Logo ={0} - Retour à l'accueil

Quai portuaire Kléber (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29004017 inclus dans Front portuaire Kléber (Camaret-sur-Mer) réalisé en 2006

Fiche

Précision dénominationquai portuaire
Appellationsquai Kléber
Parties constituantes non étudiéesescalier
Dénominationsquai
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Camaret-sur-Mer
Adresse : quai
Kléber
Cadastre : non référencé (DPT)

Dès le début du 19e siècle, sur le cordon de galets séparant la grève et l´étang de Prat-ar-Pont (ancien étang de 5 hectares, alimenté par un ruisseau et la marée, progressivement asséché et mis en cultures au cours du 19e siècle) est réalisée une digue supportant une chaussée. Au fil des années, la digue est rehaussée et consolidée, afin de mieux protéger les terrains mis en culture, notamment vers 1868-1869. L´évacuation des eaux douces se faisait par un canal et une sorte d´écluse à clapets. Cette digue-route, ou perré, fut raccordée au quai Gustave Toudouze au milieu du 20e siècle. Les travaux, prévus dès 1931, furent terminés en 1943. Le remblaiement en arrière du quai a été réalisé avec les matériaux obtenus lors de l´approfondissement du port. Il est actuellement utilisé comme parking. Sur ce quai, on trouve encore des escaliers qui permettaient de décharger directement la sardine face aux usines. Les tuyaux d´évacuation des eaux de lavage des sardines, datant de la fin du 19e siècle, sont encore visibles aujourd´hui. Ils témoignent de l´activité des conserveries situées de ce côté du port : usine Béziers (installée en 1870) et usine Roulland (installée en 1874).

Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle
Dates1943, daté par source

Le quai est long de 180 mètres, sa largeur est variable. Il est haut d'environ 6 mètres et n´est pas vertical, il est incliné et présente une pente d'environ 40 %. La structure du quai est constituée d'un béton et parement extérieur en moellons de réemploi. Il présente 2 escaliers en pierres. L'écoulement du ruisseau de Prat at Pont est canalisé par une buse. Un ancien tuyau en métal qui servait pour l'évacuation des eaux de lavage des anciennes conserveries est encore présent aujourd'hui. Le quai présente également en plusieurs endroits des fissures et les pierres menacent de se désolidariser.

États conservationsremanié, état moyen
Statut de la propriétépropriété de l'Etat

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives des Ponts et Chaussées, Département du Finistère, 4S 1392/1852-1938 et 4S 1393/1930-193.

Bibliographie
  • BUREL, Marcel. Camaret sur mer, promenade dans le passé. Bannalec : Imprimerie régionale, 1984.

    p. 23-26 et p. 91
  • LASTENNET, Yann. La mutation de la pêche à Camaret : de la sardine à la langouste (1870-1920) . Mémoire de Maîtrise d'Histoire : Université Rennes 2, 1998.

    p. 8-10
  • AMGHAR, Julien. Les petits ports et les usages du littoral en Bretagne au XIXe siècle. Thèse d'Histoire : Université de Bretagne Sud, Lorient, 2006, 2 vol.

    p. 200-203 (thèse) et p. 33-38 (annexes Inventaire général vol. I)
  • Entretien avec Claude Le Fur, association Nautisme, arts et cultures.

Périodiques
  • GAUDRON, Sébastien. L´étang de Prat ar Pont. Camaret : bulletin de l´association Nautisme Arts Culture, 2001.

    p. 4-9