Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Manoir

Dossier IA35049058 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

  • Manoir
    Saint-Germain-en-Coglès, La Ville-Eon

Dossiers de synthèse

Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Pays de Fougères - Saint-Brice-en-Coglès
Adresse Commune : Saint-Germain-en-Coglès
Lieu-dit : le Vau Besnard

La présence d'un manoir au Vau Besnard est attestée depuis le début du 16e siècle, cependant, le bâtiment actuel est plus récent et porte la date de 1661. Le bâtiment est ensuite devenu un logis de ferme et on a construit des éléments agricoles mitoyennement ou à proximité. On retrouve donc aujourd'hui une dépendance en retour d'équerre à l'ouest, ainsi qu'une soue à cochons en appentis à l'est. Au début du 19e siècle, on trouvait un nombre plus important de bâtiments, notamment dans le prolongement de l'aile ouest et entre le fournil et une grange à l'est. Lors des dernières rénovations de la fin du 20e siècle, on a amménagé les combles, refait et percé la toiture de fenêtres de toit.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Dates 1661, porte la date

Ce manoir est de type à logis à l'étage, il reprend en cela un type ancien que l'on retrouve en différents lieux sur la commune pour des bâtiments plus modestes, souvent de simples maisons rurales. Ce type de bâtiment est divisé par une répartition verticale des différentes fonctions, avec une pièce par niveau. Le rez-de-chaussée est occupé par la partie utilitaire, on y trouve le cellier. L'accès se fait ici par une porte en plein cintre chanfreinée à double rouleau, l'éclairage se fait par une petite fenêtre horizontale au sud, du même type que celle que l'on retrouve au nord. On atteint l'étage par un escalier droit parallèle à la façade. La porte d'entrée est ornée d'un décor de moulures sur ses piédroits et d'accolade sur le linteau, le tout étant surmonté d'un écu qui reçoit la date. Elle est flanquée de deux fenêtres chanfreinées éclairant la pièce de vie. Cette dernière disposait à l'origine d'une cheminée sur chaque pignon, mais il n'en reste plus qu'une à l'est. Les deux murs pignons sont découverts et dotés de rampants en granite, la toiture est à longs pans et couverte en ardoise.

Murs granite
pierre de taille
moellon
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20113505077NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20103505775Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande143.

    20103505779Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande144.

    20103505774Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande143.

    20103505773Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande143.

    20103505776Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande143.

    20103505777Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande144.

    20103505778Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande144.

    20103505780Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 273_35_76_bande144.

Références documentaires

Bibliographie
  • PAUTREL, Emile. Notions d'histoire et d'archéologie pour la région de Fougères, 1927.

    p.
  • MAUPILLE, Léon. Notices historiques et archéologiques sur le canton de Saint-Brice, 1879.

    p.
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p.
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    p. Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)