Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Lanrigan

Dossier IA35040070 réalisé en 2005

L'enquête :

Le recensement préliminaire à l'étude du patrimoine mobilier et architectural de la commune de Lanrigan a été réalisé, concernant l'architecture, durant le mois de novembre 2005. Cette enquête comprend 65 dossiers et 141 photographies. Les dossiers qui suivent sont classés du général, ou du thématique, au particulier. Plus de la moitié des 50 immeubles de l'architecture domestique ou agricole recensés par l'Insee en 1946 est documentée individuellement. Ces dossiers n'ont pas la prétention d'être exhaustifs, cependant, ils contiennent différents types d'informations : description, datation, historique, renseignements sur les matériaux, photographies du bâtiment, localisation cartographique de ce dernier, etc. 7 bâtiments ont été sélectionnés en vue d'une étude approfondie future. D'autre part, un certain nombre de bâtiments antérieurs à 1940 a simplement été recensé, c'est-à-dire qu'ils sont localisables grâce au système d'information géographique. Souvent transformés de façon importante ce qui ne permet pas de les interpréter, ils n'ont pas fait l'objet d'un dossier individuel.

Présentation de la commune :

La commune de Lanrigan se situe à l'extrême nord du canton de Hédé et s'étend sur environ 398 hectares. Cette commune contenait à son extrémité ouest, une partie du petit étang de Lanrigan, et à son extrémité sud la petite chapelle de Landehuan, qui donne son nom à une rigole traversant, sur une longueur d'environ 600 mètres, le bout sud-est de la commune.

Les roches les plus présentes dans le sous-sol de la commune sont le granite, il s'agit d'un terrain de transition inférieur modifié par le granite.

Lanrigan dépendait de l'ancien évêché de Saint-Malo. Cette commune appartient également au canton de Hédé. Le préfixe Lann semble indiquer une origine contemporaine de l'émigration bretonne et dénoter une colonie ecclésiastique.

Au 11e siècle, l'église appartenait pour la moitié aux seigneurs de Combourg et pour l'autre moitié à l'abbaye de Saint-Florent en Anjou. Celle-ci acheta peu de temps après l'autre moitié. Avec sa terre de taillis et de lande d'une fertilité relative, la commune conserve cependant son activité agricole. Lanrigan a toujours été subordonnée à la présence du château, féodal à l'origine.

La présente enquête, portant sur l'ensemble des édifices existants en élévation, bâtis avant le milieu du 20e siècle, relève un vaste ensemble d'édifices construits ou reconstruits depuis le 16e siècle. Outre le château, véritable chef d'œuvre, un autre site retient l'attention, il s'agit de la chapelle de Landehuan, qui marque l'endroit où les moines de Saint-Jean de Dol ont créé un petit village et fait fructifier cette terre ingrate.

Compte tenu de l'évolution rapide des territoires, il importe de donner une image aussi complète que possible du patrimoine de la commune afin d´en faire connaître, protéger ou mettre en valeur les éléments les plus intéressants.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Adresse Commune : Lanrigan

Annexes

  • Liste des chronogrammes de la commune :

    Ferme, le Bourg : 1634

    Maison, la Touche : 1634

    Croix de chemin, la Haute Ruée : 1676

    Ferme, près du Bourg : 1786

    Eglise paroissiale : 1902

    Croix de mission, le cimetière : 1904

    Croix de cimetière : 1927.

  • 20053520996NUCA : - Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte de la France, feuille 128, Dinan, plan réalisé sous la direction de César-François Cassini de Thury, levé vers 1783 à l'échelle de 1 ligne pour 100 toises [environ 1/86 400].

  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Lanrigan, par Lesné géomètre en chef, Maudet géomètre, Berhaut maire, 1835, échelle 1/10000e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : 3P 5377).

  • Plan géométrique parcellaire de la commune de Lanrigan, section unique, 1ère feuille, levée par Maudet géomètre, [1835], échelle 1/2500e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : 3P 5377).

  • Plan géométrique parcellaire de la commune de Lanrigan, section unique, 2e feuille, levée par Maudet géomètre, [1835], échelle 1/2500e (A. D. d'Ille-et-Vilaine : 3P 5377).

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments, Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    tome II, p. 275-277
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    tome 5, p. 54-57
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. par MM. A. Marteville et P. Varin. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 455-456
  • A la découverte du canton de Hédé, A.E.H.C.H, 1995.

  • Croix et calvaires du canton de Hédé, A.E.H.C.H, 1997.

  • Le Patrimoine des Communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le Patrimoine des Communes de France).

    tome 1, p. 730-732 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)