Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1048 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison, la Gillaudais (La Baussaine)
    Maison, la Gillaudais (La Baussaine) Baussaine (La) - la Gillaudais - en écart
    Historique :
    en 1781. Cette date se trouve sur l'appui de la fenêtre de l'étage, à côté de la date une marque de
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire La Baussaine
    Localisation :
    Baussaine (La) - la Gillaudais - en écart
    Titre courant :
    Maison, la Gillaudais (La Baussaine)
    Dates :
    1781 porte la date
    Illustration :
    La façade du logis IVR53_20063508615NUCA
  • Ferme, la Tremblais (La Baussaine)
    Ferme, la Tremblais (La Baussaine) Baussaine (La) - la Tremblais - en écart
    Historique :
    ferme fut construite en 1791. Cette date est répétée deux fois une fois sur le linteau de la porte
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire La Baussaine
    Description :
    Cette ancienne ferme est en moellon de granite, la terre est employée sur les dépendances. La ardoise. La pente du toit est brisée par un coyau.
    Localisation :
    Baussaine (La) - la Tremblais - en écart
    Titre courant :
    Ferme, la Tremblais (La Baussaine)
    Dates :
    1791 porte la date
  • Maison, la Villeneuve (La Motte)
    Maison, la Villeneuve (La Motte) Motte (La) - la Villeneuve - en écart - Cadastre : 1988
    Historique :
    Maison construite en 1790 (porte la date).
    Description :
    Maison de type ternaire construite en moellon de schiste et en granite. Seule la porte présente un linteau échancré en segment. La maison est en bon état.
    Localisation :
    Motte (La) - la Villeneuve - en écart - Cadastre : 1988
    Titre courant :
    Maison, la Villeneuve (La Motte)
    Dates :
    1790 porte la date
  • Ferme, la Cucarrière (La Baussaine)
    Ferme, la Cucarrière (La Baussaine) Baussaine (La) - la Cucarrière - isolé
    Historique :
    Cette ancienne ferme se compose d'un logis-étable. Les portes jumelées au centre de la façade permettent l'accès à des parties bien distinctes : la salle commune à l'ouest avec cheminée et l'étable à doute d'un bâtiment de la fin du 18e siècle car sa corniche présente des modillons sculptés.
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire La Baussaine
    Localisation :
    Baussaine (La) - la Cucarrière - isolé
    Titre courant :
    Ferme, la Cucarrière (La Baussaine)
  • Ferme, la Charpentais (La Chapelle-Thouarault)
    Ferme, la Charpentais (La Chapelle-Thouarault) Chapelle-Thouarault (La) - la Charpentais - isolé - Cadastre : 1983 A3
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire La Chapelle-Thouarault
    Description :
    composé d'une pièce unique. Il est situé dans la partie centrale de l'alignement et est bordé d'une écurie , perpendiculaire au logis, est située au sud-est de ce dernier. La corniche en bois est moulurée de la même manière qu'en d'autres lieux de la commune, notamment au Val ou à la Besneraie. Les bâtiments de cette ferme sont représentatifs de l'architecture de la commune car ils sont édifiés en terre et couverts
    Localisation :
    Chapelle-Thouarault (La) - la Charpentais - isolé - Cadastre : 1983 A3
    Titre courant :
    Ferme, la Charpentais (La Chapelle-Thouarault)
    Dates :
    1791 porte la date
    Illustration :
    Vue de la façade sud en 1975 IVR53_19753500805X Vue générale de la façade sud IVR53_20033512004NUCA Détail de la corniche moulurée IVR53_20033512006NUCA Inscription de la cheminée IVR53_20033512007NUCA
  • Ferme, la Geslandais (La Bazouge-du-Désert)
    Ferme, la Geslandais (La Bazouge-du-Désert) Bazouge-du-Désert (La) - la Geslandais - isolé
    Historique :
    En 1834, lors de la réalisation du premier cadastre, cet alignement était divisé en trois propriétés distinctes. Ce lieu est composé de plusieurs bâtiments d'époques différentes. La partie la plus ancienne semble être la partie centrale sur laquelle se trouve une porte en plein cintre à double rouleau partie, il est possible de faire remonter sa construction à la première moitié du 17e siècle. Le bâtiment situé au sud-est et couvert d'un toit à croupes date vraisemblablement de la seconde moitié du 17e siècle. La partie ouest de l'alignement a été construite en 1782, une date portée sur le linteau de l'une des baies en atteste, même si le bâtiment a été remanié par la suite. Enfin, la construction de l'étable date de la fin du 19e siècle. En effet, à cette époque, la ferme appartenait au domaine de Monthorin, il s'agissait donc d'une des nombreuses fermes du comte de La Riboisière. Comme sur de nombreux
    Référence documentaire :
    Le guide de l'Ille-et-Vilaine FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des Livre d'or. La Bazouge-du-Désert. Livre d'or. La Bazouge-du-Désert. La Bazouge-du-Désert, 1951.
