Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Sémaphore, Ile Besnard (Saint-Coulomb)

Dossier IA35004261 réalisé en 1999

Fiche

Dénominations sémaphore
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Cancale
Adresse Commune : Saint-Coulomb
Lieu-dit : Ile Besnard
Cadastre : 1982 V 438
Selon la nomenclature des autorités maritimes, le sémaphore de l'Ile Besnard construit vers 1862 est, à l'instar des ouvrages contemporains de la Pointe du Décollé à Saint-Lunaire et de la Pointe du Grouin à Cancale, une station électro-sémaphorique de type I. De plan en T, il permettait notamment le logement de chaque famille de guetteur. Parmi les deux précédents, il est le seul à conserver son parti architectural d'origine. Le premier sémaphore au début du 19e siècle était implanté près du corps de garde de la pointe du Meinga.
Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Corniche en briques jaunes.

Murs granite
enduit
moellon
Toit ardoise
États conservations désaffecté

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
MURS1 granite ; moellon ; enduit
SCLE1 3e quart 19e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • AUZEPY, Solange. Saint-Lunaire ; petite histoire du Décollé. Dinard : Association des Amis du Musée du Pays de Dinard, 1999.

    p. 14-15
Périodiques
  • LECOUTURIER, Yves. Les sémaphores ; avènement d'un réseau moderne. Le chasse-marée. Histoire et ethnologie maritime. Mai 1988, n° 35.

    p. 2-10