année de rédaction : 2003
Bretagne
Ille-et-Vilaine
Breteil
Présentation de la commune de Breteil
Vignette
Le pont des Grandes Planches, au sud de la commune
Dénomination : généralités
Numéro INSEE de la commune : 35040
Aire d'étude : Ille-et-Vilaine

Introduction

Présentation générale de la commune :

Le nom de cette commune est le résultat du composé celtique "Brittos-Ialo". "Britto" étant vraisemblablement un nom d'homme, alors que "Ialo" désigne une clairière, un lieu de défrichement.

La commune de Breteil comptait, en 1427, 116 foyers soit environ 400 à 600 habitants. A la fin du 17e siècle, Breteil compte déjà environ 1000 habitants. Lors du dernier recensement de population en 1999, le nombre d'habitants à Breteil s'élevait à 2974. Cette commune appartient au canton de Montfort-sur-Meu, elle est située à 20 kilomètres environ, à l'ouest de la ville de Rennes.

La voie romaine reliant Rennes à Carhaix traversait la partie sud de la commune. Cette voie passait à proximité des lieux suivants : le Plessis Cohan, la Haie Gilles, le Bois Ramé... De nombreuses céramiques gallo-romaines des 2e et 3e siècles ont d'ailleurs été retrouvées au village du Magois et du Pierray. Le territoire de la commune est également coupé en deux, d'est en ouest, par la voie de chemin de fer et par l'ancienne route royale de Paris à Brest. C'est en 1860 que le train arrive à Breteil, la ligne de chemin de fer passe au sud de la route royale, elle est d'ailleurs plus ou moins parallèle à cette dernière. Par ailleurs, le bourg de Breteil est situé à l'extrémité nord-est du territoire de la commune. Un autre ensemble important de constructions se trouve le long de l'ancienne route royale de Paris à Brest, au lieu-dit "le Léez" ou "la Grande Porte".

En ce qui concerne les données géographiques, le territoire communal est traversé par plusieurs cours d'eau. Tout d'abord, le Meu, qui sert de limite, au sud-ouest, entre la commune de Breteil et celles de Montfort-sur-Meu et Talensac. D'autre part, la Vaunoise sert également de limite, au nord, entre la commune, Pleumeleuc et Bédée. Enfin, le ruisseau de Trémillé traverse la commune du nord au sud. Il existait des carrières de graviers au Champ Heulin, au sud de la commune. Cependant, le sous-sol de Breteil est majoritairement composé de schiste argileux ; au sud de la commune, le sous-sol renferme du sable et de l'argile. La majorité des constructions de la commune témoigne de l'utilisation de la terre comme matériau principal, le schiste et le poudingue étant réservés aux solins ou bien aux édifices "majeurs" tels l'église ou le manoir de la Riolais par exemple.

Les matériaux :

Il n'existe pas de carrière importante sur le territoire de la commune. Il existait, tout de même, une petite carrière de schiste à proximité du manoir de la Riolais. La pierre utilisée en gros oeuvre, le schiste et le poudingue, vient donc des communes proches : Montfort-sur-Meu, Talensac... Ainsi, la majorité des constructions de la commune est élevée en terre sur un solin de schiste et de poudingue. Seuls les bâtiments "majeurs" : église, château, manoir, sont élevés totalement en pierre.

Les matériaux d'encadrement sont divers, sur les bâtiments en terre, les baies possèdent à l'origine des carrées en bois. Les bâtiments construits en pierre possèdent, quant à eux, des baies encadrées de claveaux de schiste, poudingue, granit ou tuffeau. La brique est également un matériau très utilisé pour les encadrements, cependant, elle correspond à des bâtiments de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle, ou bien à des bâtiments remaniés à cette époque. Enfin, le matériau de couverture principal, dans cette commune, est l'ardoise.

Implantation des bâtiments :

L'une des caractéristiques de l'implantation du bâti dans cette commune est un grand éparpillement. Les constructions sont dispersées sur tout le territoire de la commune. Ces constructions disséminées sont, majoritairement, des constructions très récentes datant des trente dernières années. Par ailleurs, le bâti est réparti sur tout le territoire de manière assez uniforme, ainsi, dans cette commune, il n'existe aucune zone vierge de toute construction. Les hameaux sont assez nombreux puisque leur nombre s'élève à 32.

En ce qui concerne les fermes, quatre dispositions principales ont été remarquées :

- Le cas où le logis est en alignement avec les dépendances agricoles, sous le même toit représente environ 80 % des exemples recensés.

