Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Outil de goémonier : civière

Dossier IM22005991 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations outil de pêche
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Lézardrieux
Adresse Commune : Pleubian

La civière étudiée est datée du 4ème quart du 20ème siècle. Elle a été construite par un ancien charpentier de marine, qui a pratiqué occasionellement la collecte du goémon : Jean Kerleau. Cette civière représente une reconstitution des civières à goémon traditionnelles des goémoniers, utilisée depuis au moins le 19ème siècle, pour le transport des algues de coupe ou d'échouage. Les algues collectées à la main étaient transportées sur la grève pour être ensuite embraquées à bord des goémoniers ou dans les charrettes des cultivateurs. La civière servait aussi pour 'monter' les tas de goémons en meules ou meulons, ou encore pour confectionner le tas de goémons qui allait devenir une drome ou radeau de goémon flottant. Cette pratique des dromes est attestée depuis le 13ème siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1990

La civière du goémonier est construite en pin d'Orégon. Elle mesure 222 cm de longueur et 70 cm de largeur hors tout. Elle est équipée de sept barreaux, distants de 12 cm. Les bras avant de la civière mesurent 55 cm et les bras de l'arrière 74 cm afin de faciliter la marche du porteur et de ne pas gêner ses genoux.

Catégories patrimoine maritime
Matériaux bois
Précision dimensions

l = 222 ; la = 70

États conservations bon état

Cette civière, outil unique et représentatif des usages goémoniers, est à signaler.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre À signaler