Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 13604 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Statue dite de Jean V, duc de Bretagne
    Statue dite de Jean V, duc de Bretagne Quimperlé - Place Saint-Michel - en ville
    Observation :
    celle de Jean V, duc de Bretagne. Elle est sans doute issue des ateliers du Folgoët actifs au début du d´une des rares représentations sculptées des ducs de Bretagne conservées.
    Référence documentaire :
    p. 61 INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne
    Représentations :
    Jean V, duc de Bretagne (?).
    Titre courant :
    Statue dite de Jean V, duc de Bretagne
  • Tombeau et gisant du duc Jean V (Tréguier)
    Tombeau et gisant du duc Jean V (Tréguier) Tréguier
    Copyrights :
    (c) Région Bretagne
    Historique :
    Fait prisonnier pendant cinq mois en 1420 par les Penthièvre, le duc Jean V de Bretagne (1389-1442 réalisation d'un projet par le sculpteur Armel Beaufils. Le tombeau et le gisant du duc Jean V de Bretagne ont saint Yves, le duc Jean V est enterré à Nantes. Les chanoines Jean de Lantillac, Jean Gaedon (?) et la translation des ossements de Jean V à Tréguier en 1451, neuf ans après sa mort au manoir de la fragments du mausolée de Jean V, car j’aime à croire que nos patriotes de la Beauce n'avaient pas poussé Jean V. Une grande dalle tumulaire, en marbre, sans inscription, a longtemps marqué la place originelle du tombeau de Jean V dans la cathédrale de Tréguier. Sur une plaque commémorative, on pouvait lire "L’an MIIII XLII le 29e jour d’aoust / fut ensépulturé céans le corps de nostre / seigneur Jean V, duc Thomas, la réalisation du nouveau tombeau de Jean V dans la cathédrale Saint-Tugdual a été proposée par inscriptions suivantes : "Vannes. 1389" ; "Jehan V. duc de Bretagne" ; "Nantes. 1442" ; "Iann Pempvet duk a
    Référence documentaire :
    ) Sculpture ; restauration du tombeau du duc de Bretagne Jean V : tract ("Pour un acte de justice. Appel aux Bretons"), délibérations du Comité de la restauration du mausolée de Jean V, duc de Bretagne cathédrale de Tréguier au 15e siècle", in Artistes, artisans et production artistique en Bretagne au Moyen
    Auteur :
    [sculpteur] Beaufils Armel-Emile-Jean
    Titre courant :
    Tombeau et gisant du duc Jean V (Tréguier)
    Illustration :
    gauche, tombeau et gisant de Jean V sculptés par Armel Beaufils IVR53_20182200028NUCA Tréguier : cathédrale Saint-Tugdual, chapelle du Duc, tombeau et gisant de Jean V sculptés par Tréguier : cathédrale Saint-Tugdual, chapelle du Duc, détail du tombeau et gisant de Jean V Tréguier : cathédrale Saint-Tugdual, chapelle du Duc, détail du tombeau et gisant de Jean V Tréguier : cathédrale Saint-Tugdual, chapelle du Duc, tombeau et gisant de Jean V sculptés par
  • Bateau de compétition dit Gilliatt V
    Bateau de compétition dit Gilliatt V Plougastel-Daoulas
    Copyrights :
    (c) Région Bretagne
    Historique :
    GILLIATT V a été construit entre 1953 et 1954 au chantier Dossunet de Joinville-le-Pont d'après un légères pour le nautisme fluvial. Le dessin de l'arrière à tableau inversé de GILLIATT V, contribue à alléger l'ensemble de la structure. Cela a permis au Gilliatt V de remporter dès 1954 de nombreuses Gilliatt V a connu plusieurs propriétaires : -23 septembre 1958 : Gabriel Hamm ; Gilliatt V est baptisé nom de baptême : PEER GYNT ; quartier maritime de Cherbourg. -1965 : Donald Poncet et Jean Louis Moineau ; devient "Grepon" ; immatriculation à Granville. -1991 : Alain Guidon et Jean Louis Moineau ; redevient Gilliatt V. En 2013, le voilier quitte Brest pour le conservatoire maritime du Havre qui en est le
    Observation :
    L'architecte naval Eugène Cornu jugeait le Gilliat V comme "un de [ses] plans les plus aboutis
    Description :
    GILLIATT V est bordé en acajou riveté de cuivre sur membrures en acacia. L'étrave, l'étambot et le
    Titre courant :
    Bateau de compétition dit Gilliatt V
    Aires d'études :
    Bretagne
  • Calvaire, boulevard Duc Jean V (Pacé)
    Calvaire, boulevard Duc Jean V (Pacé) Pacé - boulevard Duc Jean V - en village
    Référence documentaire :
    485. Pacé (I.-&-V.) - Le Calvaire, carte postale, Lamiré Editeur, Rennes [s.d.] (Collection
    Description :
    Croix en granite ; statue du Christ en métal ; saint Jean et la Vierge en pierre calcaire.
