Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Ploubazlanec

Dossier IA22010960 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

1- Evolution démographique (1854-1999) : (Patrick Pichouron)

Ploubazlanec en 1854, pop. 3 367 habitants (source : Jollivet).

Ploubazlanec en 1906, pop. 3 720 habitants (source : AD 22).

Ploubazlanec en 1946, pop. 3 618 habitants (source : Insee).

Ploubazlanec en 1968, pop. 3 500 habitants (source : Insee).

Ploubazlanec en 1975, pop. 3 358 habitants (source : Insee).

Ploubazlanec en 1982, pop. 3 653 habitants (source : Insee).

Ploubazlanec en 1990, pop. 3 725 habitants (source : Insee).

Ploubazlanec en 1999, pop. 3 321 habitants (source : Insee).

2- Ploubazlanec : principaux repères (Patrick Pichouron)

Ploubazlanec, dénommée Plerañeg en breton, est une commune littorale du département des Côtes-d'Armor située dans le Goëlo à proximité de Paimpol et de l'archipel de Bréhat. D'une superficie totale de 1 504 hectares, le territoire, dont l'histoire reste marquée par une forte emprise de la ruralité et par l'activité de Grande Pêche immortalisée par l'écrivain Pierre Loti (1850-1923) dans son roman Pêcheur d'Islande (1886), est borné au nord et à l'est par la Manche. Ponctuée de pointes, de grèves, de ports et de promontoires rocheux, la façade littorale constitue ainsi l'attrait majeur de la commune par les remarquables perspectives qu'elle offre sur la mer et sur la côte du Goëlo [fig. 2-6, 10-12].

Le gisement du paléolithique moyen de Karreg-ar-Yellan recouvert partiellement par un atelier de bouilleur de sel de la fin du second âge du Fer, tout comme le promontoire préhistorique barré de Roc'h an Evned et l'allée couverte de Mélus [fig. 1] attestent l'ancienneté de l'implantation humaine sur cette partie du littoral.

Ploubazlanec est une ancienne paroisse bretonne primitive comme l'atteste le toponyme formé avec le vieux-breton Ploe, signifiant "paroisse", auquel est adjoint, d'après Bernard Tanguy, un dérivé formé avec le suffixe -oc, auj -ek, issu du vieux-breton banadl, signifiant "genêt".

Le territoire paroissial primitif, qui devait également comprendre celui de Bréhat, fut avant le 12ème siècle démembré. Issu de la fusion de trois communes par ordonnance du 14 avril 1824, l'actuel territoire communal de Ploubazlanec, sur lequel a été érigée la paroisse de Loguivy-de-la-Mer en 1945, comprenait effectivement sous l'Ancien Régime trois paroisses ayant élu leur première municipalité au début de l'année 1790 : la paroisse de Ploubazlanec, sous le ressort de l'évêché de Saint-Brieuc, citée sous la forme Ploibanazlech en 1224 et attestée comme telle en 1232, les paroisses de Perros-Hamon et de Lannévez, relevant du diocèse de Dol.

3- Ploubazlanec : le patrimoine architectural (Patrick Pichouron)

La présente enquête a été réalisée au cours des mois de mai et juin 2007 dans le cadre de l'opération d'inventaire préliminaire à l'étude du patrimoine des communes littorales du département des Côtes-d'Armor menée conjointement, depuis février 2002, par le Conseil Général et le Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel de Bretagne.

Elle a permis de procéder au repérage de 401 oeuvres, parmi lesquelles 361 relèvent de l'architecture domestique et agricole, 30 de l'architecture religieuse commémorative et funéraire, 5 de l'architecture scolaire et 3 de l'architecture des moulins.

La chronologie des oeuvres repérées est comprise entre le 17ème siècle et le 2ème quart du 20ème siècle, incluant une forte proportion d'édifices à vocation agricole construits au cours du 19ème siècle.

35 oeuvres, dont la croix des Veuves [fig. 3], le calvaire de Loguivy-de-la-Mer [fig. 7] et la chapelle de Perros-Hamon [fig. 8] protégés au titre de la législation sur les monuments historiques, ont fait l'objet d'une proposition de sélection en fonction de critères d'ancienneté, de qualités architecturales, d'unicité ou de représentativité.

