Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Saint-Just

Dossier IA35007985 réalisé en 2000

Fiche

Œuvres contenues

Située au sud-ouest du département d'Ille-et-Vilaine, Saint-Just est l'une des neuf communes du canton de Pipriac. Entourée des communes de Bruc-sur-Aff et Pipriac au nord, Saint-Ganton et Langon à l'est, Renac au sud et Sixt-sur-Aff au sud et à l'ouest, son territoire s'étend sur 2804 hectares. Au recensement de 1999, elle comptait 959 habitants pour 526 logements alors qu'en 1946 il y avait 1373 habitants pour 407 immeubles.

La commune se distingue par un relief vallonné, et même accidenté par la partie ouest, en particulier autour de l'étang du Val traversé par la rivière du Canut. Environ la moitié de la superficie de la commune est occupée par des terres incultes ou des landes, dont la haute lande de Cojoux, au centre-ouest du territoire.

Le sous-sol est principalement composé, au nord, de schistes et grauwackes du Briovérien, tandis qu'au centre et au sud, on trouve du schiste pourpré contenant plusieurs filons de poudingue orientés est-ouest, ainsi qu'une petite poche de grès autour du hameau de Camas.

Au nord-est du Vieux Bourg, se trouve une carrière exploitant encore de nos jours le schiste pourpré que l'on utilise majoritairement dans les constructions de la commune.

La formation de la commune de Saint-Just ne remonte pas avant le 11e siècle et demeure obscure.

A cette époque, le village de Teillac relevait de Pipriac, tandis que la partie ouest du territoire actuel, correspondant au Vieux Bourg et aux moulins du Canut, était sur la commune de Sixt ; ces terres passèrent par dons successifs à l'abbaye Saint-Sauveur de Redon, qui y fonda un prieuré. Cet établissement prit le vocable de Saint-Just vraisemblablement parce qu'il possédait des reliques de ce saint.

Au 11e siècle, il existait plus à l'est une petite paroisse appelée Alarac ou Allérac, qui possédait une église, mais que la tradition ne situe pas précisement. A une époque indéterminée, le centre cultuel s'est transporté de l'église d'Allérac à celle du Vieux Bourg, Saint-Just, qui donna son nom à la paroisse ; celle-ci dut alors s'agrandir du territoire voisin appartenant aux bénédictins de Redon.

A partir de 1848, le bourg de Saint-Just se transporte au centre du territoire de la commune, à l'emplacement du village de Launay, et l'on y construit une nouvelle église.

En 1946, 82,3 % de la population vivait de l'agriculture, les 282 exploitations agricoles alors dénombrées, se partageant une surface restreinte de terres arables. Ces données permettent d'expliquer en partie le grand dispersement de l'habitat et la petite taille de nombreux écarts.

A la fin du 18e siècle et jusqu'au milieu du 19e, la commune comptait 6 moulins : deux à eau (moulins du Haut et du Bas sur le Canut, en aval de l'étang du Val) et quatre à vent (moulin du Bot près de la Forgerais, les deux moulins de Cojoux et celui de la Jumelière, disparu).

Saint-Just est surtout célèbre pour la richesse de son patrimoine archéologique et recèle un ensemble mégalithique exceptionnel par la longévité de l'occupation du site (3000 ans), par la diversité des monuments présents et par l'importance du centre religieux préhistorique qu'il représente à l'échelle régionale. Plusieurs de ces mégalithes et allées couvertes sont classés ou inscrits au titre des Monuments historiques.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Saint-Just

Annexes

  • 20003513477NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte géologique détaillée de la France, feuille de Redon , levée par les Officiers du Corps d'Etat-Major Moisy, Blanchard et Giroux et publiée par le Dépot de la Guerre en 1855, révisée en 1928. 3e réédition par le service de la Carte géologique de la France du Ministère de l'Industrie. Offset-Levallois (Seine), 1964. 1/80000e., extrait, Saint-Just.

  • Carte de la France, feuille 129, Rennes, plan, par César-François Cassini de Thury, levée vers 1783, échelle : 1/86 400, Extrait : la commune de Saint-Just.

  • Commune de Saint-Just. Plan cadastral. Tableau d'assemblage, plan, 1831, échelle : 1/10 000 (A. D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5510).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    tome 3, p. 467-476
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    tome 3, p.498-499, 622, 652, tome 6, p.107-114 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pipriac et ses environs. Paris : Res Universis, 1886.

    p. 82-87
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes.

    tome 2, p.774