Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont Samson, les Grèves (Langueux)

Dossier IA22001249 réalisé en 2003

Fiche

Appellations Pont Samson
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Langueux
Adresse Commune : Langueux
Lieu-dit : les Grèves
Cadastre : Domaine public maritime

Le pont Samson actuel situé au-dessus de l'Urne (dite la rivière d´Yffiniac) a été construit au début du 20e siècle sur le DPM (Domaine Public Maritime) et réaménagé par la suite (parapet et garde-corps), permettant de passer de Langueux à Hillion, et de gagner les herbus d'Hillion. Ce pont permettait aux piétons de passer au-dessus de l'Urne, en enjambant les pierres enfoncées dans la vase, en attendant qu'une passerelle en bois puis en pierre soit construite. On constate que le niveau de l'eau a monté de 150 cm depuis le début du 20e siècle et que le polder s'est lui aussi sur-élevé en s'envasant. Avant la construction du nouveau pont et de l'ancien, un guet, situé au même emplacement permettait aux charrettes de gagner Hillion par ce passage dans la grève, qui menait ensuite à la digue du Marais (servitude de passage sur la digue) et à un chemin communal sur la commune d'Hillion. La route de Saint-Brieuc à Langueux menait aussi à ce guet. Le gué de Samson était le passage obligé des attelages qui venaient prélever la marne et la stocker près de l'actuelle crêperie des Grèves. L'ancien cadastre du Penthièvre de 1785 indique le pont Samson et ces voies de passage. La partie de la grève, qui débouche à la sortie du pont, côté Hillion, cadastrée n° 2864, représente : la partie de grève où l´on tire du sable pour la gâtine de Langueux, dans le marais (non prétendue par personne) .

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Pont en pierre de taille avec un parapet et un garde-corps en ciment, long de 1200 cm, sur 100 cm de largeur, sur 3 piles (de forme octogonale), en mauvais état. Le parapet et le garde-corps sont en partie détruit.

Murs ciment
pierre de taille
États conservations mauvais état
Techniques maçonnerie
Mesures l : 1200.0
la : 100.0

Ce petit pont mériterait d'être restauré, pour permettre le passage piétonnier dans les herbus. Il pourrait faire partie d'un sentier d'interprétation de la baie d'Yffiniac et des polders, avec la découverte du système hydraulique mis en place par les riverains, pour organiser le cheminement des eaux douces et des eaux salées, et les passages dans le polder. Un panneau sur le prélèvement de la marne, le stockage et son utilisation par les cultivateurs de Langueux et d'Yffiniac pourrait compléter ce dispositif d'interprétation des usages locaux.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20032201328NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, Série 1 E 495, feuille 8.

    20032201327NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, Série 1 E 495, feuille 8.

    20032201369NUCB : Collection particulière

    20032201344NUCB : Collection particulière

    20032201360NUCB : Collection particulière

    20032201311NUCA : Plan d'interprétation de la baie de Saint-Brieuc