- Le cas où les dépendances sont dispersées autour du logis représente environ 8 % de la totalité.

- Le cas où le logis et les dépendances forment un plan en "L" représente environ 8 % de la totalité également.

- Le cas où le logis et les dépendances forment un plan en "U" représente environ 4 % de la totalité.

Présentation de l'opération d'Inventaire Préliminaire :

La présente enquête a été réalisée en juin-juillet 2003. Elle comprend 210 dossiers relatifs à des bâtiments antérieurs à 1940. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc. Sur les 210 bâtiments, 23 ont été sélectionnés en vue d'une étude approfondie future. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs à 1940 ont simplement été recensés, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique Géo Viewer [voir le mode d'emploi d'installation dans le menu du démarrage]. Cependant, des transformations importantes ne permettant pas d'interpréter ces bâtiments, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel.

Documentation

Documents figurés
Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Breteil, canton de Montfort, arrondissement de Montfort, département d'Ille-et-Vilaine . Gobillard, directeur des contributions, Lesné, géomètre en chef, Ferré, géomètre du cad.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section A, dite de Belleville, 1e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section A, dite de Belleville, 2e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section A, dite de Belleville, 3e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section B, dite de la Riolais, 1e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section B, dite de la Riolais, 2e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section C, dite du bourg, 1e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section C, dite du bourg, 2e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section D, dite de Gillard, 1e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section D, dite de Gillard, 2e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section E, dite de l'Abbaye, 1e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section E, dite de l'Abbaye, 2e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Canton de Montfort. Commune de Breteil. Section E, dite de l'Abbaye, 3e feuille . Dessin, Ferré, géomètre de première classe, [1845], échelle : 1/2000e.
Carte de France, plan de César-François Cassini de Thury, levée vers 1783, échelle 1/86 400.
Bibliographie
OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes : Molliex, 1843-1853, 2 tomes.
Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.
GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886.
Site Internet de la commune : www.breteil.fr.
MONVOISIN, Bertrand. Breteil, d'un millénaire à l'autre. Chronologie breteillaise de l'an mille à l'an deux mille. Rennes : [s. n. ], 2000.
MONVOISIN, Bertrand. Breteil, une histoire des croix. Bertrand Monvoisin, 2002.
MONVOISIN, Bertrand. Breteil, une terre, une histoire. Rennes : [s. n. ], 1989.
MONVOISIN, Bertrand, BERSON Suzanne. Breteil, une communauté rurale à la Révolution. Breteil : Éditeur Commune de Breteil, 1990.
BARDEL, Philippe, MAILLARD Jean-Luc. Architecture de terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Apogée, Écomusée du Pays de Rennes, 2002.
BOHUON, Philippe. Constructions et reconstructions d'églises dans la région de Montfort-sur-Meu. Mém. maîtrise : Hist. : Rennes 2, Université de Haute-Bretagne : 1993.
PETITJEAN, Marc. Constructions en terre en Ille-et-Vilaine. Rennes : Éditions Apogée, 1995.
MONVOISIN, Bertrand. Breteil, la terre : mémoire du passé . Breteil : [s. n. ], 1980.
INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).
MONVOISIN, Bertrand. Breteil au temps de la duchesse Anne, XVe-XVIe siècles . Breteil : [s. n. ], 2003.

Annexe

Liste des chronogrammes de la commune :

Église paroissiale : 1503 ; 1742

Tertron (le), presbytère : 1728 ; 1734 ; 1740

Lieu Tort (le) : 1748 (?)

Abbaye (l') : 1774

Belleville : 1787

Padouillère (la) : 1788

Ponterne (la) : 1789

Touche Louvel (la) : 1799 ; 1821 ; 1833

Digran (le) : 1827

Heuzais (la) : 1840

Ville Nourry (la) : 1859 ; 1860

Touche Louvel (la), croix de chemin : 1896.

Illustrations

Voir

Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne / Service Régional de l'Inventaire) / Conseil Général d'Ille-et-Vilaine / Association Pour l'Inventaire Bretagne. (c) Inventaire général. Renseignements : Centre de documentation de l'inventaire du patrimoine culturel (02 22 93 98 40 / 24)
Page principale
Avertissement : Toute demande motivée de retrait d'illustration sera examinée par le service.
Conception de l'application : Pierrick Brihaye, Malo Pichot, Alain Jenouvrier, Guillaume Lécuillier