Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Plouguiel

Dossier IA22011453 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

1- Plouguiel : évolution démographique (1854-1999)  : (Patrick Pichouron)

Plouguiel en 1854, pop. 2 814 habitants (source : Jollivet).

Plouguiel en 1946, pop. 2 032 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 1968, pop. 2 017 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 1975, pop. 2 058 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 1982, pop. 2 022 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 1990, pop. 2 056 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 1999, pop. 1 858 habitants (source : Insee).

Plouguiel en 2004, pop. 1 943 habitants (source : Insee).

2- Plouguiel : principaux repères : (Patrick Pichouron)

Plouguiel, Priel en breton, est une commune littorale du département des Côtes-d´Armor située sur la Côte des Ajoncs à proximité de l'ancienne cité épiscopale de Tréguier. Bordé par la Manche, le Guindy et l'estuaire du Jaudy au nord et à l'est [fig. 1-3], ce territoire d'une superficie totale de 1 906 hectares, entièrement délimité par des cours d'eau, est limitrophe des communes de Tréguier et Minihy-Tréguier au sud, de Camlez et Penvénan à l'est et de Plougrescant au nord.

Quelques vestiges matériels, à l'instar du menhir de Kerlouch [fig. 4] ou des stèles de l'Age du fer de Keralio et de Saint-Laurent, cette dernière ayant été déplacée, attestent une implantation humaine précoce sur cette partie du littoral. Plouguiel est une ancienne paroisse bretonne primitive comme l'indique son nom formé avec le vieux-breton plou, "paroisse", auquel est associé un nom de saint breton, saint Kiel. Paroisse du diocèse de Tréguier sous l'Ancien Régime, attestée comme telle en 1330, son nom apparaît pour la première fois vers 1160 à l'occasion de la fondation du prieuré de Sainte-Croix de La Roche-Derrien. Plouguiel a élu sa première municipalité au début de l'année 1790.

3- Plouguiel : le patrimoine architectural : (Patrick Pichouron)

La présente enquête a été réalisée au cours des mois de mai et juin 2008 dans le cadre de l'opération d'inventaire préliminaire à l'étude du patrimoine des communes littorales du département des Côtes-d'Armor menée conjointement, depuis 2002, par le Conseil Général et le Conseil Régional de Bretagne (service de l'Inventaire général du patrimoine culturel).

Cette enquête a permis de procéder au repérage de 284 oeuvres, parmi lesquelles 243 relèvent de l'architecture domestique et agricole (châteaux, manoirs, fermes), 23 de l'architecture religieuse, commémorative et funéraire (église, chapelles, croix, monuments commémoratifs), 7 du génie civil (voie ferrée, routes, ponts) et 5 de l'architecture des équipements publics (mairie et écoles).

Au sein d'un corpus daté entre le 15ème siècle et le milieu du 20ème siècle, 18 oeuvres, dont le château de Keralio [fig. 6], l'aqueduc du Guindy [fig. 7] et le manoir du Kestellic [fig. 8], tous trois protégés au titre de la législation sur les monuments historiques, ont fait l'objet d'une proposition de sélection en fonction de critères d'ancienneté, de qualités architecturales, d'unicité ou de représentativité.

4- Plouguiel : le patrimoine littoral et maritime : (Guy Prigent)

La commune de Plouguiel est située au nord-ouest de Tréguier, dont elle est séparée par la pittoresque vallée du Guindy. Plouguiel est une commune à l'origine essentiellement rurale, dont la maritimité s'est développée progressivement au cours du 20ème siècle, en raison du développement de l'ostréiculture, de la plaisance et de la présence d'un chantier naval très actif (Chantier Yvon Clochet). Le port de la Roche-Jaune a été utilisé au cours des siècles passés, comme abri et comme mouillage d'attente pour les caboteurs qui fréquentaient le port de Tréguier, plus en amont. On peut aussi le qualifier de petit port sablier en raison de sa proximité avec les gisements de sable coquillier et de maërl.

