Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Québriac

Dossier IA35039739 réalisé en 2005

Fiche

Œuvres contenues

Canton de Hédé

Superficie : 2072 ha

1040 habitants en 1999

L'enquête

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune de Québriac a été réalisé, concernant l'architecture, durant l'été 2005 ; il a porté sur l'ensemble des oeuvres bâties avant le milieu du 20e siècle. La présente restitution se compose d'un ensemble de dossiers classés du général, ou du thématique (8 dossiers collectifs, 25 dossiers d'ensemble), au particulier (275 dossiers individuels) et illustrés par quelque 700 photographies. Certaines oeuvres portent la mention 'oeuvre sélectionnée' ou 'étude souhaitable' dans les observations ; elles ont été jugées comme étant uniques ou au contraire représentatives à l'échelon communal et revêtent un intérêt supplémentaire avant qu'une étude comparative à une échelle plus large vienne étayer ce choix. Au contraire, un ensemble de bâtiments ne fait pas l'objet d'un dossier individuel du fait des importantes transformations qui en empêchent l'analyse : ils ont simplement été recensés et cartographiés.

Présentation générale de la commune

Québriac est l'une des neufs communes du canton de Hédé et se situe au nord-ouest de cette circonscription. Son territoire, quelque 2072 hectares, est enclavé dans celui du canton de Tinténiac ; il est limitrophe des communes de la Chapelle-eux-Fitzméens à l'est, Saint-Domineuc à l'ouest, Tinténiac au sud. Il se rattache au sud-est à la commune de Dingé, et au nord-est, à celle de Combourg. Il est traversé à l'ouest par le canal d'Ille-et-Rance qui y décrit quelques méandres et coule du sud au nord, ainsi que par la rivière Donac située à quelque dizaines de mètres à l'est du canal. Ces cours d'eau délimitent une zone de plaine fertile, tandis que les deux tiers est du territoire sont marqués la présence d'un sous-sol rocheux et granitique, un relief relativement accidenté parsemé de nombreux étangs reliés par des ruisseaux (en particulier par ceux de Tanouarn et du Moulin Neuf au nord) et, au sud-est, par la lande de Tanouarn vierge d'habitation.

L'importante seigneurie de Québriac est mentionnée depuis le début du 12e siècle ; ses possesseurs sont proches du pouvoir des ducs de Bretagne et sont influents à la cour. Elle est érigée en châtellenie, puis, à la fin du 14e siècle, le duc Jean IV de Bretagne y fait construire un château fort. Ce dernier fut pris par les troupes du duc de Mercoeur au cours des guerres de la Ligue, puis démoli sur ordre du roi Henri IV.

La paroisse apparaît elle aussi dans l'histoire au cours du 12e siècle, mais ses origines ne sont pas précisées. Elles semblent devoir se trouver dans le domaine foncier d'une villa romaine, tandis que le Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne indique, dans son édition de 1845, la découverte de constructions romaines sur le chemin allant de Québriac à Tinténiac. Il existait un prieuré-cure dépendant de l'abbaye de Rillé jusqu'à la Révolution.

A la fin du 18e siècle, la paroisse comptait 1200 communiants ; les terres étaient occupées par des cultures, des prairies et des landes, et la production de cidre était importante. L'exploitation des carrières de granite a dû commencer au début, voire au milieu du siècle suivant et s'est poursuivie jusqu'au début du 20e siècle. Avec 1040 habitants en 1999, contre 936 en 1946, la commune connaît une légère augmentation de sa population, encouragée par la construction de logements autour du bourg.

D'une manière générale, le patrimoine communal doit être signalé pour sa qualité, tant grâce à la conservation d'un nombre important d'édifices anciens que pour une représentation intéressante de bâtiments du 19e et du début du 20e siècles.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Québriac

Annexes

  • 20053520149NUCA : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • QUÉBRIAC (Ille-et-Vilaine). Tableau d'assemblage, échelle 1/10000e, cadastre révisé pour 1958, édition à jour pour 1983.

  • Commune de Québriac. Section A dite de LA VILLE-THEBAULT. En deux feuilles. 1ère feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836], (A.D. 35).

  • Commune de Québriac. Section A, dite de LA VILLE-THEBAULT. En deux feuilles. 2ème feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Commune de Québriac. Section B, dite de LA MARIAIS. En trois feuilles. 1ère feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Commune de Québriac. Section B, dite de LA MARIAIS. En trois feuilles. 2ème feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Commune de Québriac. Section B, dite de LA MARIAIS. En trois feuilles. 3ème feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Québriac. Section B3, dite de LA MARIAIS, en trois feuilles, 3ème feuille, dessin, échelle 1/2500, Clément géomètre, [1836] (A.D. 35).

  • Québriac. Section C1, dite de Tanouarn, en trois feuilles, 1ère feuille, dessin, échelle 1/2500, Chalette géomètre, [1836] (A.D. 35).

  • Section C, dite de TANOUARN. En trois feuilles, 3ème feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Québriac. Section D, dite du Château de Québriac. En deux feuilles. 1ère feuille, dessin, échelle 1/2500, Chalette géomètre, [1836] (A.D. 35).

  • Québriac. Section D, dite du Château de Québriac. En deux feuilles. 2ème feuille, dessin, échelle 1/2500, Chalette géomètre, [1836] (A.D. 35).

  • Section E, dite du Bourg. En deux feuilles. 1ère feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

  • Section E, dite du Bourg. En deux feuilles. 2ème feuille, dessin, échelle 1/2500, [s.n.], [1836] (A.D. 35).

Bibliographie
  • Association d'Etudes Historiques du Canton de Hédé (A. E. H. C. H.). A la découverte du canton de Hédé. Combourg : Imprimerie Atimco, 1995.

    p. 52-57
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Collection : Le patrimoine des communes de France. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes.

    p. 737-739
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    t. 3, p. 152-154 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    t. 2, p. 622, t. 3, p. 433, 666, t. 5, p. 522-525 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 385