Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Quartier de Sainte-Anne (Trégastel)

Dossier IA22007214 inclus dans Ville de Trégastel réalisé en 1999

Fiche

Appellations dit Sainte-Anne
Parties constituantes non étudiées magasin de commerce, débit de boissons, hôtel de voyageurs, poste
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Côte de Granit Rose - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trégastel
Lieu-dit : Sainte-Anne
Cadastre : 1987 AI

Le quartier balnéaire de Sainte-Anne se développe autour de la petite chapelle, à la croisée des chemins menant du bourg aux plages. A la fin du 19e siècle, le quartier est le plus peuplé de la commune. La population locale, en majorité des pêcheurs, demande à ce qu'un débit de tabac soit ouvert, en raison de la forte population et du nombre croissant de touristes. A la fin du 19e siècle, des maisons de villégiature sont construites le long de la rue du Général-de-Gaulle (Les Roches, vers 1885) ainsi que des hôtels de voyageurs (Hôtel de la Plage). Quelques magasins de commerce sont ouverts, ainsi qu'une poste en 1902. L' arrivée de la route en corniche en 1918 donne un nouveau souffle au quartier et de nombreux projets sont évoqués pour réaménager le carrefour central. En 1930-31 est percé le boulevard du Coz-Pors, comblant un ancien lavoir et un ancienne mare d' eau qui servait au 19e siècle à rouir le lin. La Seconde Guerre mondiale ralentit les projets qui ne sont réalisés qu' après-guerre : une poste est construite entre 1950 et 1952 (Pierre-Jack Laloy, architecte), une salle des fêtes à partir de 1955 (Jean Le Corre, architecte). En 1962, un mur de soutènement est construit le long de la baie.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 20e siècle
Dates 1902, daté par travaux historiques, daté par source
Auteur(s) Auteur : Laloy Pierre-Jack, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Le Corre Jean, architecte, attribution par travaux historiques

Terrain plat, parcelles de taille moyenne à petite (sauf villa Le Roc, grande parcelle), parfois soumises au tracé du cadastre napoléonien. Implantations en milieu de parcelle. Caractère urbain de la rue du Général-de-Gaulle où des constructions de type commercial (magasins de commerce, hôtels de voyageurs) sont implantées à l'aplomb de la rue, parfois en mitoyenneté.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .

  • 20002200122XB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 2 O 353/4.

    19992200222XB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.