    Description :
    encadrements de baies de la partie ouest sont quadrangulaires ; ils sont réalisés en pierre de taille de granite et certains sont chanfreinés. Le linteau de l'une des baies porte la date de 1782. L'accès à la pièce à feu unique de la partie centrale se fait par une porte en plein cintre à double rouleau légèrement surélevée par rapport à la cour. Quelques marches permettent l'accès à cette porte. Une fenêtre grillée dont l'encadrement est chanfreiné éclaire cet ancien logis. Le bâtiment situé au sud-est de la cour possède une toiture à croupes ; les baies de la façade sont quadrangulaires.
    Localisation :
    Bazouge-du-Désert (La) - la Geslandais - isolé
    Titre courant :
    Ferme, la Geslandais (La Bazouge-du-Désert)
    Dates :
    1782 porte la date
    Illustration :
    Détail de la date portée IVR53_20093506210NUCA Détail de la façade IVR53_20103504050NUCA Etable La Riboisière IVR53_20093506212NUCA
  • Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse)
    Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse) Bazouges-la-Pérouse - la Boucharderie - isolé
    Historique :
    Le manoir de La Boucharderie est un bon exemple de petite propriété rurale aisée. En effet, on encadrant la porte d'entrée, des dépendances réparties autour d'une cour centrale, un tour de pile pour le n'a pratiquement pas subi de remaniement. La dépendance située dans la même cour et comprenant un logis a, quant à elle, été remaniée. Ce bâtiment porte une date, il s'agit de 1786. A l'entrée de la
    Référence documentaire :
    Extrait du cadastre napoléonien Bazouges-la-Pérouse. Section F du Bourg, en 5 feuilles, 2ème
    Description :
    elle emploie également de la pierre de taille de granite réservée aux encadrements d'ouvertures et aux chaînages d'angles. La porte principale et une travée de deux fenêtres sont situées dans un massif réalisé en pierre de taille. La façade principale était percée à l'origine de deux portes et d'une fenêtre au rez-de-chaussée et de trois fenêtres à l'étage. Deux ouvertures ont donc été ajoutées par la suite . Toutes les ouvertures sont quadrangulaires, la porte principale est encadrée d'un pilastre de chaque côté . La distribution intérieure du manoir se fait par un escalier à vis en granite situé dans une tour du 17e siècle. Des ouvertures de la façade arrière ont été bouchées, une fenêtre à l'encadrement l'étage. Ces éléments semblent plus anciens que la date portée sur ce bâtiment, au moins d'un siècle.
