Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Fleurigné

Dossier IA35131072 réalisé en 2013

Géographie

La commune s'étend sur 1817 hectare et compte 1 037 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2011. Entouré par les communes de Laignelet, Le Loroux, La Chapelle-Janson, et Beaucé, Fleurigné est situé à 7 km à l'Est de Fougères. Le bourg est situé en limite sud-est du territoire communal. L'écart de Mont-Romain situé à la limite nord de la commune forme une petite agglomération sur la route de reliant Laignelet à Le Loroux. Cette route formant la limite nord de la commune de Fleurigné serait à emplacement de l'ancienne voie romaine de Rennes à Lisieux.

Histoire :

La tradition rapporte que le centre de la paroisse de Fleurigné se trouvait primitivement au village de L'Hourre ou Lourre où se voient des traces de construction très anciennes. On y montre d'ailleurs l'emplacement d'un ancien prieuré fondé au 12e siècle par l'abbaye de Rillé de Fougères. L'église est construite vers 1300 sur le site actuel de l'église du 17e siècle et la paroisse était desservie par un chanoine régulier de saint Augustin nommé par l'abbé de Rillé. Jusqu'à la Révolution, l'église de Fleurigné ainsi que le prieuré de Lourre dépendent de l'abbaye de Rillé de Fougères et de l'ancien évêché de Rennes. Le manoir seigneurial du Bois-Février existe au 12e siècle (Jean de Langan en est alors propriétaire). L'abbaye Saint-Georges y exerçait aussi une haute justice. Pendant la Révolution, les Fleurignéens montrent clairement leur attachement à la monarchie et prennent position aux côtés des Vendéens. En 1798, un jeune noble, nommé Aimé Du Boisguy, dirige 4 000 paysans révoltés contre la Convention, au cours de l'une des dernières insurrections royalistes. Au XXe siècle, la population ne cesse d'augmenter par l'installation de personnes travaillant à Fougères.

On rencontre les appellations suivantes : Florineum (en 1242), Floriné (en 1361), Florigné (en 1429), Florigneium (en 1516). Les trésoriers de la paroisse de Fleurigné déclarèrent en 1679 que la fabrique possédait, entre autres domaines, « une pièce de terre appelée la Maladerye de l’Église », située aux environs du bourg de Fleurigné, dans le fief du Grand-Bailliage dépendant de la seigneurie de Boisfévrier ou Bois-Février.

Patrimoine :

La commune compte un monument historique, il s'agit de l’église Saint-Martin, construite au 17e siècle en s’inspirant de formes architecturales italiennes, inscrite par arrêté du 17 avril 1931. Elle offre un excellent exemple de l'architecture du règne de Louis XIV. Reconstruite par la famille de Langan, elle a la forme d'une croix latine et les croisillons du transept à pans coupés. Le clocher est formé de campaniles à dômes superposés. La cloche date de 1569. Autre monument notable de la commune, le Château de Boisfevrier du 18e siècle.

Lors du recensement du patrimoine en 2013, 181 éléments ont été recensés. Il s'agit pour une majorité de fermes et de maisons. Parmis les éléments les plus remarquables outre l'église et les châteaux de Bois Février et de Montbrault, on peut citer l'écart du Haut Patrion, le manoir de la Motte d'Iné, la ferme du Bois Roux, la maison de la Gambertière, et l'écart de la Gambrie. A noter également la présence de moulins et de belles fermes de la fin du 19e siècle.

Aires d'études Pays de Fougères
Adresse Commune : Fleurigné

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune de Fleurigné, Canton de Fougères, Arrondissement de Fougères, Département d'Ille-et-Vilaine. Terminé sur le terrain le 1er septembre 1811, sous l'administration de Mr Bonnaire, Préfet, Mr P. Blanchet, Maire. Sous la direction de Mr Pontallié, directeur des contributions, Mr Lefèvre, ingénieur vérificateur. Par Mr P. Lebreton, géomètre du cadastre. Papier, encre, aquarelle, échelle 1 : 10000e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929

  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

  • Le Bouteiller Vicomte, Notes sur l'histoire de la ville et du pays de Fougères, Editions Culture Et Civilisation 1976.

  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).