Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Trévé

Dossier IA22003663 réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Population :

1820 = 2818 (maximum)

1876 = 2180

1946 = 1394

1975 = 1115 (minimum)

1999 = 1312

La commune couvre 2663 ha. Sa limite nord constitue la limite cantonale ; le canton voisin est celui d'Uzel. La paroisse est mentionnée au 12e siècle. La commune recèle un élément majeur du patrimoine cantonal : le manoir de la Ville aux Veneurs dont le nom fait référence à la chasse ; cet édifice est protégé au titre MH ; il fut construit par une riche famille de négociants, en 1761, les Moisan ; les Archives départementales conserve un volumineux dossier sur cette famille, qui n'a pas été exploité lors de cette enquête. Autre élément intéressant : le manoir de la Touche, datant du 17e siècle, en cours de restauration par son propriétaire. Au village, on trouve une maison du 18e siècle bien conservée et plusieurs en campagne (la Ville Boscher, Kergouet, Garanton) : comme à Saint-Caradec, la période du 18e siècle est favorisée dans la commune, à cause de l'activité toilière.

Le manoir de Réteuf, datant du 17e siècle, désaffecté, n'a pu être photographié.

Aires d'études Loudéac
Adresse Commune : Trévé
Cadastre : 1988

Annexes

  • 20042207108NUCA : Cadastre de 1829 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20042207066NUCA : Plan cadastral de 1828, tableau d'assemblage - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20042207068NUCA : Plan cadastral de 1828 section du bourg - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20042207069NUCA : Plan cadastral de 1828 section C2 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

    20042207067NUCA : Plan cadastral de 1828 section E2 - Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • SAINT-JOUAN, Régis de. Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor, éléments d'histoire et d'archéologie. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, Imprimerie Prud'homme et Guyon, 1990.

    p. 788, 789