Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Patins de vase

Dossier IM22003317 réalisé en 2003

Fiche

Dénominations patin de vase
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Langueux
Adresse Commune : Hillion
Lieu-dit : la Grandville

Ce patin à vase réalisé dans un matériau contemporain (l'inox), n´est pas récent dans sa conception. Les conchyliculteurs de la baie de Morlaix ont utilisé dans la 1ère moitié du 20e siècle ce type de patins en bois, pour traverser les grèves vaseuses. Les pêcheurs de coques ont souvent « piloter » dans les grèves, pieds nus ou chaussés de bottes pour pêcher les coques dans l´eau. Cependant, l´originalité de cet équipement conçu par un mytiliculteur de Hillion, pêcheur et négociant de coques, réside dans son utilisation collective, en rang ou en cercle, pour « travailler » une grande surface entre plusieurs pêcheurs, employés par cet entrepreneur - dans ces conditions, les pêcheurs perçoivent tous la même rémunération et ne fonctionnent pas à la part - Les Affaires maritimes interdiront par la suite cette technique de pêche qui écrase nombre de coquillages, avant leur collecte avec le râteau ou la griffe.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle

Paire de patins de vase, équipée de lanières en caoutchouc. Chaque patin de forme plate, sans aspérités est percée de petits trous. Le patin ne recouvre pas le pied mais le maintient avec une lanière et deux légers montants en inox qui l'enserre sur les côtés. Le patin mesure 45 cm de long pour 20 cm de large. Il est utilisé pour frapper la vase dans les filières, "piloter" seul ou en groupe, pour faire remonter les coques ensablées, en créant une dépression qui va aspirer le coquillage vers la surface.

Catégories ferronnerie
Matériaux acier inox
caoutchouc artificiel
Précision dimensions

l = 45 ; la = 20

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents audio
  • PRIGENT, Guy, MEHEUT, Patrick . Pêcheurs de coques en baie de Saint-Brieuc. Montage audiovisuel. Saint-Brieuc, 2000.

    audiovisuel