Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 168702 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Lé
    Lanrigan - Bourg
    Dénominations :
    Titre courant :
  • Ensemble de 7 boîtes à ampoule
    Ensemble de 7 boîtes à ampoule Cancale - place de la République place du Cher Frère Lucide
    Dénominations :
    coffret pour le viatique
  • Chaîne de production d'électricité
    Chaîne de production d'électricité Guenroc - Barrage de Rophemel - isolé
    Dénominations :
    machine à contrôler le comportement dynamique
  • Présentation de la commune de Parcé
    Présentation de la commune de Parcé Parcé
    Contributeur :
    Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Collection Le Patrimoine des communes de France).
    Texte libre :
    L’enquête d’inventaire du patrimoine de la commune de Parcé s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat signée en 2009 entre la Région Bretagne et le Département d’Ille-et-Vilaine. L’enquête vise au . 300 éléments bâtis, dont la construction s’étale entre la seconde moitié du 16e siècle et le milieu du . Paysages et hydrographie Oscillant entre 70 et 168 mètres, le territoire vallonné de la commune est marqué par quelques points hauts à la Champronnière (166 mètres), Villeray (139m) et au Rocher (148m). Le bois de faible étendue subsistent encore (Mué, Villeray, Le Bois de Monbelleux, La Champronnière). Les principaux cours d’eau et ruisseaux (Le Muez, Ruisseau des Prés Maigres, ruisseau de Vallet, ruisseau du partie est située sur le territoire de Luitré) en est la pièce d’eau la plus importante. Histoire moderne celles de Vauhoudin, du Plessis et de la Pierre. Pendant la Révolution française, Parcé est le ». Organisation de l'habitat Le cadastre établi dans les premières années du 19e siècle (date précise inconnue
    Illustration :
    Le bourg vu du Sud-Est IVR53_20133520548NUCA Le bourg vu de la route de Billé IVR53_20143500293NUCA Le bourg vu du village du Rocher IVR53_20143500294NUCA
  • Les maisons et fermes sur la commune de Javené
    Les maisons et fermes sur la commune de Javené Javené
    Contributeur :
    Le Marois
    Texte libre :
    Le cadastre de 1820 témoigne de l'existence de plusieurs loges (abris) sur le territoire de la plus anciennes, n'étaient composées que d'un seul bâtiment qui abritait, sous un même toit, le logis et la ou les dépendances. Dans ce cas, il existait le plus souvent une pièce à feu unique et une étable commune et se trouvent plutôt dans la partie sud-est du territoire (Maubusson, Les Lonchardières, Le Bas ...), il existe des parties, le plus souvent des dépendances, construites en pan de bois (bois et torchis fermes sur le territoire de la commune ; certaines fermes, relativement modestes, sont des logis à fonctions combinées, c'est-à-dire, que sous un même toit, se trouvent le logis et les dépendances (La Hayais , Maubusson...). Il existe aussi des fermes dans lesquelles le logis est plus développé, par conséquent, il n'est plus composé d'une pièce à feu unique mais de deux. Dans ce cas, le logis et les dépendances sont reconstruites à la fin du 19e siècle, notamment par le comte de Lariboisière, propriétaire d'une grande partie
    Illustration :
    Le Rebergère - Façade sud, ouvertures. IVR53_19683501036Z Le Rebergère - Puits, vue générale. IVR53_19683501037Z
  • Instrument de mesure des angles pour le repérage des points cardinaux : compas de doris
    Instrument de mesure des angles pour le repérage des points cardinaux : compas de doris Saint-Cast-le-Guildo - Saint-Cast - en écart
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire Saint-Cast-le-Guildo
    Dénominations :
    instrument de mesure des angles pour le repérage des points cardinaux
    Description :
    vents en papier. Le tout muni d'un couvercle.
