Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à papier, Parkou-Kersalaün (Leuhan)

Dossier IA29010034 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations moulin à papier
Aire d'étude et canton Bretagne - Finistère
Hydrographies L'Odet
Adresse Commune : Leuhan

Ce moulin à papier a une histoire difficile à reconstituer : ses papetiers demeurent mystérieux. Il est pourtant localisé sur la carte de Cassini établie entre 1756 et 1789.

Dans l’aveu de la Seigneurie de Kersalaün présenté en 1677 à l’évêque de Cornouaille par Jean Euzenou, figure le moulin de Kersalaün situé au Parkou dans la paroisse de Leuhan, affermé 300 livres à Jean Georget. En cette paroisse de Basse-Bretagne, qui est, au XVIIème siècle, complètement dénuée de moyens de communication, une entreprise artisanale, aussi modeste qu’elle soit, a peu de chances de réussir. Jean Georget n'arrive pas à y faire vivre sa famille.

Un aveu de 1682 dit le moulin non arrenté, et, dans l’aveu suivant rendu en 1712, la famille de Kersalaün déclare qu’il est tombé en ruine. S'il est indiqué sur la carte de Cassini, aucune trace n’existe d’une remise en activité à cette époque. A-t-il travaillé au XVIIIème siècle ? Les rapports du sous-préfet de 1808 à 1811 indiquent que le moulin de Leuhan a disparu.

Cependant, il est encore appelé de nos jours « ar veilh baper » par la population locale.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
États conservations détruit

Références documentaires

Bibliographie
  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • CHASSAIN, Maurice. Moulins de Bretagne. Keltia Graphics. Spézet, 1993.

  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1