    Localisation :
    Bazouges-la-Pérouse - la Boucharderie - isolé
    Titre courant :
    Manoir de La Boucharderie (Bazouges-la-Pérouse)
    Dates :
    1786 porte la date
    Illustration :
    La Boucharderie sur le cadastre napoléonien de 1823 IVR53_20113507075NUC
  • Demeure, la Panislais (La Bazouge-du-Désert)
    Demeure, la Panislais (La Bazouge-du-Désert) Bazouge-du-Désert (La) - la Panislais - isolé - Cadastre : 1834 B2
    Historique :
    Le premier cadastre de la commune, achevé en 1834, nous montre qu'il existait à cet endroit, non moulin de la Panislais est mentionné comme un moulin à papier. Il existait d'ailleurs encore de nombreux moulins sur la rivière de la Glaine au début du 19e siècle ; le cadastre de 1834 en témoigne. Bien que la façade actuelle du bâtiment témoigne d'un remaniement étant vraisemblablement intervenu à la fin du 19e siècle, la construction de ce bâtiment est beaucoup plus ancienne. Ainsi, il existait déjà une construction à cet emplacement en 1834, lors de la levée du premier cadastre. De plus, à l'intérieur, il subsiste certains éléments anciens comme une cheminée au rez-de-chaussée dont la réalisation pourrait l'ouest et au sud-ouest), il ne semble pas qu'il s'agisse de la fonction d'origine du bâtiment lors de sa construction. La proximité de ce bâtiment avec l'ancien moulin à papier de la Panislais laisse supposer qu'il
    Référence documentaire :
    La Bazouge-du-Désert. Section B dite du Pont Dom Guérin, en deux feuilles, 2e feuille, du n°485 au Le guide de l'Ille-et-Vilaine FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des Livre d'or. La Bazouge-du-Désert. Livre d'or. La Bazouge-du-Désert. La Bazouge-du-Désert, 1951.
    Description :
    Le bâtiment principal est construit en moellon de granite ; cinq travées rythment la façade. Les baies de la façade présentent des encadrements quadrangulaires en pierre de taille ; les fenêtres de encadrements de baies sont en brique. Sur ce bâtiment, un bloc de granite porte la date de 1789.
    Localisation :
    Bazouge-du-Désert (La) - la Panislais - isolé - Cadastre : 1834 B2
    Titre courant :
    Demeure, la Panislais (La Bazouge-du-Désert)
    Dates :
    1789 porte la date
    Illustration :
    La Panislais sur le cadastre de 1834 IVR53_20093505641NUCA
  • Tableau d'autel : La Cène
    Tableau d'autel : La Cène Saint-Benoît-des-Ondes
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tableau d'autel : La Cène
    Dimension :
    h = 170 ; la = 140
  • Tableau : La Mort
    Tableau : La Mort Plédéliac - Saint-Esprit - en écart
    Représentations :
    Homme mourant en présence d'un prêtre et de sa famille. Dans des nuées, Satan vaincu, et la Vierge
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile fixée sur un support en bois lors de la restauration.
    Titre courant :
    Tableau : La Mort
  • Ferme, Trélat (La Baussaine)
    Ferme, Trélat (La Baussaine) Baussaine (La) - Trélat - en écart
    Historique :
    linteau de la cheminée porte une marque de marchand qui tissait la toile. La pièce unique à feu du rez-de -chaussée servait d'habitation. La construction de cette maison remonte à la fin du 18e siècle comme l'indique une date, 1786, sur la souche de cheminée.
    Cadre de l'étude :
    inventaire préliminaire La Baussaine
    Description :
    -chaussée et étaient en bois à l'étage. La façade est percée d'une porte en plein cintre avec une feuillure quart de rond, d'une fenêtre transformée qui conserve les piédroits extérieurs avec chanfrein. La souche de cheminée porte la date 1786.
    Localisation :
    Baussaine (La) - Trélat - en écart
    Titre courant :
    Ferme, Trélat (La Baussaine)
    Dates :
    1786 porte la date
    Illustration :
    La façade IVR53_20063508633NUCA Date portée sur la souche de cheminée IVR53_20063508635NUCA
  • Ferme, la Durantais (Bobital)
    Ferme, la Durantais (Bobital) Bobital - Durantais (la) - en écart
    Historique :
    Ferme édifiée à la fin du 18e siècle pour Julienne Lorand et Pierre Hallouet comme le signale
    Description :
    l’entrée de la cour, a été partiellement transformé. A l’origine, une pièce de service, non chauffée , communiquait avec la salle. Le tout était surmonté de deux niveaux de vastes greniers. La travée axiale est -chaussée dont une seule à l’est est à usage d’habitation. La salle a gardé son agencement d’origine , cheminée, vaisselier creusé dans le mur de refend, escalier en bois avec noyau tournant évidé. La salle est
    Localisation :
    Bobital - Durantais (la) - en écart
    Titre courant :
    Ferme, la Durantais (Bobital)
    Dates :
    1798 porte la date
    Annexe :
    Registre de l’état civil de la commune de Bobital, 1798 « Aujourd’hui seizième jour du mois de juillet mil sept cent quatre vingt dix huit l’an sixième de la République française à huit heures du matin pardevant Pierre Falou officier publique de la commune de Bobital élu pour dresser les actes destinés à constater les naissances, mariages et décès des citoyens est comparu en la maison commune. Pierre Hallouet laboureur domicilié dans la dite commune de Bobital lequel assisté de Jean Lorand et de Perrine Guillois tous deux demeurant dans la commune de Bobital a déclaré à moi pierre falou que Julienne Lorand son soir en la maison située au village de la Durantais d’un enfant femelle auquel il a donné le prénom de certifié conforme à la vérité la présentation qui m’a été faite de l’enfant dénommé. J’ai rédigé le présent Lorand a signé avec moi fait à la maison commune de Bobital… ».