    Localisation :
    Saint-Cast-le-Guildo - Saint-Cast - en écart
    Titre courant :
    Instrument de mesure des angles pour le repérage des points cardinaux : compas de doris
  • Présentation de la commune de Combourtillé
    Présentation de la commune de Combourtillé Combourtillé
    Contributeur :
    Enqueteur Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le département Notes sur l'histoire de la ville et du pays de Fougères Le Bouteiller Vicomte, Notes sur Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris  : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France). Fougères, département d'Ille-et-Vilaine. Terminée sur le terrain le 15 décembre 1819 sous l'administration de M. le Comte de la Villegontier préfet, M. Herber, maire, et sous la direction de M. Levaillant
    Texte libre :
    Histoire de la commune de Combourtillé 1. Origine et évolution Le nom de la commune vient sans l'ancien évêché de Rennes, est inconnue. Dès le 12e siècle, Combourtillé est une seigneurie aux mains de dans ce monastère. Beaucoup plus tard, en 1513, il y avait deux manoirs portant le nom de Combourtillé , presque isolés, l'église et le presbytère de Combourtillé. En 1790, le recteur, présenté par l'ordinaire terre appelées les Aumônes, le tout valant 90 livres de rente ; les dîmes en grains, lins et chanvres Combourtillé prétendait qu'elles valaient bien 1900 livres. En 1814, le gouvernement supprima le traitement du identique à l'actuel. Il montre l'ancienne église paroissiale et le cimetière, situés à côté du presbytère n'est figurée sur le relevé du cadastre. Sur ce plan cadastral, on note également l'existence d'un dénombre 506 habitants en 1793 et 593 en 2012. Cependant, durant le 19e siècle, la population augmente -des-Landes et Mécé ; à l'ouest avec les communes de Mécé et Chienné. Le sous-sol est de nature
    Illustration :
    Le Clairay : maison de la fin du 19e siècle IVR53_20143507577NUCA
  • Les maisons et fermes de Combourtillé
    Les maisons et fermes de Combourtillé Combourtillé
    Contributeur :
    Enqueteur Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris  : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).
    Texte libre :
    une dépendance en alignement et sous le même toit. De plan rectangulaire, elle se compose d'un rez-de maison garde une porte en plein cintre moulurée d'un tore et une fenêtre à appui saillant. Le Verger
    Illustration :
    Le Marais - Maison, vue générale nord. IVR53_19723500630V Le Marais - Maison, façade est, vue générale. IVR53_19723500631V Le Clairay : maison, début 20e siècle IVR53_20143507576NUCA Le Verger : ferme, fin 19e siècle ou début 20e siècle IVR53_20143507579NUCA Le Verger : détail de la niche à statue IVR53_20143507580NUCA
  • Maisons et fermes des 16e, 17e et 18e siècles sur la commune de Romagné
    Maisons et fermes des 16e, 17e et 18e siècles sur la commune de Romagné Romagné
    Contributeur :
    Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Collection Le Patrimoine des communes de France).
    Description :
    compliquée par le fort probable usage de pierres de remploi. Les maisons de la Tanceraie, du Val et de la construction en granite a conservé au rez-de-chaussée une ouverture à grille rentrante dont le linteau est orné granite à rigole qui fait saillie sur le mur nord. La Chasserie (fin 16e - début 17e siècle) : maison de cœur ; fenêtre à appui saillant mouluré aménagée au niveau de la pièce à feu de l'étage. Le coyau est murs sont élevés en moellons de schiste alors que le granite taillé est réservé aux encadrements d'ouvertures, chaînages d'angles et au rampant du pignon ouest. La cheminée de l'étage a été détruite. Le . Les murs sont élevés en moellons de grès et schiste, le granite taillé étant réservé aux encadrements . Le rez-de-chaussée servait probablement d'étable. La Chantelleraie (18e siècle) : petite ferme de n'est pas exclu que les éléments sculptés évoqués aient été remployés au 18e siècle comme le laisse
    Illustration :
    Le Chênay : maison IVR53_20133520210NUCA Le Chênay : maison IVR53_20133520214NUCA Le Rouet : ferme IVR53_20133520211NUCA
  • Les croix monumentales sur la commune de Romagné
    Les croix monumentales sur la commune de Romagné Romagné
    Contributeur :
    Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le département
    Description :
    Des 23 croix monumentales recensées sur le territoire communal se détache particulièrement celle de permettent de dater du 16e ou du 17e siècle. Le fût très long sur lequel elle a été remontée est probablement plus tardif. Pour le reste, les croix recensées ont été élevées aux 19e et 20e siècles et ne présentent d'anciennes croix en bois usées par le temps. (Frédéric Déan)
  • Présentation de la commune de Javené
    Présentation de la commune de Javené Javené
    Contributeur :
    Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. BANEAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris  : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).