4- Le patrimoine rural et maritime de la commune de Ploubazlanec : (Guy Prigent)

La commune de Ploubazlanec présente des oeuvres remarquables, en particulier un bâti rural et littoral de caractère, dont une vingtaine d'oeuvres ont été sélectionnées à proximité du front de mer. Cette architecture littorale forme des ensembles cohérents, entre espaces remarquables et constructions littorales : le front de mer de l'Arcouest, de Launay (Sorbonne Plage et Réserve naturelle Paule Lapicque, manoir de Boursoul), de Pors Even (la pointe de la Trinité), de Kerroc'h (quartier ou écart de Pors Don, fermes-manoirs, tour de Kerroc'h, phare de Pors Don), de Loguivy-de-la-Mer (le port), et le bourg (maisons rurales, presbytère, cimetière, Mur des Disparus et musée 'Mémoire d'Islande'). Il faut aussi signaler l'habitat insulaire de l'Île Saint-Riom, en cours de restauration (la chapelle), les pêcheries de Saint-Riom et de la baie de Launay, et enfin l'estuaire du Trieux, qui présente des vestiges archéologiques (allée couverte de Mélus, éperon barré), un four à chaux et des sites panoramiques, le long du sentier douanier. Ce patrimoine bâti, dont la datation s'établit entre l'Age du Bronze, le 18ème siècle et la 1ère moitié du 20ème siècle, mérite d'être davantage valorisé, signalé et interprété, en complément du patrimoine bâti strictement rural et religieux.

Le patrimoine ethnographique de la commune s'exprime tout autant à travers les 22 oeuvres sélectionnées et signalées dans cet inventaire préliminaire et les nombreux témoignages enregistrés. Ces oeuvres représentent des productions artistiques, d'inspiration religieuse, maritime (nombreux ex-voto dans les chapelles), artisanale (savoir-faire du charpentier de marine, bateaux et techniques de pêche) et paysagère (peintures et dessins de Boulard, de Faudacq, de H. Rivière, de Signac).

L'histoire maritime de la commune de Ploubazlanec est mise en valeur par l'association 'Plaereneg Gwechall' pour raconter l'épopée de la grande pêche 'à Islande' ; cependant, l'épopée des Loguiviens à la pêche à la langouste mériterait d'être évoquée dans un espace muséographique, afin de conserver et de transmettre la double identité maritime de la commune et des ses ports de pêche.

Le témoignage oral de Thérèse Le Friec (décédée) a été sélectionné pour montrer le rôle essentiel des femmes de marins-pêcheurs dans l'économie locale.

5- Eléments de monographie communale : (Guy Prigent)

Les marins-pêcheurs et les agriculteurs de la commune représentent 20% de la population active ayant un emploi sur la commune. Cependant, le vieillissement de la population participe au recul des activités traditionnelles de la commune.

- l'identité maritime de la commune :

Il faut remarquer les trois composantes caractéristiques de la commune. A savoir, l'appartenance au bassin de vie de Paimpol, le caractère bicéphale de la commune, partagée entre deux pôles de vie bien différenciés que constituent Ploubazlanec-Bourg, associé à Pors Even et le village de Loguivy et le renouvellement de la population avec l'intégration de nouvelles populations résidentes en permanence ou de façon occasionnelle (phénomène des résidences secondaires qui s'accentue en bord de côte). Ploubazlanec devient progressivement la commune rurale et périurbaine de Paimpol (zone d'emploi et de chalandise).

Le sentiment d'appartenance aux deux territoires maritimes de Loguivy et de Pors Even est très lié à l'histoire de ces deux ports. Il s'est confirmé encore récemment par les nombreuses manifestations identitaires et festives organisées à Loguivy depuis 20 ans : la régate des Lilas Blancs, le Mardi Gras, la fête du Grand Rocher, la fête de la coquille, le défi des Ports de Pêche. Alors que le bourg de Ploubazlanec associé à Pors Even, marque davantage son identité 'islandaise', autour de la grande Pêche ('Musée Mémoire d'Islande', le 'Mur des Disparus').

