Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à Papier, Kerduel (Lignol)

Dossier IA56008400 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations moulin à papier
Aire d'étude et canton Bretagne
Hydrographies Le Scorff
Adresse Commune : Lignol

Le moulin à papier de Kerduel est situé sur un bief du Scorff. Il relève du domaine de Kerduel dont l'imposant manoir voisine en amont.

Les premiers éléments de connaissance de la vie du moulin à papier de Kerduel, qui est parfois nommé moulin à papier de (la juridiction de) Guéméné, sont fournis par les registres des BMS de la paroisse de Lignol. Les enfants d’Étienne Cordier et de Michelle Cosnard y naissent en 1624 et 1626, ceux de son frère Arthur Cosnard et de Julienne Debaude, en 1633 et 1635.

Lors de l’enquête de 1729, il est indiqué que le moulin est « peu considérable, a peu de débit, reste souvent sans travail faute d’eau » . Si, en 1737, Jean Huet est dit dans un acte de tutelle demeurant au moulin à papier de Créménec à Priziac, on le trouve, en 1742, maître-papetier à Kerduel avec son épouse, Hélène Rouesnier. Jean y décède en 1749. Guillaume Sablé est maître-papetier à Melgven, de 1726 à 1729. Sa fille, Marie Jeanne, naît au moulin à papier de Kerduel, en 1731. Marie Jeanne Sablé a épousé, en 1746, Guillaume Ollivo, qui succède à son beau-père de 1756 à 1766. En 1771, Marie Jeanne Sablé qui est veuve, est propriétaire du moulin. Elle en cède l’exploitation à son frère, Mathieu Sablé, ainsi qu'à Joseph Rozelier et Maurice le Gorju. Il y est produit par an 2 100 rames de papier gênes et bulle pour l’écriture et l’emballage. En 1772, elle épouse, à Taulé, Joseph Rozelier. Leur premier enfant, Perrine, naît, en 1773, à Lignol, deux autres enfants, au Faouët, en 1776 et 1777, puis le couple travaille au moulin à papier de Plessala.

En 1776, le moulin, qui est à nouveau mené par Jean Maurice Huet et son épouse, a une roue, une cuve et cinq piles à maillets, produit 2 340 rames de papier, consommé sur place ou exporté vers la Hollande et le Portugal. La famille Huet poursuit la production dans ce moulin. Les précisions manquent pour déterminer la date exacte de fin de l'activité papetière que l'on peut situer après 1847. Un recensement des manufactures de cette année indique trois papeteries dans l'arrondissement de Pontivy. Kerduel en fait partie, avec le moulin neuf de Priziac et le moulin d'en-Bas du Grand-Pont au Faouët.

Le nom de « moulin à papier » s’est maintenu jusqu’à ce jour.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle

Les propriétaires ont mis à jour en 2015 des vestiges du moulin à papier (fondations). Le bief a entièrement disparu. La toponymie rappelle l'existence de ce moulin à papier.

États conservations vestiges

Références documentaires

Bibliographie
  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • CHASSAIN, Maurice. Moulins de Bretagne. Keltia Graphics. Spézet, 1993.

  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1