Logo ={0} - Retour à l'accueil

Port de Lampaul (Ouessant)

Dossier IA29001899 inclus dans Ensemble fortifié (Ouessant) réalisé en 2005
Destinationsquai
Dénominationsport, quai, édifice logistique
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Saint-Renan
HydrographiesBaie de Lampaul
AdresseCommune : Ouessant
Lieu-dit : Lampaul
Adresse : Porspaul

Le port de Lampaul est difficile d'accès par mauvais temps. L'anse du Stiff lui était préférée bien que non dotée d'infrastructure. Aujourd'hui le port de Lampaul est fréquenté par quelques pêcheurs et plaisanciers.

3 phases de travaux sont comptabilisées : en 1761, la crique est barrée par un môle constitué de blocs posés à sec (45 mètres de longueur, 8 mètres d'épaisseur et 6 mètres de hauteur). Un mur est construit en 1851 sur un soubassement rocheux. Le quai et la cale d'accostage ont été construits entre 1860 et 1863, lors de la construction du phare du Créac'h. Les pierres sont d'extraction locale. Les infrastructures sont complétées par la station de sauvetage (1884).

Odette du Puigaudeau indique dans son ouvrage Grandeur des îles "[que] la raison de ce port n'est pas la pêche mais les Ponts et Chaussées, le service des phares, du balisage et des secours aux navires en détresse". "Il n'y a pas d'eau tranquille autour d'Ouessant."

De cette fonction découle probablement le fait que le port n'est pas "intégré" au bourg.

Période(s)Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

L'anse de Lampaul est située à l'ouest de Ouessant. Son port, qui n'est pas en eau profonde, se découvre à marée basse.

États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • 20062904302NUCA : Archives Départementales, Finistère

    20062904300NUCA : Archives Départementales, Finistère

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère : 4 S 1476
Bibliographie
  • PERON (F.), Ouessant, l´île Sentinelle, Brest - Paris, éditions de la Cité, 1985, 446 p.