Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Marais de Kerlavos (Trégastel)

Dossier IA22007356 réalisé en 2006

Fiche

Dénominations espace littoral
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trégastel
Lieu-dit : Kerlavos

Vers l'époque de l'arrivée de la mer à son niveau actuel, L'anse de Kerlavos avait été plus largement inondée par les eaux de ruissellement, et on y trouve non seulement des tourbes, mais aussi des troncs d'arbres presque entiers, une véritable "forêt submergée", datée des 4ème et 5ème siècles de notre ère, dont les vestiges encore visibles en 1960 au nord-est de Milin Kerlavos et au fond de l'anse, furent "nettoyées" et étrêpées, lors des deux marées noires du "Torrey-Canyon" en 1967 et de l'"Amoco-Cadiz" en 1978. Sur l'estran du flanc nord-est de l'anse, fut aussi détruite la grande installation des bouilleurs de sel de l'Âge du Fer, fouillée par l'archéologue P. R. Giot en 1964. Le marais maritime a succédé à l'ancien marais d'eau douce à tourbes, après la rupture de l'ancienne flèche littorale qui barrait l'anse (date ignorée selon J. P. Pinot). Ce marais était constituée de plusieurs parcelles cadastrées sur son flanc ouest (A 107-108-103), anciennes propriétés privées destinées au pacage et au rouissage (présence de 6 anciens routoirs au lieu dit Costanko), aujourd'hui rachetées et entretenues par le Conservatoire du littoral. Une ancienne borne en granite délimitait ces parcelles en bordure d'une allée charretière, qui devait traverser le marais. Le marais a été amputé d'une partie de sa surface par la construction d'une usine d'épuration des eaux, aujourd'hui en cours de démontage. Le marais s'est aujourd'hui reconstitué en pré salé suite à l'opération d'étrêpage qui a assaini le sol et permis la reconstitution de la flore indigène. Il reçoit quelques bateaux en hivernage sur sa partie sablo-vaseuse, côté ouest de la baie. Des chemins de randonnée font en partie le tour du marais. Les anciens routoirs mériteraient d'être désenvasés et remis en état. Au nord ouest de l'anse, on peut remarquer les traces d'une ancienne carrière sur l'estran (granit de Saint-Samson).

Période(s) Principale : 4e siècle
Principale : 5e siècle

Annexes

  • Toponymie nautique autour de la baie de Kerlavos et des îles. D'après les enquêtes de Alain Le Berre (CNRS) et de Abel Omnès en 1973, complétées des obesrvations deu chercheur (enquête de terrain, 2006).

    Remarque : le 1er terme représente le nom porté sur la carte, le 2ème terme la dénomination locale en breton et sa traduction française, avec les observations du chercheur

    La crique de Poull Broenn : la Mare au Jonc

    la crique au nord est de Poull Boroen : Gwaz Enez ar C'had : le ruisseau de l'Île du Lièvre

    le Moulin de Kermavos : Milin Kerlavos

    La ria de Koz Stankou : les Vieilles vallées où l'eau stagne (le toponyme indique la présence de routoirs)

    Le fond du ria de Koz Stankou : Pleg ar Bank : le tournant du banc (indique la présence de l'ancien banc de sable)

    Pointe à terre au nord est de l'île du Bivic : Beg ar Vir : Pointe de la Flèche

    Crique au sud de Beg ar Vir : Toull Bihan Beg ar Vir : Petit Trou de Beg ar Vir

    Pointe rocheuse au nord de Koz Stankou : Kerreg Toull Bihan : Roches de Toull Bihan

    Pointe à l'est de Beg ar Vir : Krec'h Lomm : Hauteur de Guillaume

    Roches devant Kerreg Toull Bihan : Karreg al Louarn : Roche du Renard

    Ile du Bivic : Enez Tangi : Île de Tanguy

    Fond ouge de Trez Ewan

    La passe nord-sud à l'est d'Ar Gornasked : Gwaz ar Gornasked : la passe des Bernaches (cette passe conduit à l'Île de Seigle)

    Île de Seigle : Enez a Zegal : Île de Seigle

    Îlot à l'est de l'île de Seigle : Yourc'hedeg : Île aux Chevreuils (ou plus vraisemblablement : lieu des Roches massives)

    îlot séparé au sud de Yourc'hedeg : Enez Vihan Yourc'hedeg : Petite île de Yourc'hedeg

    Lieu d'échouage du goémon, au sud de Yourc'hedeg : Kof ar Yourc'hed : ventre d'Ar Yourc'hedeg : endroit où s'accumule le goémon d'échouage par les fortes houles de nord ouest.

  • 20062209266NUCB : Direction départementale de l'Equipement (Côtes-d'Armor)

    20062209265NUCB : Direction départementale de l'Equipement (Côtes-d'Armor)

    20062209275NUCB : Conservatoire du littoral

    20062209274NUCB : Direction départementale de l'Equipement (Côtes-d'Armor)

Références documentaires

Documents figurés
  • PINOT, Jean-Pierre. Rapport sur l'évolution du littoral autour de la Baie de Lannion et sur la côte de Granit Rose, SMVM da la Baie de Lannion. Brest : Laboratoire de Géographie de la Mer, UBO, 1993.

Bibliographie
  • LEBERRE, Alain, OMNES, Abel. Toponymie nautique de la côte nord de Bretagne entre le plateau de la Méloine et les Héaux de Bréhat. Paris : Imprimerie nationale, 1973.

    69