Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à papier, Lange (La Bazouge du Désert)

Dossier IA35131125 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsmoulin à papier
Aire d'étude et cantonBretagne - Ille-et-Vilaine
Hydrographiesla Bignette
AdresseCommune : Bazouge-du-Désert (La)
Lieu-dit : Cadastre : 1834 B1 529 à 532 Situé à la limite de Louvigné-du-Désert.

Ce moulin est établi en 1697 sur la Bignette, suite au transfert du moulin de la fieffe Faudet situé sur la commune de Louvigné du Désert, en amont de la Bignette. Richard Guesdon, marchand-papetier et sa femme Catherine Harinel avaient fait construire le moulin à papier de la fieffe Faudet vers 1690, qu'ils tenaient à fieffe de François de Cherüe, seigneur de la Haussière, conseiller du Roy et vicomte de Mortain. Ils obtiennent de François de Cherüe en 1696, un nouveau fief à rente foncière pour la pièce de terre nommée Lange, dépendant du lieu de la Jousselinaye ». L'acte mentionne qu'ils pourront enlever le moulin construit à la fieffe Faudet et le reconstruire à Lange pour y faire du papier. La maison de la fieffe-faudet reste en place. Un marché est signé le 1er septembre 1697 entre Richard Guesdon et Pierre le Souldier (dit aussi Le Soudé), maître charpentier en Normandie, pour démonter la charpente du moulin de la Fieffe et le remonter sur le nouveau moulin à Lange. Le contrat mentionne que cette charpente mesure cinquante pieds de long et vingt-deux de largeur.

En 1699, Richard Guesdon signe un bail de cinq ans pour Robert Desrüe, marchand papetier également, pour la maison de la fieffe Faudet et une pile du moulin à papier de Lange, avec le droit d'utiliser la pile à fleurer, la cuve, la presse et les étendoirs. Ce bail est repris pour quatre ans par Pierre Gauné. Richard Guesdon fait fonctionner le moulin de Lange jusqu'en 1742, date de son décès ; le moulin passe ensuite à son fils, qui décède peu de temps après.

Le moulin de Lange souffre de la crue de la Bignette de septembre 1768, au cours de laquelle, de nombreux moulins situés sur cette rivière sont endommagés voire emportés.

Ce moulin est mentionné dans l'enquête de 1776, date à laquelle la production annuelle est de 900 rames de papier. Le moulin se transmet ensuite par mariage et succession à divers membres de la famille.

En 1835, les matrices cadastrales mentionnent Guillaume-François Le Chartier comme propriétaire, et qu'il possède toujours la maison et les terres de la fieffe en Louvigné-du-Désert.

Le moulin de Lange est démoli en 1879.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source, daté par travaux historiques , (détruit)
Auteur(s)Auteur : Le Souldier Pierre
Pierre Le Souldier

dit aussi Le Soudé


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître charpentier attribution par source
États conservationsdétruit

Références documentaires

Bibliographie
  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1

  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • DUVAL, Jacques. Les moulins à papier de Bretagne du XVIe au XIXe siècle - les papetiers et leurs filigranes en Pays de Fougères. L'harmattan. Paris, 2006. 314p.