Logo ={0} - Retour à l'accueil

Place Théodore Decker, anciennement rue du port

Dossier IA56003495 inclus dans Faubourg de Kaër (Vannes) réalisé en 1998

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescouvent, maison, promenade
Dénominationsplace
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : place Théodore
Decker
Cadastre : 1980 BT non cadastré

Au 15e siècle, la place Decker n'existe pas : la rencontre des rues du Drézen et du port débouche sur le pont de Ster Gogues qui enjambe un bras de rivière dont l'embouchure forme environ la partie ouest de la place. Sur la partie est, un quai, est édifiée la chapelle Saint-Julien qui sera détruite en 1745. La place est probablement asséchée au début du 17e siècle, lors de travaux d'aménagement du port et avant la construction du couvent des Carmes, fondé en 1627. Une fontaine ou bassin octogonal est alors édifiée en son centre : figuré sur un plan du port de 1745, il disparaît en 1762 lors de travaux de réaménagement du port. Dans la 2e moitié du 18e siècle, l'espace est entièrement planté, ainsi figuré sur le plan d'embellissement de 1787, ainsi que sur un plan du port de 1812 : il s'agissait cependant de nouvelles plantations dessinées par Detaille après en 1762 lors de travaux du. C'est à cette époque (2e moitié du 18e siècle) que sont réédifiées certaines maisons qui bordent le côté nord de la place. Dans l'annuaire du département de 1858, elle est décrite comm " une petite esplanade plantée". Elle a été réaménagée en 1981.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Place au tracé irrégulier correspondant peut-être à une ancienne ligne de rivage. Sa partie est libre, les côtés nord et sud sont construits à l'alignement de la place, tandis qu'à l'ouest, la démolition de l'aile est du cloître a créé un espace ouvert, clos d'un mur bas.

Statut de la propriétépropriété publique
Sites de protectionsecteur sauvegardé

Annexes

  • Continuation des ouvrages du port, 1762

    A. M. Vannes. DD 3

    Continuation des ouvrages du port de Vannes en Juillet 1762.

    Tous les dits arbres de cette partie seront enlevés pour être employés à d´autres plantations au mois d´Octobre prochain et on se contentera de continuer dans cet emplacement la grande avenue avec les deux contr´allées.

    Le bassin en pierre de taille qui est devant l´église des Carmes sera démoli, et les pierres et moellons qui en proviendront seront employés à la construction du mur de clôture de la promenade.

    L´emplacement de ce bassin sera remblayé avec les immondices de la ville, ayant soin d´y conserver et continuer l´aqueduc pour conduire à la mer les eaux de la fontaine des Carmes.

    M. de Taille lèvera le plan géométrique de cette partie de terrain à commencer aux maisons du port et continuant le long de la promenade et de la suite des maisons jusqu´à l´endroit où finit le mur du Père Eternel et y fera un projet de plantation pour être approuvé et ensuite exécuté.

  • Sources iconographiques

    19985600378XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C 704/01.

    19985600425XB : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 120.

    19985600385XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C704/11. Fonds de l'Intendance.

    19985600427XB : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 95.

    19985600371XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C704/10.

    19985600424XB : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 88, 1.

    19985600416XB : Archives départementales du Morbihan, 53 J 5.

    19975601236X : Archives municipales de Vannes

    20015604408NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    19975601207XA : Archives municipales de Vannes

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. M. Vannes. DD 3. Juillet 1762. Continuation des ouvrages du port de Vannes.

    Archives municipales de Vannes : DD 3
Documents figurés
  • A. D. Ille-et-Vilaine C704/11. Fonds de l'intendance. Plan du port de Vannes. 2e moitié 18e siècle.

    Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : C704/11
  • A. D. Morbihan 1 Fi 120. Plan du port et du nouveau quai, quai Billy, par Le Ray, ingénieur, 1740. Plan aquarellé, 64 x 95 cm, 1740.

    Archives départementales du Morbihan : 1 Fi 120
  • A. D. Morbihan. 53J5. Port de Vannes. Signé de l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Riou, daté du 8 octobre 1812. Ce plan, qui semble appartenir à une série de la même époque, illustre les réflexions des Ponts-Chaussées quant aux aménagements à entreprendre dans le port sous le Premier Empire. Il est réalisé deux années après que fut repris, puis définitivement abandonné, le percement de la butte de Kerino commencé par les Etats de Bretagne à la fin de l'Ancien Régime. Deux projets figurent sur le plan. Le premier date du 7 août 1811 et est visé par le préfet le 23 janvier 1812 ; le second date du 8 octobre 1812. Il n'a reçu ni le visa préfectoral ni l'approbation du directeur général des Ponts et Chaussées. Les projets ne sont effectivement pas réalisés sous cette forme. Le projet était ambitieux, puisqu'il envisageait un élargissement de l'ensemble du port. Le quai Billy, (appelé à tort quai Molé sur le plan) en amont de la rive gauche, devait être reculé de quelques mètres. En aval, la Rabine était rognée et la Santière démolie pour donner à cet endroit une largeur de 40 métres. Prévoyant le déplacement des chantiers de construction en aval de la Brulonnière, le projet envisageait une promenade plantée entre ceux-ci et le bas de la butte de Calmont. Mais surtout, il prévoyait - à peu de choses près - le percement de la butte de Kerino là où il sera exécuté en 1820. A une différence fondamentale près : sa largeur. L'ingénieur Riou lui donnait 40 mètres de large. Ainsi le canal aurait il eut la même largeur que celle envisagée pour le port à hauteur de la Santière. On remarquera que les corrections de 1812, en déplaçant légèrement le canal vers l'ouest, réduisaient considérablement les volumes à enlever. Le canal réalisé en 1820 n'a qu'une quinzaine de mètres de largeur.

    Archives départementales du Morbihan : 53J5
Bibliographie
  • Annuaire du département du Morbihan pour l'année 1858. Vannes : imprimerie Galles, 1858. 13,5 cm.

    p. 283
Périodiques
  • FRELAUT, Bertrand. Coup d'oeil sur l'année 1980-1981 et l'action des amis de Vannes. In Bulletin des amis de Vannes, 1981, n°6, p.39-45.

    p. 44