Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir, Trézaou (Ploumilliau)

Dossier IA22002686 réalisé en 2004

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées logement, édifice agricole
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Plestin-les-Grèves
Adresse Commune : Ploumilliau
Lieu-dit : Trézaou
Cadastre : 1817 B4 1027 ; 1848 A4 746 ; 1987 A4 785

Le manoir de Trézaou est une construction du 16ème siècle (corps de logis et dépendances). Le corps de logis a néanmoins fait l'objet de travaux de remaniement à la fin du 18ème siècle : la façade antérieure a été reconstruite en 1793 (porte la date et le nom du commanditaire).

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1793, porte la date

Manoir construit en granite. Le corps de logis, construit sur un plan rectangulaire simple en profondeur, présente une façade antérieure à cinq travées régulières et porte d'entrée centrale. De type ternaire à cinq travées en apparence, il est néanmoins conçu sur un plan binaire dans la mesure où il est composé de deux pièces au rez-de-chaussée (salle et cuisine) séparées par un mur de refend montant de fond en comble et présente, à l'arrière, une tour d'escalier circulaire demi-hors-oeuvre placée au droit du mur de refend. Ce manoir comprend également deux dépendances perpendiculaires au logis à l'avant, ainsi qu'un logis sur dépendance à l'arrière.

Murs granite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
noue
croupe ronde
pignon découvert
Escaliers escalier en vis, en maçonnerie
Typologies logis à deux pièces au rez-de-chaussée, à tour d'escalier demi-hors-oeuvre sur élévation postérieure. Façade à travées. Logis sur dépendance

Le manoir est très intéressant. Il synthétise deux types d'habitat nobiliaire et de notable repérés dans la commune. Il est conçu selon une structure héritée de l'époque médiévale encore très fréquente au 16ème et 17ème siècles (par ex. manoirs du Leurven, du Rest, de Kerizout, de Saint-Joseph et de Roz-Logod). En revanche, la façade antérieure fait référence au modèle de type ternaire, à cinq travées en l'occurence (type ternaire : logis à étage, à trois travées régulières, à cage d'escalier centrale contenant un escalier tournant à retours). Ce type ternaire, apparu en 1747 au manoir de l'Isle, fera florès tout au long du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. L'étude est souhaitable.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à étudier

Annexes

  • 20042204242NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/14, Numplan 7.

    20042204246NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/43, Numplan 5.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/14, plans cadastraux parcellaires de 1817.

    Numplan 7, section B, 4ème feuille Archives départementales des Côtes-d'Armor : 4 num 1/14
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/43, plans cadastraux parcellaires de 1848.

    Numplan 5, section A, 4ème feuille Archives départementales des Côtes-d'Armor : 4 num 1/43