Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de le Loroux

Dossier IA35131064 réalisé en 2013

La commune de Le Loroux anciennement appelée Le Loroux-du-Désert se situe à 12 kilomètres au nord-est de Fougères. La partie est de la commune est limitrophe avec le département de la Mayenne ce qui fait que le village de Le Loroux est complètement excentré par rapport au territoire de la commune. La superficie de la commune est de 1156 hectares et la population s’élevait à 614 habitants en 2010.

Le village est traversé par la rivière La Glaine et le point culminant se situe au lieu-dit du Mont-Romain qui s’élève à 244 mètres d’altitude. Le bourg est quant à lui situé dans la vallée de La Glaine à 160 mètres d’altitude.

L’église est attestée dès le début du 12e siècle dans les chartes de l’abbaye de Savigny. Le Loroux était un village de type ecclésial marqué par un centre ancien présentant des constructions regroupées autour de la place de l’église qui datent pour la plupart des 16e et 17e siècles ; en témoigne la présence de dates sur les linteaux de cheminées de plusieurs fermes ainsi que la forme du bâti.

Pour les matériaux de construction sur la commune de Le Loroux, le granite est en grande partie utilisé en petit et moyen appareil ou en grand appareil notamment pour les ouvertures. Le schiste est aussi employé pour les murs. Les toits sont généralement en ardoise. Pour ce qui est des ornementations sur les édifices anciens, elles se portent plus spécifiquement à l’intérieur sur les cheminées (linteaux, piédroits et corbeaux) et à l’extérieur sur les ouvertures anciennes qui peuvent être chanfreinées ou comporter des accolades et des portes en plein-cintre.

Le Bourg

Le bourg comprend encore quelques vieux logis remontant probablement au 17e siècle notamment aux numéros 6 et 8 de la rue du centre et des habitations au niveau de l’Impasse des druides.

Le bourg a dû se développer au 19è siècle comme en attestent les bâtiments dont les façades sont en alignements avec la route départementale 806 qui traverse la commune. Le granite est le plus souvent utilisé pour les constructions de même que les ardoises pour la couverture. Les bâtiments sont généralement de petit gabarit avec le plus souvent un rez-de-chaussée, un étage et un niveau de comble.

Des voies communales étroites partent en étoile depuis la place de l’église. Elles sont bordées soit de constructions anciennes alignées soit de murs de pierres accentuant le caractère de bourg rural et patrimonial.

La mairie ainsi que les écoles publiques et privées ont été construites à la fin du 19e siècle. Une école pour garçons prenait place dans l’actuelle mairie. L’école privée pour garçons en face de la mairie-école date probablement entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle. L’école des filles était, quant à elle, située au n°25 rue des Portes de Bretagne.

Le bourg possède aussi des édifices destinés aux commerces notamment au n°1 rue des Portes de Bretagne et aux n°1 et 4 rue des Lavandières qui présentent des maisons à boutique ainsi que l’ancienne usine d’engrais qui était située au n°12 de la rue des Lavandières.

Quelques pavillons des années 1960 à 1990 ont été construits autour du centre. Un lotissement implanté à l’entrée ouest du bourg est venu restructurer le développement linéaire qui s’opérait le long de la route départementale 806 en direction de Fougères.

Aires d'études Pays de Fougères, Fougères nord
Adresse Commune : Loroux (Le)

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Collection Le Patrimoine des communes de France).

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929

  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Kocourek Frédéric-Nicolas