Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin à papier, Keranglas (Ploubezre)

Dossier IA22132181 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations moulin à papier
Aire d'étude et canton Bretagne
Hydrographies le Léguer ruisseau de Kerlouzouen
Adresse Commune : Ploubezre
Lieu-dit : Keranglas
Cadastre : 1826 F2 presbytère 842, 843, 844, 846, 847 ; 2014 F1 524, 525, 526, 527

En 1658, Françoise Le Gualès, dame de Keranglas, afféage un terrain à Pierre Goupil, époux de Perrine Cordier à Pleyber Christ, pour la construction d'un moulin à papier.

De 1711 jusqu'à la première moitié du 19ème siècle, la papeterie est tenue à domaine congéable par la famille Faudet.

En 1772, l'enquête sur les moulins à papier indique qu'il est mené par Joseph Faudet et consorts. En 1776, Yves Faudet y produit 2 200 rames de papier par an papier pot, gênes, bâtard, étoile, écu, livré principalement à Morlaix, avec une roue, une cuve et cinq piles à maillets.

EN 1828, les quatre ouvriers qui travaillent pour Joseph Faudet ne produisent plus que 1 370 rames de papier blanc et 600 rames de papier gris, à partir de 18 tonnes de chiffons.

L'activité papetière s'est arrêtée avant 1836, car il n'y a plus de papetiers à Ploubezre, lors du recensement de 1836.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Dates 1658, daté par source

Un enclos rectangulaire en maçonnerie de moellons, d'environ 50x35 m, délimite le site. Son côté long est orienté nord-sud. Il est bordé à l'ouest par la rivière (coulant du sud vers le nord), à l'est par un chemin creux descendant du lieu-dit Portal.

Aucune trace du moulin, situé dans la partie sud de l'enclos selon le cadastre ancien, n'est visible actuellement.

Des vestiges de bâtiments forment le côté nord de l'enclos. On y distingue l'emprise d'un bâtiment rectangulaire d'environ 12x5m, orienté est-ouest. Seuls le pignon ouest et le mur nord, prolongé par le mur de clôture, sont partiellement conservés. Les fondations du mur sud sont perceptibles sous la végétation. Le pignon ouest, en moellons de schiste, est enduit de terre mêlée de fibres. Il comporte deux cheminées l'une au-dessus de l'autre.

Une dépendance de 3x5m, de plain pied, est adossé à l'ouest de ce pignon. L'emplacement d'une porte est visible sur le mur sud. Le mur ouest est percé d'une petite fenêtre.

Un pignon d'un niveau, orienté nord, indique l'emplacement d'une autre construction adossée au mur nord de l'enclos. En face de celui-ci, à une quinzaine de mètres, se trouvent des vestiges d'une petite construction orientée est-ouest. Son mur pignon ouest présente un plan arrondi, ainsi qu'un muret prolongeant le mur gouttereau nord et longeant le bief.

Murs schiste moellon
Énergies énergie hydraulique produite sur place
États conservations vestiges, envahi par la végétation

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD35. C 1504 Intendance et États de Bretagne : rapports des subdélégations sur l'industrie papetière (1739-1789)

    Archives départementales d'Ille-et-Vilaine
Bibliographie
  • KEMENER, Yann-Ber. Moulins à papier de Bretagne. Skol Vreizh. Morlaix, 1989. 84p. ISBN 2.903313-22-9

  • BOURDE DE LA ROGERIE, Henri. Contribution à l'histoire de la papeterie en France. [8], les Papeteries de la région de Morlaix depuis le XVIe siècle jusqu'au commencement du XIXe siècle. Editions de l'Industrie Papetière. Grenoble, 1941. 61p.; 23cm.

  • CAROFF Jean. Moulins à papier et familles papetières de Bretagne du XVè siècle à nos jours. Les éditions du CGF et du Queffleuth. Saint-Thonan, 2015. 364 p. ISBN 978-2-9552574-0-1