Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine à papier, Caradec (Guégon)

Dossier IA00121508 réalisé en 1990

Fiche

L’initiative de l’installation d’un site industriel à l’écluse de Caradec sur l’Oust (canal de Nantes à Brest) revient à M. de Bronne, directeur de la Compagnie Minière du Morbihan. En 1855, il demande une concession de chute d’eau « pour une usine qui serait une minoterie, ou une scierie mécanique, ou une papeterie, ou deux de ces établissements réunis ». L’année précédente il a acheté les terrains nécessaires à cette implantation, rive droite de l’Oust, la navigation sur le canal à ce niveau se faisant du côté de la rive gauche. Autorisation accordée en 1856.

1858 : M. de Bronne cède ses droits à la Compagnie Minière, dont il est directeur, et cette compagnie formule le projet d’installer une usine métallurgique, en l’occurrence une fonderie de minerai d’étain. La même année, un procès-verbal de visite des lieux indique qu’ « aucun travail n’a été exécuté ».

1859 : M. Teulère, ingénieur civil agissant pour M. Cabasson, négociant à Paris, formule une demande de concession de prise d’eau à l’écluse de Caradec.

1860 : P.V. de visite des lieux : « l’usine nouvelle est en construction », conformément à l’autorisation de 1860. Le bâtiment principal mesure 26 x 16 m. Plan au 1/200e (A. D. Morbihan, série S 1060).

1861 : décret impérial autorisant M. Cabasson « à établir sur la rive droite de la rivière d’Oust ... une usine destinée à la moulure et à la trituration des végétaux filamenteux en vue de confectionner, avec les fibres, du papier ou carton ou autres produits du même genre ».

1884 : L’usine est vendue par M. Le Déliou à la société Droniou et Amiel. Plan de détail en 1884.

1885 : Paul Droniou obtient la concession, renouvelée en 1891 : « autorisation pour la mise en jeu d’un moulin hydraulique destiné au broyage de la paille pour la confection de papier, avec prise d’eau au droit du barrage de Rouvray en Guégon », moyennant 201 fr. de rente annuelle (A. D. Morbihan, série S 1060).

À partir de 1887, l’usine se développe et possède cinq turbines hydrauliques actionnant sept paires de meules pour écraser la paille de seigle hachée et chaulée (Nizan, p. 120-121). L’usine s’étend au site du Rouvray, en amont de Caradec. Plan et coupes de l’usine en 1887 (A. D. Morbihan, série S 1060).

Plus tard, mais les archives n’en disent rien, l’usine du Rouvray sera convertie en usine hydroélectrique ; c’est ainsi qu’elle est dénommée sur la carte I.G.N. Le site est actuellement [en 1990] abandonné. Rappelons que dans les années 1930, la chute des forges de Lanouée (commune des Forges) fut, elle aussi, convertie pour la production d’électricité.

Vers 1914, l’usine de Caradec emploie 70 ouvriers et produit 7000 kilos de papier (Nizan, p. 120). L’usine passe après 1920 à la société Le Jeune et Cie. Difficultés en 1934. Nouveau

départ en 1935 avec Léon Clergeau, ingénieur des Arts et Métiers (Du Halgouët, B.S.P.M., p. 52 et Association bretonne, p. 12). L’usine ne fabrique plus de papier mais le transforme pour faire des caisses d’emballage (Nizan, p. 120).

Après guerre, l’usine est complètement modernisée et fortement agrandie. Les bâtiments du 19e siècle sont réduits à l’état de vestiges, en mauvais état. La cheminée construite en 1887 est toujours en place.

(J. -P. Ducouret)

Dénominations usine à papier
Aire d'étude et canton Pays d'Accueil touristique d'Oust à Brocéliande - Josselin
Hydrographies Oust l'
Adresse Commune : Guégon
Lieu-dit : Caradec

Première usine installée en 1856 par l'ingénieur Charles-Joseph Bronne, qui fabrique du papier à partir de genêts. L'usine suivante est construite pour François Cabasson, à partir de 1860 ; on y fabrique du papier d'emballage avec de la paille de seigle. La cheminée est construite en 1887. A partir de 1891, Paul Droniou utilise également l'énergie hydraulique du site de l'écluse du Rouvray. Ce dernier site, transformé en usine hydroélectrique vers 1930, est actuellement désaffecté. Le site de Caradec, plusieurs fois modernisé au cours du 20e siècle, est toujours en activité ; la papeterie a pris le nom : Sté Le Jeune & Cie, en 1920, Papeteries Léon Clergeaux, en 1935 et SCA Emballage actuellement.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1856, daté par travaux historiques
1860, daté par travaux historiques
1887, daté par travaux historiques
1891, daté par travaux historiques
1920, daté par travaux historiques
1934, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bronne Charles-Joseph,
Charles-Joseph Bronne

Directeur de la Compagnie Minière du Morbihan.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Cabasson François,
François Cabasson

Négociant à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Droniou Paul, entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Le Jeune et Cie,
Le Jeune et Cie

Société Le Jeune et Cie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Clergeau Léon,
Léon Clergeau

Ingénieur des Arts et Métiers.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Murs granite moellon
brique
Toit ardoise
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
États conservations vestiges, mauvais état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Département du Morbihan. Canton de Josselin. Commune de Guégon. Demande de concession d'eau. Dessin par Cohen (?), ingénieur des Ponts et Chaussées, 1860. Papier, encre, aquarelle.

    Archives départementales du Morbihan : S 1060
  • [Usine de Caradec]. Plan général, profil en long suivant EFG et coupe suivant ABCD. Dessin, [1887]. Papier, encre, aquarelle.

    Archives départementales du Morbihan : S 1060
Bibliographie
  • NIZAN, Édouard. Si Guégon m'était conté. La commune et les paroisses de Guégon, Coët-Bugat, Trégranteur. Guégon : mairie, édit. 1986.

    P. 120-121 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
Périodiques
  • Du Halgouët, Hervé. Coup d’œil sur l'industrie rurale du papier dans la province de Bretagne. Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, 1939.

    p. 38-54