    Texte libre :
    La ferme de la Durantais associe dans un même alignement deux logis probablement contemporains appartenant à la même famille. Le logis de l’est présente une grande chambre à l’étage qui caractérise les la date de construction 1798 et le nom des propriétaires Julienne Lorand et Pierre Hallouet.
    Illustration :
    Inscription sur la façade nommant les familles LORAND et HALOUET et la date de 1798
  • Ferme, la Blinière (Bais)
    Ferme, la Blinière (Bais) Bais - la Blinière - isolé - Cadastre : 1982 ZA
    Historique :
    Profondément remaniée à la fin du 19e siècle, l'ancienne ferme porte sur une poutre l'inscription d'un ancien locataire à la fin du 18e siècle : 1780 BLINIERE BOUTHEMIS.
    Canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    Localisation :
    Bais - la Blinière - isolé - Cadastre : 1982 ZA
    Titre courant :
    Ferme, la Blinière (Bais)
    Dates :
    1780 porte la date
  • Demeure, la Rodière (Landaul)
    Demeure, la Rodière (Landaul) Landaul - la Rodière - isolé - Cadastre : 1840 B3 27, 28 2010 ZD 287
    Historique :
    La maison a été construite en 1779, date portée sur la souche de cheminée est. Son nom français et plan cadastral indique au sud de la ferme de vastes parcelles rectangulaires de verger, terre et pâture Langombrac'h. La famille de Robien, largement présente sur le pays d'Auray, dont à Kerambourg en Landaul pourrait être à l'origine de sa construction, peut-être pour un régisseur des domaines : la maison est en effet réputée avoir dépendu avant la Révolution du château de Kaer en Crac'h, propriété des Robien. La maison a été restaurée dans la 2e moitié du 20e siècle : changement du chaume de la dépendance pour de la
    Observation :
    La modernité et l'originalité de la distribution, et l'importance de cette maison est sans équivalent sur la commune et l'ensemble du territoire. Il serait souhaitable de connaître les circonstances de la construction de ce logis de grande qualité, peut-être celui du régisseur des domaines de la famille de Robien, comme semble l'indiquer la présence d'une petite pièce chauffée qui pourrait être un
    Référence documentaire :
    A. D. Morbihan, série 3P, cadastres. Landaul. 3P 134. 1837. Plan général d'assemblage de la commune
    Description :
    Orientée au sud, la maison construite en un lieu isolé au sud de Langombrac'h se compose de deux structuré par un refends composant deux pièces de surface inégale. Dans la première (salle ?), se trouve corbeau saillant du pignon est près de la cheminée desservait le comble de l'étable. La pièce était sans hypothèse étant accréditée par la présence dans le refends de deux portes de communication avec la cuisine . Celle-ci éclairée par une seule fenêtre au sud est chauffée par une cheminée identique à celle de la salle ; une porte en anse de panier est remployée sur le pignon ouest au nord de la cheminée. A l'étage , elle n'a pas de cheminée, la souche à l'est étant fausse. Trois jours ouvrent sur la façade nord.
