Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Sixt-sur-Aff

Dossier IA35007499 réalisé en 2000

Fiche

Œuvres contenues

Située à l'extrémité sud-ouest du département d'Ille-et-Vilaine, à la limite du département du Morbihan, Sixt-sur-Aff est l'une des neuf communes du canton de Pipriac. Son territoire est délimité à l'est par les communes de Bruc-sur-Aff et de Saint-Just. Le cours de l'Aff marque sa limite ouest avec les communes morbihannaises de Quelneuc, Carentoir, La Chapelle-Gaceline et La Gacilly. Au sud, se trouvent Cournon (Morbihan), Bain-sur-Oust et Renac.

De superficie moyenne, Sixt s'étend sur 4322 hectares. Au recensement de 1999, elle comptait 1915 habitants pour 937 logements.

Le sous-sol est composé en grande majorité de schistes et grauwackes du Briovérien. Au sud du bourg, marqué par un filon de poudingue, des bancs de schistes pourpres et grès se succèdent.

Une importante carrière, employant jusqu'à une trentaine de personnes, fut exploitée depuis la fin du 19e siècle jusqu'en 1992 à la Villeneuve, au sud-ouest de la commune. Son schiste bleu est visible dans de nombreuses constructions.

La paroisse de Sixt-sur-Aff apparaît dans de nombreux actes du cartulaire de Redon. En 832, elle est connue sous le nom de plebs siz ou condita plebs sizum. Mais sa fondation semble plus ancienne. Située sur la voie romaine menant de Rieux à Rennes, Corseul et Alet, son nom (Sixt, Six, Sicx ou Siz) indiquerait l'emplacement de la sixième borne milliaire de la via romana.

Au 9e siècle, Sixt est au centre du mac'htiernat de Ratuili qui administre l'ensemble du territoire de Redon entre les cours de l'Aff et de la Vilaine. Ratuili peut donc être assimilé au premier seigneur de la commune. Sa demeure, le manoir de Lisfao, se situait à l'actuel hameau des Faux. La tradition rapporte que c'est à cet endroit qu'il reçut la visite de saint Conwoïon et qu'il lui fit don des terres nécessaires à la création de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon en 832.

Le mac'htiernat se terminant au 11e siècle, les premiers seigneurs portant le nom de Sixt apparaissent au 12e siècle. Ils s'installent au manoir de la Cour de Sixt. A cette époque, une partie du territoire communal est distraite au profit de la paroisse voisine de Saint-Just (emplacement actuel du Vieux Bourg et des moulins du Canut).

Essentiellement rurale, Sixt abritait 332 exploitations agricoles pour 525 immeubles en 1946. La terre faisait alors vivre 1488 personnes, soit plus de 74% de la population totale. Jean-Baptiste Ogée rapporte à la fin du 18e siècle que la commune présentait "des terres fertiles en grains, des prairies et des landes d'une étendue immense, particulièrement au sud-est du bourg". Chaque année, le village accueillait une foire aux bestiaux "considérable", toujours selon J.-B. Ogée. Au milieu du 19e siècle, on comptait 3 foires par an et 5 moulins : les moulins à eau de la Perrière, de Sixt et de la Gacilly (aujourd'hui en Morbihan) ; les moulins à vent de la Châtaigneraie et de Pommeri.

Sixt-sur-Aff abrite quelques éléments remarquables du patrimoine régional et national. Citons l'ensemble de quatre cheminées du manoir de la Cour de Sixt datables de la fin du 16e siècle protégé au titre des Monuments Historiques depuis 1997.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Sixt-sur-Aff

Annexes

  • 20003511357NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte de la France, feuille 129, Rennes, plan, par César-François Cassini de Thury, levée vers 1783, échelle : 1/86 400.

  • Carte géologique détaillée de la France : Redon, plan, par le Service de la Carte géologique de la France du Ministère de l'Industrie, 3e édition, 1864, échelle : 1/80 000.

  • Commune de Sixt-sur-Aff. Plan cadastral. Tableau d'assemblage, plan, par Lesné, 1831, échelle : 1/10 000 (A. D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5552).

  • La Gacilly (Morbihan) - Carrière de Ville-Neuve, carte postale, J. Sorel éditeur, Rennes, [s.d.] (collection particulière).

  • 2330. SIXT-sur-AFF (I.-et-V.) - Vue panoramique prise de la butte de Grillou, carte postale, par A. Donias, Edit. Gicquel, Rennes, [s.d.] (collection particulière).

  • 4515. Sixt (I.-et-V.) - Paysage des bords de l'Aff et route de Sixt à la Chapelle-Gaceline, carte postale, E. Mary-Rousselière édit., Rennes, [s.d.] (collection particulière).

  • Sixt-sur-Aff - Les bords de l'Aff et le pont, carte postale, [s.d.] (collection particulière).

  • 6489. La Chapelle-Gaceline (Morbihan) - Le pont sur l'Aff, carte postale, A. Lamiré éditeur, Rennes, [s.d.] (collection particulière).

  • Sixt (I.-et-V.) - La foire, carte postale, Phototypie Vasselier, Nantes, [s.d.] (collection particulière).

  • Le travail des champs mécanisé, photographie, [s.d.] (collection particulière).

  • 3695. Sixt (I.-et-V.) - Vue générale, carte postale, A. Lamiré éditeur, [s.d.] (collection particulière).

Bibliographie
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédé. Pipriac et ses environs, nlle édition [1886]. Paris : Res Universis, 1990, 87 p..

    p. 70-82
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 vol. (Le patrimoine des communes de France).

    t. 2, p. 1063 à 1066
  • FROTIER DE LA MESSELIÈRE, Henri. Le Guide de l'Ille-et-Vilaine. nlle éd. [1907]. Plouagat : s.e., 1994.

    p. 236
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. nlle éd[1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    t. 2, p. 898-899
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire. Archéologie. Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    t. 4, p. 190-197
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1886.

    t. 6, p. 333-341