Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Écart dit village de Larmor-Pleubian (Pleubian)
    Écart dit village de Larmor-Pleubian (Pleubian) Pleubian - Larmor-Pleubian
    Historique :
    Au 19ème siècle, L'Armor-Pleubian était du point de vue sociologique le 'pays' des 'marins-paysans ', goémoniers, pêcheurs à pied, marins engagés occasionnellement au cabotage, mais aussi cultivateurs, ouvriers agricoles saisonniers. Cette pluri-activité s'est maintenue jusqu'au milieu du 20ème siècle avec la marine , pour le fret du charbon avec l'Angleterre. En effet, les marins de l'Armor ont beaucoup investi dans , Forestier, Meudal, Le Marchand, Paranthoën, Moullec, Croajou. D'autres marins provenaient du milieu agricole  : Joseph Nicolas, Jean Kervizic. Les marins goémoniers et pêcheurs côtiers de Lanneros étaient appelés les
  • Écart dit village de Lanneros (Pleubian)
    Écart dit village de Lanneros (Pleubian) Pleubian - Lanneros - en écart - Cadastre : 1829 A1
    Historique :
    des marins-paysans de l'Armor-Pleubian, qui se partageaient une double activité entre la culture de amendements marins (sable, goémon) et la petite pêche côtière. On les appelait les 'Camarguais' en raison de
    Annexe :
    séduisante, 'la presqu'île fleurie'. Mais c'est oublier son histoire de marins-paysans-goémoniers, les jours
  • Écarts dit archipel d'Ollone (Pleubian)
    Écarts dit archipel d'Ollone (Pleubian) Pleubian - Cadastre : 1837 A3 1105-1106
    Illustration :
    Extrait de la carte marine du SHOM levée en 1837 : la pointe du Sillon de Talbert et une partie de
1