    Localisation :
    Landaul - la Rodière - isolé - Cadastre : 1840 B3 27, 28 2010 ZD 287
    Titre courant :
    Demeure, la Rodière (Landaul)
    Dates :
    1779 porte la date
    Illustration :
    La Rodière. Plan cadastral 1837, section B3 (AD Morbihan, 3P 134) IVR53_20095606038NUCB Rez-de-chaussée, pignon est, cheminée de la salle, IVR53_20115600159NUCA Rez-de-chaussée, mur de refends, cheminée du bureau et porte de communication avec la cuisine
  • Ferme, la Jarderie (Bais)
    Ferme, la Jarderie (Bais) Bais - la Jarderie - isolé - Cadastre : 1982 YK
    Historique :
    La maison date probablement de la fin du 16e siècle ; son type architectural à deux portes jumelées radicalement son parti architectural originel. Le cellier présente sur une poutre, la date 1793, gravée à
    Canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    Localisation :
    Bais - la Jarderie - isolé - Cadastre : 1982 YK
    Titre courant :
    Ferme, la Jarderie (Bais)
    Dates :
    1793 porte la date
  • Ferme, la Riboisnerie (Bais)
    Ferme, la Riboisnerie (Bais) Bais - la Riboisnerie - en écart - Cadastre : 1982 YL
    Historique :
    La ferme est constituée d'un logis de la limite du 16e siècle et du 17e siècle profondément remarié en 1787 comme le laisse supposer la date inscrite. Une grange isolée au sud, construite en terre, est
    Canton :
    Guerche-de-Bretagne (La)
    Localisation :
    Bais - la Riboisnerie - en écart - Cadastre : 1982 YL
    Titre courant :
    Ferme, la Riboisnerie (Bais)
    Dates :
    1787 porte la date
  • Maison, la Couvaillère (Tremblay)
    Maison, la Couvaillère (Tremblay) Tremblay - la Couvaillère - en écart
    Historique :
    En 1824, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune, la Couvaillère était composée caractéristiques de son architecture permettent d’en faire remonter la construction à la charnière des 16e et 17e siècles, même si la date de 1798 est portée sur un linteau de la façade sud. Cette date de 1798 correspond probablement à un remaniement du bâtiment car la très forte pente de toiture ou encore l’appui saillant de la baie de l’étage de la façade sud sont des éléments propres à l’architecture de la fin du 16e siècle et du début du 17e siècle. Au vu du soin accordé aux baies de la façade sud, il est probable que le bâtiment ait été composé de deux pièces à feu superposées. La présence d’un jour dans l’angle sud-ouest du
    Référence documentaire :
    Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. OGÉE, Jean-Baptiste . Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes
    Description :
    La maçonnerie de ce bâtiment est composée de moellon de granite ; les encadrements de baies sont réalisés en pierre de taille et la toiture à longs pans est couverte d’un matériau synthétique. Le comble. Il existe un appentis latéral à l’est. La façade sud est percée de deux baies au rez-de-chaussée : un jour à l’ouest et une fenêtre à encadrement chanfreiné et mouluré à l’est. Le linteau de la fenêtre porte la date de 1798 et l’appui semble être un réemploi puisqu’il s’agit en réalité d’un ancien linteau. L’encadrement de la fenêtre de l’étage est mouluré et l’appui est saillant. Les pignons est et ouest sont aveugles. La façade nord est percée d’une porte à linteau en bois au rez-de-chaussée et d’un
    Localisation :
    Tremblay - la Couvaillère - en écart
    Titre courant :
    Maison, la Couvaillère (Tremblay)
    Dates :
    1798 porte la date
    Illustration :
    Détail de la façade IVR53_20123500381NUCA Bâtiment de la Couvaillère IVR53_20123501359NUCA
  • Ferme, la Padouillère (Breteil)
    Ferme, la Padouillère (Breteil) Breteil - la Padouillère - isolé - Cadastre : 1992 ZO
    Historique :
    Cette ferme est représentée sur le cadastre napoléonien de 1845. En effet, elle date de la fin du 18e siècle, comme l'indique la date portée sur la souche de cheminée : 1788. Tous les bâtiments sont au centre de la cour.
    Référence documentaire :
    MONVOISIN, Bertrand. Breteil au temps de la duchesse Anne, XVe-XVIe siècles . Breteil : [s. n
    Description :
    centre de la cour.
