Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Port dit baie de Sainte-Anne (Trégastel)

Dossier IA22007352 réalisé en 2006

Fiche

Appellations dit baie de Sainte-Anne
Dénominations port
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trégastel
Cadastre : Domaine Public Maritime

Le quartier de Sainte-Anne est le plus peuplé de la commune. La population locale est en majorité des pêcheurs. A la fin du 19e siècle, des maisons de villégiature sont construites le long de la rue du Général de Gaulle (Les Roches, vers 1885) ainsi que des hôtels de voyageurs (Hôtel de la Plage) . Quelques magasins de commerce sont ouverts, ainsi qu' une poste en 1902. L' arrivée de la route en corniche en 1918 donne un nouveau souffle au quartier et de nombreux projets sont évoqués pour réaménager le carrefour central. En 1930-31 est percé le boulevard du Coz-Pors, comblant un ancien lavoir et un ancienne mare d'eau qui servait au 19e siècle à rouir le lin.

La Seconde Guerre mondiale ralentit les projets qui ne sont réalisés qu'après-guerre : une poste est construite entre 1950 et 1952 (Pierre-Jack Laloy, architecte), une salle des fêtes à partir de 1955 (Jean Le Corre, architecte). En 1962, un mur de soutènement est construit le long de la baie. La baie de Sainte-Anne est le lieu d'hivernage des bateaux de travail (et de plaisance aujourd'hui) des marins de Trégastel, comme la grève ouest de Pors Garlostenn.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

La baie de Sainte-Anne, ouverte par un chenal étroit, parsemé de récifs aux vents d'est, est protégée des vents dominants d'ouest et de nord-ouest. Elle s'étend sur environ 3 hectares (estran sablo-vaseux, parsemé de quelques roches isolées) entre le front port à l'ouest, peu aménagé (mur de défense littorale et petite cale récentes), au sud la petite anse de Poull Palud et à l'ouest - nord-ouest la presqu'île de Renote (dunes de sable).

On peut remarquer dans la toponymie littorale locale : "An Dalareged", l'anse des Lançons, anse découvrante au nord-ouest de l'Île Rennat (ancienne orthographe) et le plan d'eau au nord-est du rocher Lam-Bras, avec le "Trou aux Lançons" (Toull an Dalareged"). La baie s'étire jusque la partie nord de l'île Rennat : Kostezenn an Enez, vers les fonds découvrants de Porz Termen (entre l'île Rennat et Beg ar Vir). La Grosse roche à la pointe sud-ouest de l'Île Rennat s'appelle "Karreg an Evned", la Roche aux Oiseaux et l'échouage au sud-ouest de l'île Rennat : "Porz ar Garlostenn" : "le perce-oreilles". Le petit promontoire au sud a prit le nom de "An Ti Karrez", la "Maison Carrée", et le sillon de galets au sud de l'Île Rennat s'appelle "Rouzenn Garlostenn", soit "La Basse du Perce-oreilles". Le fond de la baie au nord s'appelle encore localement "Bae Santez Anna" ; le rocher de mi-marée, sur un petit plateau : "Karreg Hanter - Vare Santez Anna". Le chenal d'accès à la baie de Sainte-Anne se dédouble à la hauteur de la presqu'île de "Ti Newis. Il faut encore citer : la Chapelle des Rochers : "Chapel Santez Anna ar Roc'hou", la côte à l'est de la chapelle : Aod ar Roc'hou" et l'éminence au nord de la chapelle "Tosenn ar Waz", la "Hauteur du Ruisseau" et la petite pointe au nord de "Tossen ar Waz" : "Beg Krec'henn an Irvinnen", soit la "Pointe du Tertre au Navet" ; la "trou aux Moules" au pied de "Karreg Hanter Vare Santez Anna", les trois roches à l'ouest "Kein Marc'h", le Dos de Cheval", la roche au nord "Ar Merkou", "les Amers".

Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • 20062209578NUCB : Collection particulière

    20062209580NUCB : Collection particulière

    20062209579NUCB : Collection particulière

    20062209385NUCB : Collection particulière

    20062209088NUCB : Collection particulière

    20062209582NUCB : Collection particulière

    20062209581NUCB : Collection particulière

    20062209583NUCB : Collection particulière

    20062209577NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 26 Fi. Henrrad).