Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Vignoc

Dossier IA35039128 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

L'enquête

La présente étude est le résultat d'un recensement préliminaire à l'étude approfondie du patrimoine de la commune de Vignoc mené durant les mois de juillet et de septembre 2005 pour le patrimoine architectural. Il a porté sur l'ensemble du bâti antérieur au milieu du 20e siècle (194 bâtiments recensés en 1946) et a permis d'établir 170 dossiers classés du général (7 dossiers collectifs, 32 dossiers d'ensembles) au particulier (131 dossiers individuels). L'ensemble de ces données est illustré de quelque 450 documents iconographiques (photographies modernes et anciennes, relevés cadastraux).

Le recensement du patrimoine mobilier, quant à lui, a conduit à l´élaboration de 157 dossiers, illustrés de 210 photographies.

Certaines notices portent la mention "étude souhaitable" ou "oeuvre sélectionnée" soulignant par là l'intérêt tout particulier des oeuvres auxquelles elles se rapportent ; soit que celles-ci constituent un unicum à l'échelle communale ou, au contraire, qu'elles soient représentatives du patrimoine bâti de Vignoc. Elles revêtent ainsi un intérêt supplémentaire avant qu'une étude comparative menée sur un territoire plus vaste ne vienne étayer ce choix. A l'inverse, certains édifices n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel en raison des remaniements importants dont ils ont fait l'objet et qui en rendent l'analyse typologique impossible. Ils ont néanmoins été recensés et cartographiés.

La commune

Située sur un plateau rocheux, Vignoc, est limitrophe des communes de Bazouges-sous-Hédé (au nord), Guipel (au nord et à l'est), Saint-Médard-sur-Ille et Montreuil-le-Gast (à l'est), La Mézière (au sud), Gévezé (au sud et à l'ouest) Langouët et Saint-Symhorien (à l'ouest). Le territoire communal, d'une superficie de 1,4 hectare, est traversé du sud au nord par la route menant de Rennes à Saint-Malo et d'est en sud-ouest par les ruisseaux de la Rochette et de la Villouyère. Il compte deux bois, celui de Maigné et celui de Monbourcher, respectivement implantés aux confins nord et sud du territoire. Le sous-sol est essentiellement composé de grès, de quartzite et de schiste, au sud.

Le village de Vignoc est de fondation ancienne. En effet, la première mention connue de la paroisse remonte au milieu du 11e siècle. A cette époque, elle dépendait de la seigneurie de Montbourcher, dont les vestiges de la motte s'élèvent encore dans le bois éponyme. Les seigneurs de Montbourcher ont fortement marqué de leur empreinte l'histoire de la commune sur laquelle ils possédaient notamment le droit de haute justice. Toutefois, ils n'étaient pas les seuls à détenir des droits sur Vignoc. Dès le 12e siècle, les abbayes rennaises de Saint-Melaine et Saint-Georges, possédaient des droits sur la paroisse. Ainsi, l'église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens appartenait-elle aux bénédictins de Saint-Melaine.

En dépit de la qualité inégale du sol, l'activité agricole a prévalu à Vignoc jusque dans les dernières décennies : en 1946, près de 72,4% des actifs s'y consacrait sur le territoire communal qui comptait alors 113 exploitations. Bien que cette activité subsiste aujourd'hui, elle a été largement relayée par les activités du tertiaire. D'autre part, l'ouverture en 1990 d'une carrière de schiste et de granite au nord du territoire et l'accentuation de la pression foncière autour de l'agglomération rennaise ont profondément modifié l'activité et l'aspect de la commune. Lors du dernier recensement, en 1999 Vignoc comptait 1091 habitants, soit une augmentation de près de 30% par rapport à 1982 et de 40% par rapport à 1946. Cette croissance a engendré d'importantes modifications du bâti : constructions de lotissements dans la partie sud-est du village, transformation d'exploitations agricoles en résidences. Bien que cette tendance soit nettement plus accusée dans le village que dans les écarts, Vignoc perd peu à peu son visage rural pour celui d'une commune péri-urbaine.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Vignoc

Annexes

  • 19923501105NUCA : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série O ; 2 O 359/23. Ecole 1851-1923.

  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série O ; 2 O 359/22. Cimetière 1857-1935.

  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série O ; 2 O 359/18. Monument de la guerre de 1914-1918 1921-1922.

  • A.D. Ille-et-Vilaine. Série O ; 2 O 359/17. Bureau de poste 1931-1932.

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan parcellaire cadastral de la commune de Vignoc, dessin, échelle 1/10000e, Delamaire géomètre, 8 août 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section A dite du Tertre en trois feuilles, première, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

    2
  • Commune de Vignoc. Section A dite du Tertre en trois feuilles, deuxième, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section A dite du Tertre en trois feuilles, troisième, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section B dite de Coudray en deux feuilles, première, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section B dite de Coudray en deux feuilles, deuxième, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section dite du Bourg en trois feuilles, première, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section dite du Bourg en trois feuilles, deuxième, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Commune de Vignoc. Section dite du Bourg en trois feuilles, troisième, plan cadastral, [Delamaire géomètre], 1835 (A.D. 35).

  • Vignoc (II et V) l'église. Photos E. Mary-Rousselière, Rennes. Carte postale ancienne (A.D. 35 : série Fi ; 6 Fi Vignoc 01).

  • Vignoc (II et V) Château des Roncerais. Photos E. Mary-Rousselière, Rennes. Carte postale ancienne (A.D. 35 : série Fi ; 6 Fi Vignoc 02).

  • Vignoc (II et V) Château de la Villouyère. Photos E. Mary-Rousselière, Rennes. Carte postale ancienne (A.D. 35 : série Fi ; 6 Fi Vignoc 03).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 317-321 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Croix et calvaires du canton de Hédé. 1997.

  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884, t. VI.

    p. 464-468
  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884, t. III.

    p. 363-364.
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 967
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes.