Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Sizun

Dossier IA29002381 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'études Parc Naturel Régional d'Armorique
Adresse Commune : Sizun

L'ENQUETE

L´inventaire topographique du patrimoine architectural de la commune de Sizun été réalisé en 2006.

Il intègre, en partie, un pré-inventaire réalisé en 1970.

L´opération s´inscrit dans le cadre du recensement du patrimoine architectural du Parc Naturel Régional d´Armorique, structure à laquelle adhère la commune. En raison de leurs intérêts communs en faveur de ce secteur, la Région Bretagne et le Département du Finistère ont décidé de réaliser ensemble cet inventaire du patrimoine architectural des communes du P.N.R.A. afin de disposer d´un outil de connaissance permettant de développer la recherche et constituant un préalable à des travaux ultérieurs de sauvegarde, de protection et de mise en valeur de ce patrimoine, en liaison avec les services compétents du Conseil Régional, du Conseil Général et des services de l´Etat. Cet inventaire a pour finalité d´identifier, de localiser et de documenter les éléments appartenant ou susceptibles d´appartenir au patrimoine architectural et de présenter un état des lieux exhaustif et raisonné du patrimoine bâti.

Les limites chronologiques sont fixées entre l´an 400 après J. C., et le milieu du 20e siècle. Ce cadre exclut le domaine de la fouille archéologique mais n´écarte pas des formes d´architecture en élévation exceptionnelles, comme, par exemple, les mégalithes ou les œuvres originales d´architectes contemporains. Par ailleurs, l´inventaire ne rend compte du patrimoine ethnologique ou du patrimoine naturel que dans la mesure où il informe le bâti. L´inventaire a porté sur l'ensemble des édifices bâtis avant 1920. Les dossiers qui suivent sont classés du général ou du thématique (dossiers collectifs), au particulier. Parmi les 878 immeubles recensés par l'INSEE en 1999, 98 sont documentés individuellement et environ 160 collectivement, c´est-à-dire mentionnés et illustrés dans un dossier collectif. Trois relevés d'architecture, 900 illustrations et 56 références documentaires accompagnent les dossiers.

Les édifices uniques ou au contraire représentatifs, à valeur patrimoniale intrinsèque et revêtant un intérêt à l'échelon communal, sont traités dans un dossier individuel. La restitution des données découle de la méthode d'analyse. A chaque élément sélectionné correspond une notice. Cependant, pour appréhender les familles d'édifices représentés en grand nombre (les maisons par exemple), il a été procédé à une sélection raisonnée d'unités à étudier, les caractères communs à chaque famille étant restitués dans le dossier collectif.

NOTE DE SYNTHESE

Situé dans la partie nord-ouest du Parc Naturel Régional d´Armorique, le territoire de Sizun (arrondissement de Morlaix, chef-lieu de canton) revêt un caractère essentiellement rural ; il couvre une superficie de 5800 hectares et comptait au dernier recensement 1860 habitants.

Faisant partie de la communauté des communes du pays des enclos, Sizun est traversée d´est en ouest par la vallée faiblement encaissée de l´Elorn qui définit deux parties géographiques nettement distinctes, le nord aux sols plus propices aux cultures et à l´élevage, le sud à dominante de landes et de bois et de la crête des monts d´Arrée. Dans un secteur d´habitat dispersé et de paysage bocager, on compte encore un certain nombre d´exploitations agricoles, aujourd´hui en recul, alors que le tourisme rural s´est développé les dernières années autour du lac du Drennec. Active depuis plusieurs siècles, l´exploitation des carrières de schiste et de granite situées respectivement sur les versants nord des monts d´Arrée et autour du village de Hengoat, est aujourd´hui abandonnée alors que ces matériaux sont omniprésents dans l'architecture domestique et religieuse.

Liées à l'ancien évêché de Léon, les deux paroisses, Saint-Suliau et Saint-Cadou sont attestées dès l´époque médiévale, période dominée par l´autorité féodale des Rohan, seigneurs du Léon dont l´emprise s´étend sur ce secteur de la Bretagne centrale. Cette autorité est relayée dès le 15e siècle par l´implantation - fort modeste - de quelques petites seigneuries qui n´ont laissé que peu de traces. Quant à l´architecture religieuse, elle atteint dès le 17e siècle, avec l´enclos paroissial, un rang majeur dans l´art régional. L´essor économique qui est à l´origine de cette envolée affecte non seulement l´engouement pour les croix et les calvaires, particulièrement nombreux sur la commune, mais aussi l´élan de l´architecture vernaculaire dont deux éléments, l´emblématique maison à avancée et les buanderies - installations destinées à l´industrie rurale et domestique de la toile - méritent une mention particulière.

Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal). Site Inscrit : Arrêté du 10/01/1966.

Sites de proctection site inscrit

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 279. Tableau d'assemblage de 1812. Dessaux ingénieur, Jobbé-Duval, Guérin, Gouzillon et Caconnet, géomètres.

  • A.D. Finistère, 2 Fi 277. Cartes postales.

Bibliographie
  • CHAURIS, Louis. Géologie et histoire de l´architecture : la provenance des pierres utilisées dans la construction des édifices religieux de la région de Morlaix. Dans : Société archéologique du Finistère, 1993, Quimper, p. 225-273.

  • DUCHATELLIER, Armand. Recherches statistiques sur le département du Finistère. Nantes, 1835-1837.

  • KERNEVEZ, Patrick. Les fortifications médiévales du Finistère. Mottes, enceintes et châteaux. Centre régional d´archéologie d´Alet, Saint-Malo, 1997, p. 188.

  • LE GUENNEC, Louis. Le Finistère monumental. Morlaix et sa région. Morlaix, 1979.

    p. 223-227
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1ère édition 1778-1780. Nouvelle édition, revue et augmentée par MM. A. Marteville, et P. Varin, avec la collaboration principale de MM. De Blois, Ducrest de Villeneuve, Guépin de Nantes et Lehuérou. Rennes, 1843.

    p. 899
  • TANGUY, Jean. Quand la toile va. L'industrie toilière bretonne du 16e au 18e siècle. Editions Apogée, Rennes, 1994.

  • PAPE, Louis. Sizun, renaissance du Léon. Edition Jos Le Doaré, Châteaulin, 1966.

  • PROVOST, Georges. Sizun. Dans Dictionnaire du patrimoine breton. Sous la direction d´Alain Croix et de Jean-Yves Veillard. Rennes, 2000, p. 906.

  • PROVOST, Georges. Notes manuscrites. 2006.

  • TANGUY, Bernard. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. Douarnenez : Ar-Men - Le Chasse-Marée, 1990.

    p. 213-214
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. II.

    p. 1529-1531