Logo ={0} - Retour à l'accueil

Quartier ouest, dit Bréquigny (Rennes)

Dossier IA35024606 inclus dans Zone d'urbanisation prioritaire du Blosne, dite ZUP Sud (Rennes) réalisé en 2000

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • édifice sportif
    • lycée
    • collège
    • église
    • maternité
    • galerie marchande
    • cinéma
    • îlot
    • jardin public
    • lotissement concerté

Œuvres contenues

Le quartier, limité à l´est par l´avenue Henri-Fréville, regroupe à l´origine trois unités de voisinage exclusivement composées de logements collectifs, estimés à 3680, en 1965. A l´ouest, l´emprise de l´ancien château de Bréquigny sépare le secteur opérationnel d´un des plus importants lotissements réalisés dans les années soixante qui n´est pas intégré à l´opération bien que son plan masse soit déterminé en concertation avec les urbanistes de la Z. U. P.. Les lotissements situés au sud-ouest forment un pôle de logements individuels également disposé à la périphérie qui explique sans doute son absence dans le programme du quartier. Au sud-est, les terrains réservés sont destinés à la construction d´un collège et d´un cimetière, à l´emplacement duquel est construit le centre commercial Alma, où se trouvent également des équipements de loisirs (cinéma et bowling).

Le réseau ancien conservé est plus important que dans les autres quartiers. L´ancienne allée du château et l´ancien chemin de la Goupillais ont été rectifiés et élargis (allée de Bréquigny et boulevard Albert-Ier). L´extrémité est du boulevard Albert-Ier et la rue des Chalais sont également des vestiges d´anciens chemins ruraux, le long desquels subsistent des lotissements formant des enclaves dans les îlots C et J. Le manoir des Hautes-Chalais et la maison des Chalais sont les seuls vestiges, partiellement conservés, de l´occupation du site avant son urbanisation. Le château de Bréquigny a lui été détruit pour permettre la construction du lycée et l´aménagement d´un parc public.

Les équipements affectés au quartier sont nombreux : un collège et deux groupes scolaires (l´un d´entre eux est actuellement transformé en gymnase), une église, un centre commercial et une zone d´activité où est construite la clinique de Bréquigny. Plusieurs squares sont aménagés en coeur d´îlot, plus directement affectés aux ensembles de logements des îlots C, J et N.

Le quartier compte également plusieurs équipements dont le rayonnement s´étend au delà de la Z. U. P. : le complexe sportif, le lycée et le parc de Bréquigny mais aussi le centre commercial Alma et la clinique. Par ailleurs, les habitants bénéficient de la proximité du centre commercial des Champs-Manceaux.

Contrairement aux quartiers Italie et Landrel, on observe ici un effort d´intégration du bâti existant et connexe, en particulier avec le secteur des Champs-Manceaux, comme le suggère l´implantation des immeubles, dans l´îlot C. La rupture formée par l´avenue Henri-Fréville facilite la relation avec ce secteur qui devait constituer un des trois nouveaux pôles de quartier du sud de la ville.

On constate également que le logement privé y est plus important que le logement social.

L´îlot étudié dans ce quartier est l´îlot J, dont la configuration est représentative du projet et de la capacité d´intégration du bâti existant. L´îlot C, modifié conserve cependant la seule unité de voisinage réalisée selon le programme de l´urbaniste.

Parties constituantes non étudiéesédifice sportif, lycée, collège, église, maternité, galerie marchande, cinéma, îlot, jardin public, lotissement concerté
Dénominationsquartier
Aire d'étude et cantonRennes ville - Rennes ville
AdresseCommune : Rennes
Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

Secteur urbain délimité au nord par le boulevard Albert-Ier et le boulevard de l´Yser, au sud par la rocade, à l´est par l´avenue Henri-Fréville et enfin à l´ouest par les limites communales. Deux axes primaires délimitent le secteur, l´un transversal, rythmé par un rond-point circulaire, l´autre pénétrant, suivant un axe nord-sud. La trame au maillage lâche est formée d´un réseau orthogonal de voies délimitant sept îlots. Dans cet espace sectorisé, les logements conçus dans le cadre du programme de la Z. U. P. se concentrent au nord-est.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • [1966]. Plan de nommage des îlots, plan d'exécution, 1966 (A. C. Rennes).