    Localisation :
    Breteil - la Padouillère - isolé - Cadastre : 1992 ZO
    Titre courant :
    Ferme, la Padouillère (Breteil)
    Dates :
    1788 porte la date
    Illustration :
    Détail de la souche de cheminée datée IVR53_20033513334NUCA Pierre portant la date de la maison IVR53_20033513335NUCA Le pignon sud du hangar : la porcherie IVR53_20033513341NUCA Détail d'une des portes de la porcherie IVR53_20033513342NUCA
  • Ferme, la Mutte (Pluherlin)
    Ferme, la Mutte (Pluherlin) Pluherlin - Mutte (la) - isolé - Cadastre : 1946 F1 47
    Historique :
     ; l'étable porte la date 1792. (J. P Ducouret) Il s'agit probablement d'une ancienne métairie du château de premier logis à étage, à l'est, date de la fin du 16e ou du début du 17e siècle ; le jour de comble en passantes ; lors de cette restauration la toiture de la tour d'escalier a été restituée. L'étable en retour , isolée, porte la date de 1792. (C. Toscer)
    Description :
    . L'accès à la salle qui comporte une cheminée au pignon ouest se fait par une porte en plein cintre en vis -à-vis de la porte menant à la tour l'escalier. La chambre à l'est n'est pas chauffée. Il n'y a pas rez-de-chaussée, la salle étant chauffé par une cheminée à l'est ; le système de distribution de l'étage est inconnu. Les pignon découverts du logis à étage sont brisés, suivant la pente du fort coyau.
    Localisation :
    Pluherlin - Mutte (la) - isolé - Cadastre : 1946 F1 47
    Titre courant :
    Ferme, la Mutte (Pluherlin)
    Dates :
    1792 porte la date
    Texte libre :
    La taille de cette ferme dont le logis à étage peut dater des années 1600, indique qu'il s'agit sans doute d'une métairie du château du Talhouët. L'usage de la dépendance en pierre couverte en
    Illustration :
    La Mutte, ferme : vue générale IVR53_19795600181X Logis, élévation sud de la partie à étage IVR53_20135600672NUCA Logis, élévation sud de la partie sans étage IVR53_20135600673NUCA Dépendance datée 1792, détail de la porte datée IVR53_20135600670NUCA Croix de la Mutte IVR53_20135616047NUCA La Mutte. plan cadastral 1840, section F1( ADMorbihan, 3P 217) IVR53_20135615153NUCB
  • Ferme, la Rosière (Gahard)
    Ferme, la Rosière (Gahard) Gahard - la Rosière - en écart - Cadastre : 1983 F1
    Historique :
    La ferme actuelle est le fruit de la réunion de deux propriétés distinctes. Ainsi, en 1828, lorsque le premier cadastre de la commune a été réalisé, il existait deux logis en alignement à cet emplacement. Les différences de pentes de toiture permettent de déceler la séparation. La partie ouest datée 1781 correspondait à un logis à pièce à feu unique surmontée d'un grenier. La cheminée se trouvait sur le pignon ouest. La partie centrale actuelle était un second logis à pièce à feu unique ; la cheminée était cette fois sur le mur est. La partie la plus à l'est a été très remaniée ; elle date probablement de la fin du 19e siècle. La grange en terre n'existait pas encore en 1828, sa construction remonte également à la fin du 19e siècle.
    Description :
    La partie ouest de cette construction est élevée en moellon de grès, la partie est, en terre, est enduite. La toiture est couverte d'ardoise ; il existe un haut comble à surcroît percé de plusieurs portes , d'autres de simples linteaux en bois. Le linteau en granite de la fenêtre la plus à l'ouest porte la date de 1781. Une grange s'élève perpendiculairement au logis au sud-ouest de la cour.
    Localisation :
    Gahard - la Rosière - en écart - Cadastre : 1983 F1
    Titre courant :
    Ferme, la Rosière (Gahard)
    Dates :
    1781 porte la date
    Illustration :
    Détail de la date portée sur un linteau IVR53_20053506970NUCA La grange IVR53_20053506971NUCA
1 2 3 4 53 Suivant