Logo ={0} - Retour à l'accueil

Rivière la Vilaine (section Bruz)

Dossier IA35048281 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationsrivière aménagée
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Bruz
Hydrographiesla Vilaine
AdresseCommune : Bruz
La vallée de la Vilaine est une vallée large à fond plat. Ses versants, convexes, sont peu élevés mais bien marqués dans le paysage. Elle est orientée nord-sud, sauf au niveau de Pont-Réan où elle semble chercher sa voie avant de pénétrer dans la vieille pénéplaine. La Vilaine est relativement sinueuse. Cette vallée est largement occupée par des plans d'eau. Les terrains de l'ancienne ferme de la Chaise ont été pratiquement tous détruits par l'exploitation des sables et graviers. Le hameau du Marais constitue un pôle bien conservé au niveau de l'architecture rurale. A l'aval du confluent de la Seiche, le cours de la Vilaine s'oriente à nouveau vers le sud. Pour cela, il lui faut s'encaisser dans la pénéplaine qui forme la limite méridionale du bassin de Rennes. Les différentes couches rocheuses sont orthogonales à la vallée. Il en résulte une série de petites gorges là où les roches sont plus résistantes. Tel est le cas du site du Boël, situé dans les schistes pourprés de Pont-Réan. Hormis les escarpements rocheux, le versant de rive gauche de la Vilaine est couvert d'arbres. Cette zone boisée prolonge le bois Saint-Jean. Le terrain militaire du CELAR, qui l'occupe en partie, demeure un peu à l'écart de la limite supérieure du versant ; cela ménage une bande de terrain plat entre le grillage et la pente descendant vers la rivière. De plus, la majeure partie du bois se trouve en dehors de la zone militaire. D'ailleurs, seule la partie sud du bois se trouve hors du site protégé du Boël.
Période(s)Principale : Préhistoire
Principale : 16e siècle
Principale : 19e siècle