La présence d'un estuaire et de son affluent, le Guindy, caractérise cependant le bâti littoral de cette commune et sa dépendance vis-à-vis de la mer. De nombreux moulins à eau (anciens teillages de lin, comme Kerouzy), des ponts et des anciens passages jalonnent ces cours d'eau qui se jettent dans la ria, en amont. La présence d'un ensemble défensif important dans une boucle navigable du Guindy (Kerdéozer) et les nombreux toponymes qui s'échelonnent le long de ces rives, évoquent la nécessité de défendre et de surveiller cette voie maritime : 'l'Observatoire', le 'Belvédère', le Corps de garde', le 'Bastion' ou encore le 'Bastillon', dont il ne subsiste aujourd'hui que des vestiges.

Les derniers marins pêcheurs de l'estuaire évoquent encore l'histoire maritime locale, les usages goémoniers, les petits sabliers, les premiers parqueurs d'huîtres et la petite pêche côtière. Ces témoignages oraux ainsi que les oeuvres artistiques du peintre douanier Louis-Marie Faudacq, représentent des sources ethnographiques importantes, qui sont encore à étudier, pour appréhender la richesse maritime de cette commune et ses mutations. La commune de Plouguiel a connu d'autres personnages célèbres dans la tradition populaire des chansonniers et marchands de feuilles volantes du Trégor, comme Iann ar Gwenn (1774-1848), cité par Charles Le Goffic, ou encore l'écrivain bretonnant Yarl Priel (1885-1965). Il nous faut encore citer le peintre ramoneur de Troguindy Mabik Rémond, dont les dessins ornent encore les murs intérieurs de certaines habitations.

Aires d'études Communes littorales des Côtes-d'Armor
Adresse Commune : Plouguiel

Annexes

  • 20082208281NUCB : Tableau d'assemblage des plans cadastraux parcellaires de 1834 - Archives départementales des Côtes-d'Armor - 4 num 1/43, Numplan 1.

    19712205191NUCB : Plan - Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    19712205190NUCB : Plan - Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    19712205193NUCB : Plan - Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    19712205192NUCB : Plan - Service Régional de l'Inventaire, Rennes

    20082209012NUCB : Dessin - Collection particulière

    20082208959NUCB : Dessin - Collection particulière

    20082208958NUCB : Dessin - Collection particulière

    20082208897NUCB : Dessin - Collection particulière

    20082209070NUCB : Dessin - Dans : 'Un chanteur chansonnier trégorrois Iann Ar Gwenn (1774-1849) / Giraudon, Daniel, Armen n° 10, 1987, p. 26 - Collection particulière

    20082209071NUCB : Dessin - Dans : 'Un chanteur chansonnier trégorrois Iann Ar Gwenn (1774-1849) / Giraudon, Daniel, Armen n° 10, 1987, p. 28 - Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 221/2, bâtiments communaux.

    bâtiments communaux
Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/43, plans cadastraux parcellaires de 1834.

    Numplan 1, tableau d'assemblage. Documents consultables sur le site Internet http://archives.cotesdarmor.fr Archives départementales des Côtes-d'Armor
  • BEAUTEMPS-BEAUPRE, Charles-François. Le Pilote français. Paris : Imprimerie Royale, 1847.

Bibliographie
  • GIRAUDON, Daniel. Un chanteur chansonnier trégorrois Iann Ar Gwenn (1774-1849) . Douarnenez : Editions le Chasse-Marée-Armen, n° 10, 1987.

    p. 22-35
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 156-158
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 1286-1290
  • JOLLIVET, Benjamin. Les Côtes-du-Nord, histoire et géographie de toutes les villes et communes du département. Guingamp : B. Jollivet, 1854, 4.

    p. 264-271
  • LE SAULNIER DE SAINT-JOUAN, Régis. Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor : éléments d'histoire et d'archéologie. Saint-Brieuc : Conseil Général des Côtes-d´Armor, 1990.

    p. 528-531
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Rennes : Deniel, 1853, 2.

    p. 336-338
  • TANGUY, Bernard. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor : origine et signification. Douarnenez : Ar Men-Le Chasse Marée, 1992.

    p. 214