    Localisation :
    Pacé - boulevard Duc Jean V - en village
    Titre courant :
    Calvaire, boulevard Duc Jean V (Pacé)
    Illustration :
    Saint Jean IVR53_20043504051NUCA
  • Cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
    Cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé) Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Localisation :
    Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Titre courant :
    Cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
  • Maison dite Clair de lune, 55 avenue George V (Dinard)
    Maison dite Clair de lune, 55 avenue George V (Dinard) Dinard - 55 avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 J 381, 1369
    Historique :
    d'imposition) pour Jean-Pierre Apert et transformé après 1905-1906, dates d'acquisition des terrains et villa Sunnyside située aux 63 et 65 avenue George V. Le deuxième corps de bâtiment, de construction
    Auteur :
    [commanditaire] Apert Jean-Pierre
    Localisation :
    Dinard - 55 avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 J 381, 1369
    Titre courant :
    Maison dite Clair de lune, 55 avenue George V (Dinard)
    Illustration :
    Carte postale ancienne - Dinard (Bretagne) - Villa Clair de Lune et un coin de Promenade. Imprimeur Dinard (Bretagne) - La palmeraie, carte postale édition Guérin, Saint-Malo, (A.P. : Schmitt Vue générale de la cheminée avec la devise de Anne de Bretagne, salle à manger au rez-de-chaussée Vue générale de la cheminée avec la devise de Anne de Bretagne, salle à manger au rez-de-chaussée
  • Place d'armes (contregarde en
    Place d'armes (contregarde en "V") Landéda - Ile Cézon - isolé - Cadastre : 1841 A dite des îles 10, 16, 17 1962 A1 20, 21
    Copyrights :
    (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne
    Titre courant :
    Place d'armes (contregarde en "V")
    Aires d'études :
    Bretagne Nord
    Illustration :
    Vue de l'accès à la contregarde en V du fort Cézon IVR53_20032902666NUCA
  • Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
    Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé) Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Localisation :
    Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Titre courant :
    Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
  • Croix de cimetière, boulevard du Duc-Jean-V (Pacé)
    Croix de cimetière, boulevard du Duc-Jean-V (Pacé) Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Localisation :
    Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Titre courant :
    Croix de cimetière, boulevard du Duc-Jean-V (Pacé)
  • Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
    Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé) Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Localisation :
    Pacé - boulevard du Duc Jean V - en village
    Titre courant :
    Croix de cimetière, boulevard du Duc Jean V (Pacé)
  • Hôtel de voyageurs dit Printania, 3, 5, 7 avenue George V (Dinard)
    Hôtel de voyageurs dit Printania, 3, 5, 7 avenue George V (Dinard) Dinard - 3, 5, 7 avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 H 94, 95, 408
    Historique :
    envoyée en 1875 figure aux 5 et 7 avenue George V deux maisons en cours de construction, les villas Printanière et Haute-Rive. La villa Beau Site située au 3 avenue George V a été élevée plus tardivement vers en 1926 dans l'espace resté non bâti un nouvel hôtel de style art déco par l'architecte Jean Gratien
    Observation :
    un lieu pittoresque de la Bretagne touristique. La configuration de l´hôtel, composé de quatre corps mouvements qui ne sont pas sans rappeler les grands décors de Jean-Julien Lemordant tel celui sur la danse
    Auteur :
    [architecte] Gratien Jean
    Localisation :
    Dinard - 3, 5, 7 avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 H 94, 95, 408
    Titre courant :
    Hôtel de voyageurs dit Printania, 3, 5, 7 avenue George V (Dinard)
    Illustration :
    Printania à l'heure du déjeuner, avenue Georges V, rue montante, ensemble des façades Printania à l'heure des déjeuners, avenue Georges V, ensemble des façades. IVR53_19963501685X Vue générale de la façade avenue George V. IVR53_19973501960X
