Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Moutiers

Dossier IA35033593 réalisé en 2004

Fiche

Œuvres contenues

Canton de La-Guerche-de-Bretagne

Arrondissement de Rennes

Superficie : 176 ha

Population 1999 : 655 hab.

Cours d'eau : La Seiche

Présentation de l'opération d'Inventaire Préliminaire :

La présente enquête a été réalisée au cours des mois de juillet, septembre et octobre 2004. Elle comprend 160 dossiers et 554 photographies relatifs à des bâtiments antérieurs au milieu du 20e siècle. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc. Sur les 115 bâtiments, 5 ont été sélectionnés en vue d'une étude approfondie future. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs au milieu du 20e siècle ont simplement été recensés, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique Géo Viewer [voir le mode d'emploi d'installation dans le menu du démarrage]. En effet, des transformations importantes ne permettant pas d'interpréter ces bâtiments, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel.

Présentation générale de la commune :

Traversée du sud-ouest au nord-est par la route de La Guerche-de-Bretagne à Vitré, la commune de Moutiers se situe à 50 kilomètres de Rennes. Son territoire est arrosé par la rivière de la Seiche et par deux ruisseaux : le ruisseau de la Guerche et le ruisseau de la Planche aux Merles, qui forme une frontière naturelle avec la commune voisine de Domalain. L'étang de Carcraon et la Seiche coupent la commune au sud-ouest. Le relief est vallonné et le bocage demeure partiellement conservé. A la fin du 18e siècle, Jean-Baptiste Ogée écrit que le territoire [de Moutiers] est très exactement cultivé et bien peuplé ; il produit des grains de toute espèce, des pâturages abondants et du cidre.

La paroisse de Moutiers est très ancienne et de nombreux cercueils en calcaire coquillier trouvés le long du coteau, près de l'église, attestent au voisinage du cimetière d'un monastère disparu : c'est le monastère qui a donné le nom à la paroisse : Moutiers vient du nom latin Monasterium. En 1965, dix bracelets incisés et quatre haches polies datant d'environ 3000 ans avant Jésus-Christ ont été découvert au Grand Chevrollais. Ils attestent d'une présence humaine dans la région dès le Néolithique. Par ailleurs, J. Cl. Meuret, a confirmé, dans sa thèse publiée en 1993, l'existence d'une grande nécropole sous le bourg de Moutiers.

Les matériaux :

Le matériau de construction le plus souvent rencontré sur les bâtiments de la commune de Moutiers est le grès. En ce qui concerne sa mise en oeuvre, il est utilisé sous la forme de moellon, c'est-à-dire de pierre non taillée. La tradition orale nous a d'ailleurs rapporté qu'il existait une carrière à proximité du lieu-dit Beaulieu. Le grès était donc extrait du sous-sol de la commune.

Les bâtiments plus récents, de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle, utilisent également des matériaux spécifiques tels que la brique, le schiste pourpre ou le granite.

Les encadrements de baies des bâtiments anciens sont généralement en pierre et, à partir de la fin du 19e siècle, l'usage de la brique se développant, les encadrements de baies utilisent ce matériau.

La majorité des constructions de la commune est couverte d'ardoise.

Implantation des bâtiments :

Il y a environ 68 lieu-dits répartis uniformément sur tout le territoire. Il y a peu de bâtiments construits en milieu isolé par rapport à ceux construits en écart c'est-à-dire en hameau. Cependant, certains hameaux ne sont aujourd'hui constitués que d'une grosse ferme, comme c'est le cas de la Bonnelière. Des écarts situés à proximité les uns des autres portent le même nom avec des dérivés (le Haut, le Bas...) : Chartrel, Corbelet ...

Le village de Moutiers possèdent peu de maisons anciennes. Les maisons sont groupées autour de l'église et le long de la route menant de La Guerche à Vitré.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Moutiers

Annexes

  • Liste des chronogrammes sur la commune :

    1619-1818, Le Grand Fougeray

    1618, Les Hautes Ballues

    1855, L'Epine

    1875, La Blosserie

    1919, 18 place Saint Martin

    1933, 20 rue du Pont des Arches.

  • 20043515350NUC : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Moutiers, canton de La Guerche, arrondissement de Vitré, département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 25 mars 1827, sous l'administration de Mr de Vendeuvre, Préfet.

Bibliographie
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 79
  • Eglises et chapelles d'Ille-et-Vilaine. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Région Bretagne ; par Véronique ORAIN, Isabelle BARBEDOR, Denise DUFIEF-MOIREZ, Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1996. (Indicateurs du Patrimoine ; 35).

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 670
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. 333 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des Richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • LESACHER, Alain-François. La Guerche-de-Bretagne et son pays. [S.l.] : Secalib, 1983.

    p. 23
  • MEURET, Jean-Claude. Peuplement, pouvoir et paysage sur la marche Anjou-Bretagne. Société d'Archéologie et d'Histoire de la Mayenne, Laval, 1993.