- l'identité rurale et agricole de la commune :

L'économie agricole représente un autre visage de l'identité sociale et culturelle de la commune. En 1998, la Surface Agricole Utile (SAU) de la commune était de 1000 hectares répartis entre 35 agriculteurs actifs (en diminution constante). Les exploitations légumières sont majoritaires avec quelques éleveurs de vaches allaitantes. L'insuffisance des surfaces, associée à la forte pression foncière et la demande du marché a favorisé le développement des cultures sous serres. Ces nouveaux équipements agricoles et le mitage des terres dû aux nouvelles habitations ont modifié considérablement la représentation du paysage rural et pu créer des conflits de voisinage. L'activité touristique représente un autre aspect de la socio-économie de la commune, en raison de l'attractivité de l'île de Bréhat, du paysage et de l'histoire maritime de la commune. La diversification et la valorisation des productions agricoles et maritimes, qui forgent encore aujourd'hui la double identité de la commune sont un enjeu pour le devenir de Ploubazlanec. L'histoire culturelle et maritime de la commune mérite d'être davantage reconnue et valorisée, dans un cadre muséographique et dans l'animation d'un circuit d'interprétation.

La perspective d'un développement durable est aussi associée à une meilleure maîtrise du foncier, ainsi qu'à la préservation du bâti ancien et du cadre de vie.

Aires d'études Communes littorales des Côtes-d'Armor
Adresse Commune : Ploubazlanec

Annexes

  • Témoignage oral - CORFDIR, Augustine

    Témoignage oral - CORFDIR, Augustine - 27 octobre 2008 (70 Mo)

    Le témoignage oral de Thérèse Le Friec (décédée) et de Augustine Corfdir (née en 1910), a été sélectionné pour montrer le rôle essentiel des femmes de marins-pêcheurs dans l'économie locale.

  • 20072209547NUCB : Tableau d'assemblage des plans cadastraux parcellaires de 1832 - Archives départementales des Côtes-d'Armor - 4 num 1/25, Numplan 1.

    20082208022NUCB : Dessin - Collection particulière

    20082208210NUCB : Carte postale - Collection particulière

    20082208026NUCB : Peinture - Dans 'Au fil du Trieux, paysages du Pontrieux à Bréhat' / Prigent, Guy, Château de la Roche-Jagu, 2005, p. 91 - Château de la Roche-Jagu

    20082208024NUCB : Peinture - Musée de Saint-Brieuc

    20082208020NUCB : Peinture - Musée de Saint-Brieuc

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 210/2, bâtiments communaux.

  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 210/3, bâtiments communaux.

  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 210/6, bâtiments communaux.

  • AD Côtes-d'Armor : 2 O 210/7, bâtiments communaux.

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/25, plans cadastraux parcellaires de 1832.

    Numplan 1, tableau d'assemblage. Documents consultables sur le site Internet http://archives.cotesdarmor.fr
Bibliographie
  • CARTER, Gordon. Ploubazlanec. Revivre le passé des origines à la Grande Guerre. Morlaix : éditions du Dossen, 1987.

    p. 31-81
  • CAUCHIE, Sabine, CLERIVET, Marc, MAISONEUVE, Gwénaëlle, REBEYROTTE, Bénédicte, TOMMASINO, Laurence. Etude socio-économique de la commune de Ploubazlanec. Rennes : ENSA, Promotion 147-Spécialisation Génie de l'Environnement, décembre 1998.

  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 352-355, 791
  • FLOHIC EDITIONS. Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. Charenton-le-Pont : Flohic éditions, 1998, 2.

    p. 793-799
  • JOLLIVET, Benjamin. Les Côtes-du-Nord, histoire et géographie de toutes les villes et communes du département. Guingamp : B. Jollivet, 1854, 1.

    p. 285-287
  • LE SAULNIER DE SAINT-JOUAN, Régis. Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor : éléments d'histoire et d'archéologie. Saint-Brieuc : Conseil Général des Côtes-d´Armor, 1990.

    p. 498-503
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Rennes : Deniel, 1853, 2.

    p. 321
  • PAGES, Olivier. Croix et calvaires du Goëlo maritime. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1983.

    p. 31-81
  • PRIGENT, Guy. Par les champs et par les grèves, le Trieux, de la source à sa porte océane. In : Catalogue de l'exposition 'Au fil du Trieux, paysages de Pontrieux à Bréhat'. Saint-Brieuc : Conseil Général des Côtes-d'Armor, 2005.

    p. 99-104
  • TANGUY, Bernard. Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor : origine et signification. Douarnenez : Ar Men-Le Chasse Marée, 1992.

    p. 204-206
Documents audio
  • CORFDIR, Augustine. Témoignage oral. Ploubazlanec, 27 octobre 2008.

    Témoignage oral