  • Ancienne ferme n°1, v (Berrien)
    Ancienne ferme n°1, v (Berrien) Berrien - Quinoualc'h - en écart - Cadastre : 1986 I3 948, 947, 946
    Copyrights :
    (c) Région Bretagne
    Titre courant :
    Ancienne ferme n°1, v (Berrien)
  • Tombeau de Jean V de Rieux et de Béatrice de Jonchères
    Tombeau de Jean V de Rieux et de Béatrice de Jonchères Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine
    Historique :
    Le tombeau de Jean de Rieux et de Béatrice de Jonchères, morts en 1563, a vraisemblablement été
    Auteur :
    [destinataire] Rieux Jean V
    Description :
    armoiries, le tout surmonté d'une épitaphe. Au-dessus, deux statues agenouillées - Jean de Rieux et Béatrice
    Titre courant :
    Tombeau de Jean V de Rieux et de Béatrice de Jonchères
    Appellations :
    de Jean V de Rieux et de Béatrice de Jonchères
  • Banque Jules Boutin, puis banque de Bretagne, rue Levavasseur ; avenue George V (Dinard)
    Banque Jules Boutin, puis banque de Bretagne, rue Levavasseur ; avenue George V (Dinard) Dinard - rue Levavasseur avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 J 342
    Historique :
    Bretagne ainsi que des excursions privées plus rapides. Le bâtiment actuel, occupé par la banque de Bretagne, a été édifié en plusieurs campagnes de construction qui témoignent de ses fonctions multiples. Le donnant sur l'avenue George V avec un bureau pour l'agence de voyage.
    Localisation :
    Dinard - rue Levavasseur avenue George V - en ville - Cadastre : 1982 J 342
    Titre courant :
    Banque Jules Boutin, puis banque de Bretagne, rue Levavasseur ; avenue George V (Dinard)
    Appellations :
    dite banque Jules Boutin, puis banque de Bretagne
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Cour et croix de calvaire (Lantic)
    Chapelle Notre-Dame-de-la-Cour et croix de calvaire (Lantic) Lantic - en village
    Historique :
    Début de la construction vers 1430 à l'initiative de Jean V de Bretagne.Les travaux du XVe siècle aux dons des successeurs de Jean V, les ducs Pierre II, François Ier et François II. Ces données sont épouse Marguerite de Bretagne, permettent de la situer vers 1463, date de l'achèvement du choeur et de la
    Contributeur :
    Rioult Jean-Jacques
    Représentations :
    Armoiries des ducs de Bretagne, Jean V, Pierre II et François II sur les clefs de voûtes et au
    Auteur :
    [commanditaire] Bretagne Jean V, duc de [commanditaire] Bretagne, Pierre II, duc de [commanditaire] Bretagne François II, duc de
    Aires d'études :
    Bretagne
    Texte libre :
    reconstruite à partir des années 1430, à l´initiative de Jean V de Bretagne, sur l´emplacement de l´ancienne seigneurie de la paroisse de Lantic et siège d´une haute justice. Les Lettres et mandements du duc Jean V entre 1440 et 1460, grâce aux dons des successeurs de Jean V, les ducs Pierre II, François Ier et après leur victoire sur la maison de Penthièvre et la fin de la guerre de S uccession de Bretagne. Le de la famille ducale de Bretagne. Sous les armes pleines de Bretagne, figurent les armes d'alliance du couple ducal Pierre II et Françoise d´Amboise, ainsi que celles de Bretagne-Bretagne, du couple François II et de sa première épouse Marguerite de Bretagne, décédée en 1469. Dans un registre inférieur -Tréguier. Les deux chantiers, en partie financés par le duc de Bretagne, sont parfaitement contemporains de Bretagne. La modénature qui orne les ébrasement extérieurs et intérieurs des baies du choeur et
  • Chapelle frairienne Saint-Jean-d'Espileuc, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean-d'Apileur, Saint-Jean d'Épileur (Sainte-Marie)
    Chapelle frairienne Saint-Jean-d'Espileuc, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean-d'Apileur, Saint-Jean d'Épileur (Sainte-Marie) Sainte-Marie - Saint Jean d'Épileur - en écart - Cadastre : 1983 YP 346, 347
    Historique :
    La chapelle frairienne Saint-Jean Baptiste peut remonter pour ses parties les plus anciennes à la Saint-Jean-d'Espileuc semble être, selon Guillotin de Corson, le même que Spiluc, nom donné à cette partie du territoire de Bains dès 834, et non la forme altérée de Saint-Jean-d'Apileur, dénomination bretonne de saint Jean l'Evangéliste.
