Logo ={0} - Retour à l'accueil

Moulin à foulon de la Plesse, puis moulin à farine de la Plesse, actuellement minoterie Prunault (Ercé-en-Lamée)

Dossier IA35000520 réalisé en 1998

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmoulin à foulon de la Plesse, puis moulin à farine de la Plesse, actuellement minoterie Prunault
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bâtiment d'eau, bassin de retenue, silo
Dénominationsmoulin à foulon, moulin à farine, minoterie
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Bain-de-Bretagne
HydrographiesSemnon le
AdresseCommune : Ercé-en-Lamée
Lieu-dit : la Plesse
Cadastre : 1997 ZC 44

En 1876, François Meusdon, meunier et propriétaire du moulin à foulon situé sur la rive droite du Semnon, est autorisé à construire un moulin à farine sur la rive gauche. Les deux moulins sont séparés par un déversoir. En 1936, la capacité maximum d'écrasement journalier s'élève à 50 q de blé. La minoterie Prunault est toujours en activité. En 1876, le moulin à farine fonctionne avec une roue à aubes. En 1909, il cumule l'énergie hydraulique et la vapeur, actionnant trois paires de meules. En 1936, la force motrice de la minoterie est distribuée par une turbine hydraulique Teiss et Rose-Brault (toujours en place) sur une hauteur moyenne de chute de 1,25 m, ainsi que par un moteur à gasoil, de type Petter, qui développe 25 ch. La même année, le matériel de mouture se compose de trois broyeurs à cylindre, de deux convertisseurs, d'un plansichter et d'une bluterie centrifuge.

Période(s)Principale : Temps modernes
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1876, daté par source, daté par tradition orale

Moulin hydraulique composé de deux corps de bâtiment principaux adossés, de dimensions inégales, correspondant à deux campagnes de construction différentes. Le premier bâtiment, contreforté sur un pan, s'élève sur un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Il est percé de fenêtres en plein cintre encadrées de briques rayonnantes. Le second moulin, plus élancé, compte un étage carré supplémentaire. Ces deux corps de bâtiment sont en schiste et couverts chacun d'un toit à longs pans en ardoises. La façade antérieure du premier moulin est flanquée d'un bâtiment moderne en appentis, en béton armé sur pilotis, enduit et couvert d'ardoises. Deux silos lui font face.

Mursschiste
béton
enduit
moellon
béton armé
Toitardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
appentis
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
produite sur place
produite sur place
turbine hydraulique
Typologiesminoterie dite à l'américaine de plan allongé comptant au moins deux étages carrés (type D1)
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 19983504979ZB : Mairie d'Ercé-en-Lamée, Non coté.

    20013523953XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 7S 17.

    20013523952XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 7S 17.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Ille-et-Vilaine 7S 17. Fonds préfecture. Service hydraulique, moulins et usines : réglementation, prises d'eau, travaux (1874-1876).

  • AD Ille-et-Vilaine 1S 167. Fonds ponts et chaussées. Administration générale : enquêtes sur l'industrie et la production, moulins et minoteries (1891-1913).

Documents figurés
  • Moulin de la Pile, plan parcellaire, AD Ille-et-Vilaine 7S 17. Fonds préfecture. Service hydraulique, réglementation (18 février 1876).

  • Moulin de la Pile, plan des lieux, élévation des deux moulins et coupe transversale des déversoirs, AD Ille-et-Vilaine 7S 17. Fonds préfecture. Service hydraulique, réglementation (18 février 1876).