    Texte libre :
    , ouest et est sont constituées par les rivières du Couesnon et du Muez et par le ruisseau de la Richerais . Quatre moulins à eau étaient installés sur ces cours d'eau : le moulin de la Marche, de Galaché, de l'Epeluet et de Bécan. Le terrain y est principalement plat et encore couvert de nombreux arbres fruitiers . Le sous-sol est composé de schiste argileux. Ce matériau a servi à la construction de nombreux , terre... Le nom de la commune vient probablement du toponyme latin "Jovis", désignant un oratoire dédié . Les premiers seigneurs de Javené, Estienne et ses fils, sont cités dès le 12e siècle. Étienne de Javené donna le 8e de ses dîmes aux religieux de Pontlevoy pour l'entretien de leur prieuré d'Igné le 14e siècle. Au début du 17e siècle, il existait un cimetière Saint-Roch au nord-est du village est ouverte et le presbytère du clergé constitutionnel est pillé par l'armée vendéenne à l'occasion de formés et correspondent aux écarts actuels : le Javelais, la Baudussière, la Chambre, la Boitardière, les
    Illustration :
    Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - Tableau d'assemblage IVR53_20143507243NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 1ere feuille IVR53_20143507244NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 2eme feuille IVR53_20143507245NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 3eme feuille IVR53_20143507246NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 4eme feuille IVR53_20143507247NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 5eme feuille IVR53_20143507248NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 6eme feuille IVR53_20143507249NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 7eme feuille IVR53_20143507250NUCA Javené sur le cadastre napoléonien de 1820 - 8eme feuille IVR53_20143507251NUCA
  • Présentation de la commune de Romagné
    Présentation de la commune de Romagné Romagné
    Contributeur :
    Le Marois
    Référence documentaire :
    Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. BANÉAT, Paul. Le département Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Collection Le Patrimoine des communes de France).
    Texte libre :
    Romagné s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat signée en 2009 entre la Région Bretagne et le Département d’Ille-et-Vilaine. L’enquête vise au recensement exhaustif du patrimoine bâti construction s’étale entre le Moyen Age et le milieu du 20e siècle, ont été recensés sur la commune lors de Clairet, Touru, Bonne Fontaine, Vaugarny...), la commune de Romagné est située dans le bassin versant du qui s'inclinent vers le Couesnon (entre 55 et 70 mètres d'altitude). Le récent remembrement a élargi révélées les substructions d'une villa gallo-romaine. Le nom Romagné pourrait avoir pour racine le terme Révolution française, la commune fortement marquée par la Chouannerie, est le théâtre de la Bataille de Romagné (11 janvier 1796). Au 19e siècle, le développement de la ligne de chemin de fer reliant Rennes à 1926 à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques est l'élément le plus important du l'Ancien Régime (La Tanceraie, Le Val, La Riboisière, La Galandais, Bonne Fontaine...). Ces constructions
    Illustration :
    Le bourg : vue générale IVR53_20143500515NUCA Bourg : l'église Sainte-Anne et le presbytère IVR53_20143500338NUCA
  • Manoir, Le Manoir (Lécousse)
    Manoir, Le Manoir (Lécousse) Lécousse - Le Manoir - isolé - Cadastre : 1959 B 214
    Dossier :
    Façade antérieure, porte. Manoir, Le Manoir (Lécousse)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Manoir, Le Manoir (Lécousse)
    Manoir, Le Manoir (Lécousse) Lécousse - Le Manoir - isolé - Cadastre : 1959 B 214
    Dossier :
    Dépendances, vue générale. Manoir, Le Manoir (Lécousse)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Le village de Landéan
    Le village de Landéan Landéan
    Dossier :
    Ferme de Pompéan Le village de Landéan
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Le village de Landéan
    Le village de Landéan Landéan
    Dossier :
    Maison du bourg Le village de Landéan
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Ferme, Le Bois Gros (Javené)
    Ferme, Le Bois Gros (Javené) Javené - le Bois Gros - en écart - Cadastre : ?
    Dossier :
    Façade sud, vue générale. Ferme, Le Bois Gros (Javené)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Presbytère, Le Bourg (Combourtillé)
    Presbytère, Le Bourg (Combourtillé) Combourtillé - A 50 m à l'ouest de l'église. - en village - Cadastre : 1936 A1 74
    Dossier :
    Charpente, contreventement, vue de détail. Presbytère, Le Bourg (Combourtillé)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Presbytère, Le Bourg (Combourtillé)
    Presbytère, Le Bourg (Combourtillé) Combourtillé - A 50 m à l'ouest de l'église. - en village - Cadastre : 1936 A1 74
    Dossier :
    Charpente, croupe, vue de détail. Presbytère, Le Bourg (Combourtillé)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois
  • Maison, Le Bas Village (Saint-Sauveur-des-Landes)
    Maison, Le Bas Village (Saint-Sauveur-des-Landes) Saint-Sauveur-des-Landes - Le Bas Village - en écart - Cadastre : 1960 A2 228
    Dossier :
    Charpente, détail. Maison, Le Bas Village (Saint-Sauveur-des-Landes)
    Auteur :
    AuteurIllustration Le Marois