    Référence documentaire :
    , DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996 SAINTE MARIE (I et V). Chapelle Sainte-Jean-d'Epileur desservie pendant la Révolution par M. L'abbé t. 1, p. 108 GUIGON, Philippe. Les églises du Haut Moyen Age en Bretagne. Saint-Malo : Centre INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille Ille-et-Vilaine. Chapelle St-Jean-d'Epileur, vue en plan, par A. C. PERROT, juin 1991, Ech. 1CM/M Ille-et-Vilaine. Chapelle St-Jean-d'Epileur, coupe sur la nef, par A. C. PERROT, juin 1991, Ech Guilmorel accomplissant fonctions curiales en la frairie Saint Jean, depuis décembre 1854 desservie pa le clergé paroissal, carte postale, [s.n., s.d.] (A.P. Inventaire Bretagne). Ille-et-Vilaine. Commune de Sainte-Marie. Section BB dite de Saint Jean d'Epileur, feuille 3, plan
    Précisions sur la protection :
    Chapelle Saint-Jean-d' Apileur (cad. YP 346) : classement par arrêté du 25 janvier 1990.
    Localisation :
    Sainte-Marie - Saint Jean d'Épileur - en écart - Cadastre : 1983 YP 346, 347
    Titre courant :
    Chapelle frairienne Saint-Jean-d'Espileuc, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Jean-d'Apileur, Saint-Jean
    Vocables :
    Saint-Jean-D'Espileuc Saint-Jean-Baptiste
    Illustration :
    Statue contemporaine de saint Jean-Baptiste taillée dans le schiste IVR53_20013513465NUCA
  • Chapelle de Sables-d'Or-les-Pins, allée Georges V (Fréhel)
    Chapelle de Sables-d'Or-les-Pins, allée Georges V (Fréhel) Fréhel - Sables-d'Or-les-Pins - allée Georges V - en écart - Cadastre : 1983 AB 552
    Référence documentaire :
    p. 38 BIHR, Jean-Pierre, DENIS, Jean. Sables-d'Or-les-Pins : l'épopée des lanceurs de plage. In Ar
    Localisation :
    Fréhel - Sables-d'Or-les-Pins - allée Georges V - en écart - Cadastre : 1983 AB 552
    Titre courant :
    Chapelle de Sables-d'Or-les-Pins, allée Georges V (Fréhel)
  • Église paroissiale Notre-Dame et Saint-Michel (Quimperlé)
    Église paroissiale Notre-Dame et Saint-Michel (Quimperlé) Quimperlé - Place Saint-Michel - en ville - Cadastre : 1981 AR 402
    Historique :
    , débute en 1416 ou 1418 et se termine au milieu du 16e siècle. Grâce aux libéralités du duc Jean V, de plomb en 1621, comme il est écrit dessus en lettre noire». Ce clocher, construit sous Jean-François-Paul
    Observation :
    . Sans égale en Bretagne occidentale, la partie orientale de l´édifice, conçue suivant un plan carré choix d´établir le porche majeur au nord, rare en Bretagne, semble indiquer la préexistence, au sud, d
    Référence documentaire :
    p. 99 DUBUISSON-AUBENAY. Itinéraire de Bretagne en 1636. Archives de Bretagne. Recueil d´actes, de p. 96 MUSSAT, André. Arts et cultures de Bretagne, un millénaire Paris : Berger-Levrault, 1979. Bretagne. Quimperlé et son canton. Finistère. Collection Images du Patrimoine n° 217, Rennes, 2002.
