Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Voirie de Trébeurden

Dossier IA22007406 inclus dans Ville de Trébeurden réalisé en 1999

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées pont
Dénominations voirie
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trébeurden

Sur le cadastre de 1819, la voirie est centrée sur le bourg de Trébeurden, où se situe l' église paroissiale. Ces voies irriguent l' ensemble des écarts, et permettent la liaison avec Lannion et Pleumeur-Bodou. Vers la mer, les voies mènent aux anciens sites défensifs de la côte, à Bihit et Lan-Kerellec, ainsi qu' au port de Trozoul. La voie qui mène du bourg à ce port (actuelle rue des Plages) est particulièrement empruntée par la population locale qui y transporte du goémon. A la fin du 19e siècle, alors qu' arrivent les premiers touristes, la voirie est inchangée. Elle est en assez mauvais état, de pentes et de largeurs inégales. Pour se rendre aux plages de Trozoul et Tresmeur, les touristes empruntent la voie des goémoniers, qui passe par l' actuelle venelle de Chra-Rouz. La municipalité profite de leur arrivée pour demander au département d' en modifier le tracé, en pente, qui a déjà fait l' objet de nombreuses rectifications. En 1898, le Touring Club de France finance la suppression de rochers dangereux sur la voie. En 1908, le Conseil Général vote le détournement de la voie et la création de l' actuelle rue de Trozoul qui n' est réalisée qu' en 1913. Afin de diminuer la pente, il est nécessaire de creuser une tranchée dans la roche et de construire un pont pour relier les parcelles surplombant la voie. La municipalité se contente par la suite de rectifier les alignements des anciennes voies déjà existantes. Ce sont des initiatives privées qui sont à l' origine de nouveaux percements, surtout avec les lotissements qui se développent après 1925 : les voies sont percées perpendiculairement aux voies anciennes, ou en relient plusieurs lorsque le lotissement comble un important parcellaire. En 1933 est achevée la portion de route en corniche passant à Trébeurden, dont le tracé s' interrompt à Crec' h-Héry, carrefour vers les plages. Percée parallèlement entre la mer et une voie ancienne, elle irrigue une partie des terres encore non mises en valeur. La route en corniche est prolongée après 1960, depuis Crec' h-Héry jusqu' à Pors-Mabo.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Touring Club de France, commanditaire, attribution par source
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .