Logo ={0} - Retour à l'accueil

Village et écarts sur la commune de Breteil

Dossier IA35028514 réalisé en 2003

Fiche

Voir

Les écarts :

Il existe plusieurs types d'implantation : constructions isolées, en village ou bien en écart. Ce dossier concerne les écarts ou les hameaux, c'est-à-dire les lieux regroupant plusieurs constructions. Les hameaux recensés à Breteil sont au nombre de 32.

Sur le territoire de cette commune, les hameaux sont généralement composés de deux ou trois constructions. Les écarts de Gautrel, de la Tassinière ou bien du Souchay sont représentatifs de ce type. Pourtant, il existe quelques exceptions constituées par des écarts beaucoup plus importants. En effet, au Magois, à l'Abbaye ou à la Grande Porte, il existe, en moyenne, six ou sept constructions, voire plus. Le hameau de la Grande Porte présente une particularité supplémentaire, il est ainsi majoritairement composé de maisons et non de fermes comme les autres hameaux.

Ces hameaux sont répartis de manière relativement uniforme sur le territoire de la commune.

Tous les écarts actuels sont mentionnés sur le cadastre napoléonien, cependant, leur organisation a souvent connu des transformations liées à l'adjonction de nouveaux bâtiments. Cependant, il existe trois types principaux d'organisation pour les hameaux. Ils peuvent être éclatés, c'est-à-dire que les constructions sont implantés de manière anarchique, sans volonté d'organisation. L'écart du Léez est représentatif de cette implantation. Les hameaux peuvent également être composés de bâtiments parallèles à la route, c'est le cas des hameaux du Souchay ou de la Grande Porte. Enfin, les constructions de l'écart peuvent être perpendiculaires à la rue, les hameaux de la Ponterne ou de Gautrel illustrent ce cas. Ces trois types d'écart existent à Breteil puisque 12 écarts possèdent des bâtiments parallèles à la route, 11, des bâtiments perpendiculaires à cette dernière et 9 ont une organisation éclatée.

Certains hameaux paraissent anciens car ils possèdent encore de constructions du 17e-18e siècle. En effet, à la Tassinière, il existe une ferme de la fin du 17e siècle. Au Magois, une maison est datée 1774. Il existe aussi des hameaux constitués uniquement de bâtiments du 19e siècle, c'est le cas à Gautrel par exemple.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationsécart, village
AdresseCommune : Breteil
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Décompte des œuvres repérées 33
étudiées 0

Références documentaires

Bibliographie
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes : Molliex, 1843-1853, 2 tomes.

    p. 123
  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, d'un millénaire à l'autre. Chronologie breteillaise de l'an mille à l'an deux mille. Rennes : [s. n. ], 2000.