Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Pleurtuit

Dossier IA35004904 réalisé en 2000

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

L'enquête :

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune de Pleurtuit a été réalisé, concernant l'architecture, durant les mois de décembre 1999, février et mars 2000 ; il a porté sur l'ensemble des édifices bâtis jusqu'au milieu du 20e siècle.

Notons bien que le recensement présenté ici, appelé inventaire préliminaire, est la phase préalable à l'étude qui porte sur l'ensemble du département. Les conditions de l'enquête dont l'objectif est la rapidité d'intervention, face à la transformation accélérée du monde rural ne permettent pas une visite systématique des intérieurs de tous les édifices, mais permettent de réaliser un état des lieux exhaustif et une simple évaluation autorisant à mettre en évidence, à l'échelle de chaque commune, les oeuvres singulières ou représentatives qui portent la mention "étude souhaitable".

Note de synthèse :

La commune de Pleurtuit s'étend sur 2967 hectares dans la partie sud-est du canton de Dinard. Ce territoire, la partie orientale d'un pays autrefois appelé le Poudouvre, est limité à l'est par l'estuaire de la Rance et à l'ouest par la rivière Frémur. Commune fertile, elle a longtemps concentré ses richesses sur les rives du fleuve et de la rivière qui facilitèrent les échanges.

La paroisse est citée dès 1181. De cette époque, l'église paroissiale conserve quelques éléments architecturaux dans la tour-porche. La très ancienne Croix aux Riou date probablement de cette même époque médiévale.

Le manoir du Clos Quelin, à l'état de ruines, ou le manoir du Bois Chauchard, offrent les premiers témoins de l'architecture domestique. La qualité des vestiges du château de Pontbriand du 17e siècle laisse imaginer l'importance de cette ancienne seigneurie.

Plus près de nous, ce sont les gentilhommières qui retiennent l'attention car les réussites commerciales des marchands malouins à partir du 15e siècle, jusqu'au 17e siècle, passant par la 'course' au 18e siècle, vont être partiellement réinvesties dans la pierre ; le Montmarin est un exemple remarquable, quoique atypique, des malouinières construites dans la région malouine.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Pleurtuit

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte du Gouvernement de Saint-Malo. In : Les plans et profils de toutes les principales villes et lieux considérables de France, avec les cartes générales et particulières de chaque province. par TASSIN géographe. Paris : Tavernier.

  • Feuille cadastrale A3-1 dite du bourg. Levée par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale A3-2 dite du bourg. par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section B. 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale A3-3 dite du bourg. 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale C4-2 dite de Saint-Antoine. Levée par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale C4-3 dite de Saint-Antoine. Levée par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale C4-4 dite de Saint-Antoine. Levée par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section E3-1 dite de la Mervennais. Levée par Demelon géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section E3-2 dite de la Mervennais. Levée par Demelon géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section F4-1 dite la Ville es Monniers. Leée par Chabirand géomètre, 1828, 1/2500e (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section E3-3 dite de la Mervennais. Levée par Demelon géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section F4-2 dite la Ville es Monniers. Levée par Chabirand géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section F4-3 dite la Ville es Monniers. Levée par Chabirand géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale, section F4-4 dite la Ville es Monniers. Levée par Chabirand géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Feuille cadastrale C4 dite de Saint-Antoine. Levée par Beuscher géomètre, 1828, 1/2500e. (Mairie de Pleurtuit).

  • Carte des environs de Saint-Malo. Levée par l'ingénieur Picot, 1703. (Archives de l'Institut Géographique National, Saint-Mandé).

  • Carte géologique détaillée de la France : Dinan. Extrait, échelle 1/80 000e, par le Service de la Carte géologique de la France du Ministère de l'Industrie, 3e édition, 1864.

  • Carte de la France, feuille 128, Saint-Malo Avranches. Levée vers 1783, par-François Cassini de Thury, échelle : 1/86 400e.

  • Relevé des Côtes de France, carte des côtes de Bretagne depuis le Mont-Saint-Michel jusqu'à Noirmoutier. par les ingénieurs du Roi, 1776-1783 en 61 parties ; rive gauche de la Rance levée par le Sr Ganeau (ingénieur des camps et armées) pendant la campagne de 1776, échelle de 6 lignes pour 100 toises [près de 1/14 400]. (Service historique de l'Armée de Terre, archives du génie, Vincennes ; cote J 10 C 289, 4e partie).

  • Côtes de France : départements de la Manche et de l'Ille et Vilaine, depuis le cap Carteret jusqu'à l'Ile des Embiez. D'après les plans levés en 1777, par La Couldre-La Bretonnière Lieutenant de Vaisseau et Méchain astronome hydrographe de la Marine : publié par ordre du ministre pour le service des vaisseaux de la République Française, au dépôt des cartes et plans de la marine : 1792, l'an 1er de la République. 84,5x56. (A.D. Ille-et-Vilaine : 24 Fi 44)..

Bibliographie
  • GOURET, Gérard. Moulins à vent et histoire de Pleurtuit, Le Minihic-sur-Rance et La Richardais. [s.l. ; s.n.] 1998.

  • GOURET, Gérard. Les moulins à marée de Pleurtuit : la Garde, le Moulin Neuf, le Montmarin, Fossemort, La Herviais. [s.e.], 1997.

  • LEFORESTIER, Claude. La vie d'une commune rurale en Haute Bretagne ; Pleurtuit 1830-1930. Dinard : Editions Danclau, 1991.

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    t. 2, p. 298-299
  • DRESSAYRE, Catherine. Activités maritimes et construction navale à Saint-Briac au XVIIIe siècle : récit de voyages... dans les archives. Dinan : Imp. Auclerc, 1994.

    p. 7
  • PETIT, Jean-Claude. Bataille de Pleurtuit, les chemins de la liberté ; Libération U.S. Army - Août 1944. Plan-guide de l'itinéraire balisé. Pleurtuit : Association Histoire de Pleurtuit, [s. d.].

  • GAUTTIER, Jean. REVERT, Jean-François. La Rance maritime. Collection habitat et paysages d'Ille-et-Vilaine. Rennes : Editions Apogée, 1994.

  • DRESSAYRE, Catherine. Sel et salinette à Saint-Briac... et promenades en Ploubalay et Lancieux. Dinan : Imp. Auclerc, 1995.

    p. 17, 25
  • YVON, Pierre-Jean. Saint-Malo - Dinard - Dinan - par la Rance ; visite anecdotique de cartes postales anciennes. Saint-Malo : ATIMCO, 1990.

  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927.

    t. 3, p. 135-141 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • FROTIER de la MESSELIERE. Le Poudouvre et le canton de Dinan-est ; leurs monuments, leurs fiefs, leurs manoirs et leurs possesseurs ; étude historique et catalogue illustré des monuments de cette région. Saint-Brieuc : les Presses bretonnes, 1948.

Périodiques
  • PETIT, Jean Claude. Août 1944. La bataille de Pleurtuit. Annales de la société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Saint-Malo, 1986.

    p. 187-200
  • FOUCHER, Françoise. Histoire d'estuaire : un phare, un magasin, une île. Ar Men, la Bretagne un monde à découvrir, février 1976, n° 74.

    p. 44-47
  • ROUSSEL, Philippe. Le craquelin ; un biscuit échaudé des pays de Rance. Ar Men, la Bretagne un monde à découvrir. Douarnenez : Le Chasse-Marée, novembre 1998, n° 98.

    p. 2-9