Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • École navale puis Centre d'Instruction Naval (C.I.N.)
    École navale puis Centre d'Instruction Naval (C.I.N.) Brest - Arsenal - avenue de L'école navale - en ville
    Genre :
    de marins
    Historique :
    Historiquement, l'École navale est l'école des officiers de marine de la Marine nationale française . Elle est l'héritière des compagnies de gardes de Marine de l'Ancien Régime, l'École navale, fondée à la Borda, en référence au chevalier Jean-Charles de BORDA (1733 ; 1799) officier de marine et mathématicien préparer les élèves aux concours d'entrée aux écoles d'officiers de la Marine nationale, de l'Armée de
    Référence documentaire :
    -1936" non édité, 1997, 3 vol., 614 p. (Service Historique de la défense. Bibliothèque de la marine  : Histoire et géographie contemporaine. Photographie du Musée national de la Marine à Paris.
    Auteur :
    [personnage célèbre] Georges Leygues, ministre de la marine
    Annexe :
    ministre de la Marine se trouva devant un problème d'importance ; il s'agissait du sort de l'école navale marine doit être à flot d'établir l'école navale à terre. Ainsi, la première décision relative à la construction d'une école navale à terre remonte à 1908. L'administration de la marine hésita entre deux des fortifications adjacentes. Le ministre de la Marine conformément à l'avis d'une commission réunie , alors ministre de la Marine, revenant à la suite d'une nouvelle instruction sur la disposition marine, les mesures préparatoires ayant pour objet de débarrasser le plateau de la Pointe des établissements de la Guerre et de la Marine qu'il contenait, la rédaction des programmes et des projets se poursuivirent en 1911 et 1912. Entre temps un accord était intervenu entre le ministre de la Marine et le sous la marine, le département des Beaux-arts fût chargé de l'établissement des plans et de l'exécution ministre de la Marine, Théophile Delcassé (1852-1923), estima que la dépense était trop élevée, bien que
    Illustration :
    droite : le futur site de la base de sous-marins IVR53_20042903946NUCA Vue aérienne de la base de sous-marins de Brest après le conflit. Au second plan : l'école navale Vue de l'Ecole Navale à Brest : visite du ministre de la marine, M. Jacquinot. A ses côtés l'amiral
1