    Représentations :
    Armoiries de Bretagne : sablière nord de la nef et porche nord. Armoiries, probablement Lespervez
    Auteur :
    [commanditaire] Bretagne Jean V duc de
    Illustration :
    Elévation nord. Lithographie d'Asselineau d'après un dessin de Potel (Dans : La Bretagne, 1840-1841 . Bretagne, 1891) IVR53_19652900916Z . Bretagne, 1891) IVR53_19652900883Z
  • Hôpital Frémeur, rue de l'Hôpital Fremeur (Quimperlé)
    Hôpital Frémeur, rue de l'Hôpital Fremeur (Quimperlé) Quimperlé - Rue de l' Hôpital Frémeur - en ville - Cadastre : 1981 AR 560
    Copyrights :
    (c) Région Bretagne
    Observation :
    Bretagne et dont 5 se situaient dans le diocèse de Quimper. Malgré l´évolution de certaines parties de l significative et unique en Bretagne. (Christel Douard 2001)
    Référence documentaire :
    p. 105 DUBUISSON-AUBENAY. Itinéraire de Bretagne en 1636. Archives de Bretagne. Recueil d´actes p. 573-682 CROIX, Alain. La Bretagne aux 16e et 17e siècles. La vie, la mort, la foi. Paris, 1981 p. 83-86 CHEDEVILLE, André. Les hôpitaux bretons du Moyen Age. Dans : La santé en Bretagne. Paris . : Brest, Université de Bretagne occidentale, centre de Recherches Bretonnes et Celtiques : 1993 [inédit p. 65 INVENTAIRE GENERAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne
    Représentations :
    transept sud. Des blasons sculptés (Bretagne, Lohéac, Jubin, armoiries non identifiées) sont remployés dans
    Auteur :
    [commanditaire] Bretagne Jean V
    Texte libre :
    mécénat du duc Jean V. Le dégagement des enduits intérieurs et extérieurs, notamment au niveau du choeur
  • Chapelle Saint-Jean-Guénan (Le Faouët)
    Chapelle Saint-Jean-Guénan (Le Faouët) Faouët (Le) - Saint-Jean - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Bretagne
    Historique :
    La chapelle Saint-Jean du Faouët n’apparaît dans les archives hospitalières de la commanderie de La Feuillée qu’au XVIIe siècle sous le vocable de Saint-Jean-Guénan, car bâtie au village du même nom. Lors du vitres de la chapelle portent les armes de Malte, du duc de Bretagne et du baron du Faouët. En 1697, le St Jean Guenan distant du moulin du Croisty dune lieüe et demy dans laquelle le Commandeur n’est tenu déplorer le commandeur de La Feuillée Jean-François du Bouilly : cette chapelle est pauvre et sans
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale Inventaire des commanderies templières et hospitalières de Bretagne
    Référence documentaire :
    Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. LE MENÉ, Jean GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne, Nantes, 1902.
    Description :
    La chapelle Saint-Jean, bâtie au sommet d’un petit tertre, adopte un plan en croix latine à large
    Localisation :
    Faouët (Le) - Saint-Jean - en écart
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jean-Guénan (Le Faouët)
    Aires d'études :
    Bretagne
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    Coupe W-W, coupe V-V, 1965 IVR53_19775600233V Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët. Terrier de la commanderie de La Feuillée, 1705 (A. D. de La Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët. Dessin à la plume aquarellé, 1731 (A. D. de La Vienne, 3H1 Vue générale, façade sud, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607192NUCA Façade occidentale, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607193NUCA Chevet, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607194NUCA Façade septentrionale, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607195NUCA Vue générale intérieure, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607196NUCA Vue de la nef depuis le choeur, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët IVR53_20155607197NUCA Inclusion d'un linteau monolithe ogival, Chapelle Saint-Jean-Guénan, Le Faouët