Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Musée dit aquarium marin, boulevard de Coz Pors (Trégastel)

Dossier IA22007363 réalisé en 2006

Fiche

Destinations abri sous roche, musée
Dénominations musée
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trégastel
Adresse : Boulevard de Coz Pors.

La statue du "Père Eternel" a été érigée sur le sommet d'un chaos granitique au sud de Coz Pors sur l'intitiative du recteur J.J. Bouget entre 1866 et 1869. Elle fut dédiée aux marins-pêcheurs, qui appréciaient particulièrement la chapelle Sainte-Anne-des-Rochers, proche de cet oratoire. Après la bénédiction solennelle du monument le 24 juillet 1869, le recteur Bouget transforma en une sorte de sanctuaire deux grandes excavations se trouvant à la base de l'amoncellement granitique. Pour cela, il fit obstruer par une solide maçonnerie les espaces vides, aménagea une fenêtre et deux portes et sépara par un mur les pièces ainsi créées. La plus petite servit de sacristie, et la plus grande était réservée à la messe pour les fidèles. Il termina l'agencement en dallant l'intérieur et en disposant le long des parois quelques statues en bois de vénérables saints. Un escalier taillé dans le roc permettait d'accéder à ce sanctuaire, qui reçut le nom de "Coz Illis" (la Vieille Eglise"). En effet, le recteur venait y célébrer les offices et y baptiser les nouveaux-nés. L'église sous le rocher fut ensuite délaissée par les successeurs du recteur, décédé en 1877. L'abri sous le chaos granitique devint l'asile renouvelé de trois familles de marins-pêcheurs en quête de logement. Les dernières familles furent les Adam et leurs nombreux enfants dans cet habitat troglodyte. En 1940, les soldats allemands les chassèrent pour utiliser cette grotte comme dépôt de munition. Quelques mois après la Libération, le Syndicat d'initiative et la municipalité de Trégastel, après avoir effectué les travaux nécessaires, transformèrent une des grottes en musée préhistorique (1946). On pouvait y admirer des haches et de rares poterie. En 1967, le site fut vendu par le diocèse à une association (Office du tourisme) et transformé en aquarium marin, lequel fonctionna sur un statut associatif avec Alain Le Guern, comme premier président, puis Perennes. En 2002, La municipalité de Trégastel prit ensuite en gestion l'ensemble Les premières tranches de travaux en 1970 concernèrent l'aménagement de bacs maçonnés dans la roche (en se servant du rocher). Une seconde partie fut réalisée en 1990, avec des aménagements extérieurs à ciel ouvert (dont la maquette du rivage de Trégastel et du phénomène des marées). La salle des marées fut réalisée en 1996. Il faut préciser les salles principales ont été aménagées dans l'allée couverte du site et que l'ensemble des chaos granitique est classé. Les plans actuels du bâtiment existant restructuré sont l'œuvre.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

L'énorme bloc formant la toiture actuelle de l'aquarium mesure 22 mètres de long et 15 mètres de large et son poids est évalué à 5540 tonnes. Le musée a été réaménagé en 2004. La satue du "Bon sauveur" ou "Père Eternel" fut réalisée à partir d'un aggloméré de pierres, de sable et de ciment. Aucun nom de sculpteur ne figure sur le miniment, qui a dû être réalisée à partir d'une maquette fournie par le recteur Bouget. La réalisation de l'ensemble a fait appel à différents matériaux : le granit, le bois et le béton. Les bâtiments actuels sont situés sur deux niveaux et sont parfaitement intégrés au chaos granitique.

Murs granite
béton
moellon
Techniques maçonnerie

L'ensemble du chaos granitique transformé en aquarium marin avec l'oratoire conservé (statue du "Père Eternel", mérite d'être signalé pour la qualité des aménagements et l'histoire du lieu.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20072205757NUCB : Collection particulière)

    20072205758NUCB : Collection particulière)

    20072205759NUCB : Collection particulière)

    20072205760NUCB : Collection particulière)

    20062209588NUCB : Collection particulière

    20062209585NUCB : Collection particulière

    20062209584NUCB : Collection particulière

    20062209315NUCB : Collection particulière

    20062209587NUCB : Collection particulière

    20062209591NUCB : Collection particulière

    20062209589NUCB : Collection particulière

    20062209564NUCB : Collection particulière

    20062209590NUCB : Collection particulière

    20062209586NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • GOURHAND, Maximilien. Trégastel, Côtes-du-Nord, ses monuments, ses plages, ses rocs. Quimper : Bargain, 1952.