Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune du Quiou

Dossier IA22017231 réalisé en 2010

CC d´Evran

Superficie : 506 ha

Bâti 1946 : 123

oeuvres recensées : 124

oeuvres étudiées : 11

« Chaio, Le Caihou, Le Quejou, Le Queou et le Queiou. La forme, Le Quiou, ne s´est imposée qu´assez tard vers la fin du 18e siècle. »

Les conditions de l´enquête

La commune du Quiou a fait l´objet en janvier 2010 d´un inventaire de son patrimoine bâti antérieur à 1950. Cette enquête menée par le service de l´Inventaire du patrimoine culturel de la Région Bretagne a pour but d´identifier, de localiser et d´évaluer le potentiel patrimonial de la commune au sein du territoire de projet, le futur parc régional Rance Côte d´Emeraude.

Ce recensement exhaustif du bâti ancien de la commune s´est accompagné d´une étude des éléments remarquables ou représentatifs du patrimoine. Sur les 124 oeuvres recensées, 11ont fait l´objet d´une attention particulière. Ces ouvrages étudiés viendront alimenter des axes de recherche thématiques.

Le contexte historique et patrimonial

La récente découverte de la villa gallo-romaine du Quiou atteste de l´occupation des lieux des le 1er siècle de notre ère. Cette occupation précoce pourrait être due à l´exploitation du calcaire coquillier et à la fabrication de la chaux indispensable à la construction des édifices romains. Le calcaire utilisé pour la construction de la cité de Corseul provenait du bassin du Quiou.

La paroisse est de création tardive. La chapelle Sainte-Marie du Quiou qui dépendait de Plouasne au 12e siècle comme la chapelle Sainte Agnès de Tréfumel présentait les mêmes dispositions architecturales caractéristiques des édifices du premier art roman : une nef unique prolongée par un choeur plus étroit à chevet plat accompagnée d´une chapelle seigneuriale au nord ajoutée postérieurement. Sur les cinq lieux nobles mentionnés à la fin du Moyen-Age, dans la montre de 1480, seul le château du Hac a été intégralement préservé. L´ancien manoir de Tréveleuc, dont le logis principal a été détruit il y a une dizaine d´années, conserve, quelques bâtiments de ferme et sa chapelle du 16e siècle.

Plusieurs écarts présentent un habitat ancien qui remonte essentiellement au 17e siècle, période de forte construction .L´écart de Mauny situé au centre de la commune, est le seul village ancien important en dehors du bourg. Les deux tisserands, Joseph Leroy et Jean Jouanny, encore mentionnés en 1872 dans le village attestent de l´importance ancienne de cette activité qui utilisait la ressource d´eau proche du ruisseau de la Buffrais.

L´activité chaufournière du Quiou à la fin du 19e siècle s´est développée à proximité immédiate du gisement de calcaire coquillier situé proche du bourg. Cette installation initiée par la famille Bougeard à la fin du 19e siècle est caractéristique des grandes installations chaufournières dites en « dos de terre ». La construction de ces fours monumentaux en 1892 est contemporaine de la création de la ligne de chemin de fer la Brohinière-Dinan qui a permis l'acheminement des matières premières (anthracite) et l'exportation des produits finis dans toutes les directions et hors du département.

Aires d'études Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Quiou (Le)
Adresse

Annexes

  • Annexe : Recensement, liste des chronogrammes

    Le bourg, maison, 1750

    Le bourg, fermes, 1751

    Le Pas du Hac, maison et ferme, 1766

    La Cour Neuve, croix de chemin, 1771

    Le Bourg, ferme, 1811

    Le Quily, ferme, 1817

    Le Pas du Hac, ferme, 1821

    Le bourg, ferme, 1844

    La Ville-Gohen, ferme, 1846

    Le bourg, mairie, 1850

    Le Pas du Hac, ferme, 1855

    Le bourg, ferme et maison, 1858

    Le Bas Treveleuc, ferme, 1858

    Les Mares, maison, 1859

    Le bourg, église paroissiale, 1861

    Le bourg, maison, 1861

    Le bourg, auberge, 1862

    La Ville Neuve, ferme, 1863

    Le Bourg, mairie, 1863

    Route de Plouasne, cimetière, 1865

    Croix de cimetière, 1865

    Le Pas du Hac, ferme, 1865

    Le bourg, maison, 1866

    Le Bas Mauny, fermes, 1874

    Le Bas Mauny, fermes, 1881

    Le Craon, fermes, 1888

    Le bourg, ferme, 1889,1890

    Le bourg, usine de chaux, 1892

    Route de Tréfumel, croix de mission, 1913

    La Saudrais, fontaine saint-Lunaire, 1938

    La Ville Marion, croix de chemin, 1969.

  • Annexe : Recensement, datation principale

    Gallo-romain : 01

    15e siècle : 01

    16e siècle : 03

    17e siècle : 14

    18e siècle : 16

    19e siècle : 74

    1ère moitié 20e siècle : 14.

  • Annexe : Recensement, état sanitaire du bâti

    Bon : 100

    Moyen : 13

    Mauvais : 07.

  • Annexe : Recensement, authenticité du bâti

    Bon : 49

    Moyen : 45

    Faible : 29.

  • Annexe : Recensement, les abords du bâti

    Bon : 54

    Moyen : 65

    Mauvais : 04.

Références documentaires

Bibliographie
  • CHAURIS, Louis. Le calcaire du Quiou -Tréfumel ou " pierre de jauge", in : Le pays de Dinan, histoire, littérature, art et ethnologie, Tome XXVI, année 2006.

  • COUFFON, R. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 5 vol., 1939-1941.

  • GOURBIL, Jean, MARTIN, Christian. En Pays d'Evran, l'Inventaire d'un patrimoine. Rennes : Rue des Scribes Editions, 1994.

  • MONIER, M.E. Châteaux, manoirs et paysages ou quinze promenades autour de Dinan. Mayenne : Joseph Floch, 1975 (nouvelle édition revue et augmentée).

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1843, 1853.

  • De SAINT-JOUAN, Régis.Dictionnaire des communes du département des Côtes-d´Armor : éléments d´histoire et d´archéologie. Saint-Brieuc : Conseil Général des Côtes-d´Armor, 1990.

  • TANGUY, Bernard. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d´Armor. Douarnenez : ArMen, Le Chasse-Marée, 1992.

  • Le patrimoine des communes des Côtes-d´Armor. Paris : Flohic éditions 1998, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

  • Bulletin d'information semestriel de l'asssociation Pierres vives -patrimoine et culture vivante pour Le Quiou, n°1, avril 2006, n°2, décembre 2006, n°3, juin 2007, n°4, décembre 2007, n°5 juin 2008, n°6 décembre 2008, n°7, juin 2009, n°8 décembre 2009.